AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Émoi au Lycée Pandora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Chapelier Fou

Messages : 788
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Là où il y a des gâteaux!
Personnages préférés : Oz, Break, Lacie, Oswald, Echo
Phrase du jour : J'espère qu'à la fin de leur histoire, l'espoir saura briller sur eux... comme le soleil de ces jours passés.



MessageSujet: Émoi au Lycée Pandora   Lun 12 Mai - 23:00

RP basé sur les omake "Émoi au Lycée Pandora", qu'on retrouve sur les couvertures des manga 7, 12 et 20.
Spoiler:
 

Contexte :
C'est une journée comme les autres au lycée! Il fait beau et les étudiants ont hâte à leurs vacances bien méritées! Cela ne veut pas dire qu'il faut arrêter d'aller aux cours pour autant~
(Si ça ne vous plait pas je peux toujours modifier, ou s'il manque des infos je peux en rajouter, j'ai juste été inspirée par l'été qui commence à arriver x) )

RP ouvert à tous! Il suffit de préciser dans votre premier sujet quels changements ont été apportés à votre personnage pour l'adapter à l'histoire.

~¤~¤~¤~¤~¤~

Mon personnage : Xerxes Break
Histoire:
 

~¤~¤~¤~¤~¤~

Ce matin-là, le soleil brillait bien fort dans le ciel et offrait sa douce chaleur à tous ceux qui voulaient, ou pouvaient, en profiter.
Break ne pouvait pas et ne voulait pas; il travaillait ce jour-là, sa peau pâle avait tendance à faire des coups de soleil à la place de bronzer et, il ne supportait pas la chaleur en général. Heureusement que l'infirmerie de l'école était équipée de l'air climatisé!
Il déjeuna, s'habilla d'une chemise mauve et d'un pantalon noir avant de partir pour le lycée. Son appartement était assez proche de son lieu de travail et du centre commercial pour qu'il n'ait pas besoin d'une voiture, ce qui était une fantastique économie, même si c'était plutôt ennuyeux quand il devait prendre le bus.
Après quelques minutes de marche, il arriva au lycée et se rendit directement à l'infirmerie. Break prit une sucette dans le bocal de bonbons qu'il gardait sur son bureau puis enfila son sarreau blanc, qu'il ne ferma pas sauf pour les deux boutons du haut. Son stéthoscope violet prit place autour de son cou, ses lunettes pour voir de près furent installées sur le bout de son nez et Break s'assit à son bureau qui débordait de dossiers.
… Des dossiers qu'il n'avait pas envie de remplir. Il soupira et prit le premier document, travailla une quinzaine de minutes à le remplir, croqua son bonbon jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien, soupira encore une fois et décida qu'il avait besoin d'un thé.
Direction la cafétéria.
Break retira ses lunettes, prit ses clefs et se releva. Il trottina jusqu'à sortir de l'infirmerie, qu'il verrouilla avant de retourner l'affiche qui disait « Frappez et entrez ~ » pour qu'elle porte maintenant les mots « Je suis absent ~ Si c'est une urgence, hurlez! » (Break était supposé inscrire son numéro de cellulaire pour répondre aux urgences, mais il avait remarqué que les élèves avaient plutôt tendance à paniquer et que leurs hurlements se répercutaient très bien dans l'école. Le directeur n'était pas des plus heureux par la décision du médecin mais, ça fonctionnait! Break les entendait toujours!)

Arrivé à la cantine, le jeune homme commença par ignorer le regard noir que lui lança le cuisinier à la caisse – il était supposément interdit d'entrer en portant un sarreau, question d'hygiène, mais Break portait toujours son sarreau et il était propre 90% du temps. Il se rendit à la machine à café et déposa quelques pièces pour commander un thé noir. En attendant que la machine se mette en marche, il sourit au cuisinier et lui fit salut de sa main cachée par sa manche de sarreau trop longue. Le cuisinier lui renvoya un doigt très peu courtois avant de retourner à sa cuisine. Xerxes se retint d'éclater de rire devant l'impolitesse de l'autre homme.


Dernière édition par Xerxes Break le Sam 31 Mai - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crepusculedupendu.tumblr.com/


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Mar 13 Mai - 22:46

Pour le contexte, j'imagine qu'il s'agit d'un lycée japonais (si on prend les trucs de présidents, etc tout ce qu'il y a dans les omake, c'est plutôt japonais). Du coup si ce sont les vacances d'été qui arrivent, ça ne serait pas la fin de l'année scolaire :3 si comme vous préférez !

Histoire de Leo (en bref, sera probablement développée par la suite plus en détails):
 






Leo Baskerville NightrayÉmoi au Lycée Pandora


Leo ne fit pas très attention au soleil radieux qu'il pouvait voir à travers la fenêtre des dortoirs. Contrairement aux autres, il ne voyait pas l'arrivée de l'été avec enthousiasme. L'idée de devoir retourner chez ses tuteurs pendant deux mois n'avaient rien de plaisant. Il préférait de loin rester ici, où il se sentait bien mieux, avec ses amis (en tous cas au moins un), les études et des livres en agréable quantité. Car le lycée avait un de ses avantages qu'il possédait un grand CDI, et surtout était situé en face de la bibliothèque de la ville, ce qui était avouons-le bien pratique. Leo ne ressemblait vraiment pas à la grande majorité des élèves sur ce point, qui discutaient avec excitation et impatience de leurs prochaines vacances, des endroits qu'ils allaient visiter, des activités qu'ils auraient etc. Car Leo savait bien qu'il n'irait nulle part.
Aussi, il se leva comme tous les matins, et se prépara tranquillement. Un autre avantage d'être en internat, est qu'il avait tout son temps. Une fois lavé, (peigné ?), son uniforme enfilé, ses affaires prêtes, et bien évidemment quelques livres rangés dans son sac, il descendit à la cantine.
Il prit son petit déjeuner habituel, et se posa comme à son habitude dans un coin. Il mangeait, tout en bouquinant. L'avantage dans le réfectoire le matin, contrairement au midi, est qu'il n'y avait que très peu de monde, la grande majorité des élèves étant externes. Personne ne venait donc l'importuner pendant cet agréable moment. Contrairement à son ami Elliot, personne (ou presque, si on ne comptait pas un certain brun qui aimait bien semer le trouble) ne s'intéressait à lui ou lui tournait autour. On ne connaissait en général de lui que sa face de vice-présent des élèves, sérieux et discret (sauf quand lui prenaient ses rares colères, qui pouvaient être particulièrement violentes). Peut-être cela aurait-il été différent, si Leo ne faisait pas tant d'efforts pour se rendre impénétrable, de part son attitude réservée et son apparence ? Car sous son masque de cheveux épais encadrant ses lunettes, Leo était loin d'être laid, et il aurait certainement pu avoir son petit succès.
Bref, il restait tranquillement là alors que le réfectoire se vidait. Il pouvait se permettre de traîner, il n'avait pas cours pour la première heure. Par contre, il espérait qu'Elliot vienne également en avance, car ils avaient du travail. C'est que l'organisation du Conseil des élèves, ça occupe. Mais il n'avait pas non plus très envie de décrocher de son livre... Choix difficile.
Toujours en pleine réflexion, il regarda en direction de l'entrée, se demandant s'il apercevrait Elliot en train de le chercher en s'énervant (comme à son habitude) à travers la baie vitrée, mais ne vit que le médecin de l'établissement.





-----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Chapelier Fou

Messages : 788
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Là où il y a des gâteaux!
Personnages préférés : Oz, Break, Lacie, Oswald, Echo
Phrase du jour : J'espère qu'à la fin de leur histoire, l'espoir saura briller sur eux... comme le soleil de ces jours passés.



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Mer 14 Mai - 1:03

[Désolée si c'est totalement absurde! J'ai le rhume et on dirait que ça affecte mon cerveau o.o]

Le thé du docteur était enfin prêt lorsque Break entendit un bruit de casseroles qui s'entrechoquent dans la cuisine. Il se tourna vers l'origine du bruit, la cuisine étant juste derrière la caisse, juste à temps pour voir le caissier réapparaître avec un balai dans les mains. L'homme était assez imposant, quoiqu'un peu absurde avec son tablier de cuisinier sur sa forte stature. Il dépassait Break de deux têtes et avait la réputation d'être très impatient. Son nom... le docteur l'avait oublié. Pas que ça avait de l'importance. L'homme pointa Break et lui jeta un regard accusateur.

-Je te conseille de dégager d'ici!
-C'est justement ce que j'allais faire...
-Non mais, tu as du culot! Venir ici habillé comme un rat de labo et taché de sang en plus!

Le balai s'agita dangereusement dans les airs – heureusement, la machine à café était près de l'entrée de la cantine tandis que la caisse était au fond, ce qui laissait un espace sécuritaire entre l'énervé et le docteur.
Du sang? Où...?
Ah. Break regarda sa manche droite et vit ce dont l'autre parlait. Il avait oublié qu'il avait brisé son stylo rouge hier soir, juste avant de partir. L'encre avait imprégné le tissu de son sarreau, ce qui faisait une belle tache rouge cerise sur le vêtement blanc comme neige. Le sang était plus foncé que cela, sans compter qu'il devenait brun cramoisi lorsqu'il entrait en contact avec l'air, mais pour quelqu'un qui cherchait à mettre le docteur dans le pétrin c'était une belle occasion à prendre.


-Ce n'est pas du sang, c'est de l'encre ~

Break releva son bras pour que l'autre homme voit à nouveau l'éclaboussure rouge en lui lançant un sourire sirupeux, ce qui eut évidemment comme effet de mettre l'autre dans une humeur encore plus exécrable.

-Tu crois que je vais croire ça venant de toi?

Il était vrai que la réputation de Break parmi les employés du lycée n'était pas des plus étincelantes. Son caractère original et solitaire ne lui gagnait pas les faveurs de ses collègues de travail. Beaucoup croyaient qu'il gardait son job uniquement parce qu'il était un médecin très doué; quelqu'un de moins talentueux avec le même caractère que lui se serait retrouvé sans emploi depuis longtemps. Peut-être avaient-ils raison... après tout, il n'avait jamais été très bon pour garder ses familles d'accueil non plus.
Pas le temps pour de telles réflexions puisque l'homme au balais avait décidé de faire sortir le docteur par la méthode forte... c'était une blague? Il n'allait pas réellement tenter de l'attaquer avec un balai?
Il semblerait bien que oui, en tous les cas, il s'avançait vers Break avec ce qui semblait être la ferme intention de lui donner un coup de balai. Mais qui engageait les employés de cette école? Ne vérifiaient-ils pas leurs dossiers avant de les engager? Dossier criminel ou même psychologique, parce que ce grand gaillard ne semblait pas très sain d'esprit!
Break aurait bien aimé lui mettre une raclée (être médecin n'excluait pas savoir se défendre et l'albinos était plutôt doué dans ce domaine. Ses années au lycée en tant qu'élève ne lui avaient pas laissé le choix, même si il prenait maintenant des cours d'escrime pour son plaisir personnel) mais, d'un autre côté, il n'avait pas vraiment envie des représailles qui pourraient s'ensuivre. Ses compétences en médecine lui permettaient quelques folies cependant qu'il ne fallait pas pousser sa chance.
Donc, le jeune homme pouvait sortir de la cantine et retourner à son bureau, mais l'expression de l'autre lui faisait comprendre qu'il l'avait un peu trop énervé pour que le grand fou ne tente pas de le poursuivre jusqu'à l'infirmerie. Puisqu'il n'avait pas vraiment envie de faire la course dans le lycée, il décida de se réfugier sous la table à sa gauche.
L'homme au balai s'arrêta l'espace d'un instant, comme s'il se demandait si le docteur venait vraiment de se cacher sous une table.


-Aaaah, maintenant mon sarreau est sale! Toute cette poussière! Vous ne passez jamais le balai?

Un coup de balai frappa sous la table où se trouvait le médecin une seconde plus tôt, mais il était déjà sous une autre rangée et continuait à s'éloigner ainsi tandis que le caissier s'empêtrait avec son balai et les chaises. La situation était quand même hilarante; Break ne se gêna pas pour éclater de rire. Au même moment, une fois féminine émergea de la cuisine :

-Mais qu'est-ce que tu fais? Rapporte ce balai et revient tout de suite!

Ce devait être la supérieure du caissier. Ce dernier abandonna sa chasse en marmonnant dans sa barbe ce qui semblait être une gamme d'insultes colorées et Break sortit de sa cachette en s’assoyant sur une chaise. Tiens, il était à la table de quelqu'un! C'était un jeune aux cheveux noirs et qui avait de grandes lunettes rondes.

-Ah, tiens, bonjour! Un bonbon?

Il sortit un bonbon emballé d'un papier violet et le déposa à côté de l'assiette de l'étudiant. L'albinos remarqua alors le livre et sourit au garçon :

-Désolé pour le vacarme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crepusculedupendu.tumblr.com/


Vous commencez à me connaitre, nan?

Messages : 440
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 16
Localisation : Enfin sortis du bout du monde !
Personnages préférés : Xerxes - Duc Barma
Phrase du jour : J'ai bien les yeux et les cheveux violet !!! Achtung !!!


Carte d'identité
Chain: Moi même ! XD
Pouvoir: Téléportation, apparition d'objets, soins, et pleins d'autre...!


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Mer 14 Mai - 19:18

Histoire de Lucifer:
 



Émoi au lycée Pandora !




- ...Et donc le cosinus de l'angle BÂC est égal au carré de l'hypoténuse de CAB diviser par le côté adjacent de ce même triangle !

Nous travaillons une partie importante du programme ! Il faut donc que j'essaye de capter l'attention des élèves... De plus que lors de ces belles journées, ceux ci ont la tête ailleurs que dans leurs cours !

- Vous avez compris ?

- . . .

Les élèves alors ! Ils ne disent jamais rien ! Leurs yeux à moitiés ouvert montre leur attention... C'est leur premier cours de la journée... Je vais devoir utiliser mon atout ! Ce qui fait que je suis dans le top 3 des profs du lycée ( classement établit par les élèves )... Le moment est venu !

- Bon... Le premier qui réussit à résoudre cette équation aura le privilège de pouvoir aller à l'infirmerie !

Haha ! Et oui, l'infirmerie ! Les élèves adorent y aller ! Ne me demandait pas pourquoi, je suis sûr que ca vous est déjà arrivé de simuler un petit mal de ventre pour rater les cours et aller faire un tour à l'infirmerie ! En plus je m'entend particulièrement bien avec l'infirmier... Heu enfin... On peut dire que l'on s'entend ! Notre première rencontre avait été un peu mouvementée mais rien que réussir à lui adresser la parole ( à part pour lui balancer des insultes ) est un miracle ! Je commence donc à écrire sur le tableau noir... Je griffons quelques chiffes et quelques signes de math et j'annonce :

- Commencez !

Et d'un coup, toutes les têtes se pensent vers leurs tables et les stylos commencent à bouger à une vitesse incroyable. Au bout de quelques minutes, une voix déclare :

- J'ai terminé ...! BIM BAM BOUM !!!

Une silence a recouvert la classe... Puis des chuchotements se font légèrement entendre, suivit de rires étouffés dans les capuches et les écharpes. D'où venait ce bruit qui avait coupé l'élève ? Du réfectoire ! Qu'est ce qui se passe encore ?! Je me dépêche d'écrire encore quelques phrases au tableau.

- Celui qui finit tout ces exercices vas toute la semaine à l'infirmerie !

Avec un peu de chance je pourrais les piéger, et oui, nous sommes vendredi ! Je vais donc voir ce qu'il se passe, j'ouvre la porte et la referme derrière moi, je me dirige vers le réfectoire à grands pas... J'y suis ! Cette cantine n'est pas loin de ma salle de cours ! Je découvre ce qui a provoqué ce bruit.... Je me demande pourquoi je ne suis pas étonné en voyant notre chère infirmier sur une table... Et de l'autre côté, le cuisto avec un balais levé au dessus de sa pauvre tête d'andouille !

- Hihihi ! Bonjour Xerxès... On peut savoir ce à quoi tu joue ?

Je ris. Je m'avance vers lui en posant ma question et j'arrive vite à sa table. Je tire une chaise et m'associe dessus, bras et jambes croisés, je lâche un soupir, et je lui lance un regard interrogateur... Suivit d'un sourire presque moqueur !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Dim 25 Mai - 21:42


Leo Baskerville NightrayÉmoi au Lycée Pandora


Leo releva la tête de sa lecture lorsqu'il commença à entendre le raffut. Pour une raison qu'il ignorait, le médecin de l'école semblait jouer à chat avec le grand type de la caisse. N'était-ce donc pas les employés de l'école, adultes et responsables, qui devaient montrer l'exemple aux élèves ? Il semblerait que ce ne soit pas un principe de mise dans ce lycée, où on ne s'ennuyait décidément jamais. La plupart des quelques élèves, heureusement peu nombreux dans le réfectoire, riaient, ou encourageaient l'un ou l'autre. Leo, quant à lui, indifférent à l'agitation, continuait de prendre son petit déjeuner. Avec Elliot, on pouvait dire qu'il avait l'habitude.
Il regardait avec amusement le docteur se planquer sous une table, mais commença tout de même à mettre ses précieux livres en sécurité dans son sac, voyant la catastrophe arriver, alors que Xerxes Break se déplaçaient sous les tables en direction de... la sienne. Il garda juste celui qu'il lisait, à l'écart tout de même de la vaisselle, qui risquerait d'être renversée.
Alors que le grand fou retourner en maugréant à son poste, le docteur sortit de sa cachette et s'assit à la table de Leo.


- Bonjour, docteur.
-Ah, tiens, bonjour! Un bonbon?

Xerxes déposa un bonbon à l'emballage violet près de l'assiette de Leo.

-Désolé pour le vacarme!
- Oh, pensez-vous, j'ai l'habitude. Mais n'est-ce pas mal vu de la part d'un adulte responsable d'offrir des bonbons aux plus jeunes ?

Bien sûr, l'étudiant n'était pas sérieux, mais avait plutôt envie de charrier un peu le médecin qui venait de perturber sa lecture, et son petit déjeuner.

- A moins que cet homme ne vous poursuivait pour avoir tenter de l'empoisonner ?

On pouvait s'attendre à tôt, avec le médecin qui aimait bien parfois effrayer ses élèves. Il devrait peut-être, par pure et simple prudence évidemment, faire goûter ceci à Elliot ? Au pire, il gagnerait un peu de calme...

Un professeur, Vesper, se dirigea vers eux. Leo n'avait pas ce professeur-ci, et s'en réjouissait plutôt, car il avait l'air assez particulier.


- Hihihi ! Bonjour Xerxes... On peut savoir ce à quoi tu joues ?

Il s'approcha et, sans demander l'avis de l'un ou l'autre, et en ignorant parfaitement Leo, s'installa à la table en continuant de fixer le médecin. Leo resta un peu perplexe face à ce monde qui l'entourait soudain, alors qu'il s'était trouvé seul une minute plus tôt.

- Bonjour, professeur.




-----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Chapelier Fou

Messages : 788
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Là où il y a des gâteaux!
Personnages préférés : Oz, Break, Lacie, Oswald, Echo
Phrase du jour : J'espère qu'à la fin de leur histoire, l'espoir saura briller sur eux... comme le soleil de ces jours passés.



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Sam 31 Mai - 23:33

Break réarrangea ses vêtements avec des mouvements discrets tout en retirant la poussière qui s'y était accroché. Sérieusement, quelqu'un devrait passer le balai sous ces tables, et pas seulement pour tenter d'attaquer le docteur.

-Oh, pensez-vous, j'ai l'habitude. Mais n'est-ce pas mal vu de la part d'un adulte responsable d'offrir des bonbons aux plus jeunes?

Ce gamin était un blagueur! Break fit semblant d'y penser quelques secondes, qu'est-ce qu'il y avait de si mal à donner des bonbons? Vraiment, les jeunes d'aujourd'hui se faisaient des idées! Le docteur n'avait absolument aucun intérêt secondaire, ce n'était que pure générosité de sa part!

-À moins que cet homme ne vous poursuivait pour avoir tenter de l'empoisonner?

Cela lui fit penser... où était son thé? L'avait-il laissé à la machine à café? Il jeta un coup d'oeil et découvrit que le cuisinier avait renversé son breuvage avec le balai... hé bien, c'était dommage. D'un autre côté, ce serait une belle leçon pour l'homme au balai. Pourchasser des gens ainsi ne lui donnerait que plus de travail!
Break prit une expression choquée suite aux insinuations de l'élève.


-Empoisonner les gens? Moi? Allons, j'ai prêté le serment d'Hippocrate, comment pourrais-je faire une telle chose sans troubler ma conscience? Sans compter que ce serait ensuite à moi de les soigner, ce qui me ferait du boulot supplémentaire...

Sincèrement, il n'en avait que faire du serment des médecins, mais il aimait bien ne pas avoir des journées trop remplies. Ça lui évitait d'avoir à remplir des dossiers, chose qu'il détestait le plus dans son emploi. Si seulement il pouvait avoir une secrétaire pour lui éviter cette tâche ennuyeuse... Break serait d'autant plus heureux!
Xerxes vit s'approcher Lucifer Vesper, un professeur, de leur table. Le sourire qui avait gagné son visage pendant la discussion tomba d'un coup, remplacé par une moue ennuyée.


-Quand on parle d'empoisonneur... marmonna-t-il en soupirant.

Ce professeur était la source de plus de la moitié des élèves qui venaient à l'infirmerie.
Break savait très bien qu'à chaque fois qu'un étudiant venait le voir pendant un cours de Vesper, cet étudiant n'avait aucun vrai problème de santé. Le docteur devait quand même les écouter mentir sur leurs problèmes et évaluer leur état, en plus de les garder sous observation une quinzaine de minutes avant de les renvoyer en cours. La visite prenait environ une période de classe, ce qui permettait aux élèves de rater une leçon sans être sanctionné. Mais c'était aussi une heure que Break perdait à entrer dans le jeu d'un jeune idiot, sans compter toute la paperasse qu'il devait ensuite remplir, tout cela parce qu'un professeur trouvait pertinent d'utiliser l'infirmerie comme récompense. Et au nombre d'étudiants que Vesper envoyait à l'infirmerie, on pouvait presque croire qu'il les empoisonnait.
Ce n'était donc pas difficile de comprendre pourquoi le sourire qui réapparut sur les lèvres de Break semblait incroyablement forcé alors qu'il dirigea son œil rouge sur le nouveau venu.


-J'avais envie de tester la patience de notre personnel cuisinier. Ça m'a permis de découvrir qu'ils n'apprécient pas énormément les fausses taches de sang.

Il leva sa manche droite où se trouvait la tache d'encre.

-Aurais-je perturbé votre classe, professeur? Quel dommage!

Pour une fois que ce n'était pas le contraire qui se produisait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crepusculedupendu.tumblr.com/


Famille Nightray

Messages : 2161
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 20
Personnages préférés : Elliot, Leo, Reim, Break et Echo :D
Phrase du jour : En a marre de tout ! Sauf du fofo CX


Carte d'identité
Chain:
Pouvoir:


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Dim 1 Juin - 0:52

Histoire d'Elliot:
 

Je marchais rapidement dans les couloirs. Je devais m'entretenir avec Léo pour préparer les conseils de classes qui approchaient à grands pas. J'étais en plus de cela en retard car j'avais perdu un de mes dossiers, celui avec les listes des classes ce qui n'allait pas m'aider pour préparer tout ce bazard. 
J'ai croiser entre temps un élève qui me demandait quand était son conseil de classe, ce que je du chercher dans mon dossier (qui cela dit en passant, j'avais oublié dans mon casier). Que de choses à faire qui s'entremêlaient dans ma tête... Je me dépêcha donc de rejoindre le réfectoire où je devais retrouver Léo, mon vice-président et seul et unique meilleur ami dans ce lycée.

Avant d'entrer je vis un professeur, Mr Vesper je crois bien, qui entra précipitamment dans le réfectoire. Je ne l'ai pas en tant que professeur, mais je crois bien qu'il doit faire cours à cette heure-ci. C'est la première heure de la journée. Bizarre... Je m'engagea à mon tour dans le réfectoire pour voir assis à une table Léo, le professeur Vesper et le médecin du lycée le Dr. Break en train de discuter. Que font-ils tous ici à une heure pareille ?... Du moins pour le Docteur et le Professeur. Je m'avança vers eux:

"Bonjour Léo ! Professeur Vesper et Docteur Break, bien le bonjour."

Je les regarda tous deux en leur disant avec un sourire en coin:

"Sans vouloir vous importuner, vous ne travaillez pas à une telle heure ?"


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Vous commencez à me connaitre, nan?

Messages : 440
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 16
Localisation : Enfin sortis du bout du monde !
Personnages préférés : Xerxes - Duc Barma
Phrase du jour : J'ai bien les yeux et les cheveux violet !!! Achtung !!!


Carte d'identité
Chain: Moi même ! XD
Pouvoir: Téléportation, apparition d'objets, soins, et pleins d'autre...!


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Sam 7 Juin - 15:45




Émoi au Lycée Pandora !


-J'avais envie de tester la patience de notre personnel cuisinier. Ça m'a permis de découvrir qu'ils n'apprécient pas énormément les fausses taches de sang.

Toujours aussi blagueur je vois ! À son expression, je compris que dans sa réponse, il y avait une exaspération... Presque habituelle ! Il était dur de déterminer les pensés de l'infirmier juste avec un regard, mais là, se ne fut pas compliqué ! Il leva sa manche devant son large sourire pour montrer la "sois disant" tache de sang... Même moi je pût constater que ce n'était qu'une simple tache d'encre. Décidément, le personnel de cuisine n'était pas au top ! La prochaine fois que je mangerai un de leurs plat, je vérifierais un peu plus en détail se qu'il le compose... Vous imaginez, si ils confondent la mousse au chocolat avec les défections du chien de la concierge ? Moi non ! Je ne préférais pas imaginer ! Un léger dégoût vint s'afficher sur mon visage.

-Aurais-je perturbé votre classe, professeur? Quel dommage!

On ne pouvait pas ne pas entendre plus que l'exaspération, le sarcasme dont il faisait preuve... Je rigola d'un rire forcé, et je montra bien qu'il l'était, et je lui répondus :

- Non, pas du tout, je passais juste dans le coin pour me faire un petit thé pendant que mes élèves finissent leurs exercices.

Normalement les professeurs n'ont pas le droit de laisser leur classe seul, mais l'infirmier comprendra sans aucun doute. Je tourna légèrement la tête et j'aperçus le jeune garçon... Hummm... Il m'avait salué quand j'étais arrivé je pense, j'ai complètement oublié de lui répondre, Xerxes s'expliquant à la suite. Je lui souris, puis je retournas la tête pour voir celle Xerxes mais quelqu'un se dirigea vers nous... Un élève, environs le même âge que celui qui était assis à la table, plutôt grand, les cheveux légèrement en pétard... Je l'avais déjà croisé dans les couloirs... En se rapprochant, à côté du blason du lycée, l'écusson des président des élèves, voilà, je l'ai déjà croisé aux conseils de lycée. Il est arrivé jusqu'à nous.

-Bonjour Léo ! Professeur Vesper et Docteur Break, bien le bonjour.Sans vouloir vous importuner, vous ne travaillez pas à une telle heure ?

- Bonjour Mister ! Que nous vaut cet éradiant sourire ? Ho pardon, je voulais dire radieux, ma langue à fourché !

Et ben dit donc ! Ce jour là, tout le monde était sur le ton de la moquerie et des légères piques... Même moi ! Pour répondre plus sérieusement et surtout éviter l'énervement du président, et oui, aux conseils ce n'est pas rare qu'il pète littéralement un cable, je déclare :

- Bien sur que nous travaillons, d'ailleurs il vas falloir que je regagne ma classe ! Mais je pense avoir avoir encore quelques minutes pour finir de discuter avec notre cher infirmier !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Lun 9 Juin - 14:20


Leo Baskerville NightrayÉmoi au Lycée Pandora


La discussion assez détendue entre l'infirmier et Leo, qui s'envoyaient des piques, cessa soudain quand arriva le Professeur Vesper. L'arrivée de celui-ci semblait fortement déplaire au Docteur, dont le sourire devint forcé.

- Aurais-je perturbé votre classe, professeur ? Quel dommage !
- Non, pas du tout, je passais juste dans le coin pour me faire un petit thé pendant que mes élèves finissent leurs exercices.


Leo ne se sentait pas vraiment à sa place, au milieu de cette conversation qui avait un fort arrière goût d'hypocrisie. Il semblait évident que, malgré leur discussion courtoise,  Xerxes Break n'appréciait pas vraiment le professeur. Cela était un peu plus difficile à savoir du côté de Vesper, qui se contentait de répondre d'une façon similaire.
Préférant éviter de prendre part davantage à cette mascarade, Leo se demanda s'il serait perçu comme impoli s'il se contentait de reprendre tranquillement sa lecture... Quand quelque chose dans les dernières paroles de Vesper captèrent finalement son attention.  Il avait laisser ses élèves seuls, qui plus est en plein exercices ? Eh bien, les tricheries devaient aller bon train. D'ailleurs, est-ce que les professeurs avaient seulement le droit de quitter ainsi leur classe, à moins bien sûr d'une urgence ?


- Professeur, vous ne craignez pas qu'en votre absence, ces exercices deviennent collectifs ?

Avant qu'il n'ait eu le temps de répondre, Leo vit arriver vers eux celui qu'il attendait à l'origine, avant de se retrouver envahi de la sorte : Elliot Nightray, son meilleur ami (le seul ?) et président des élèves.

- Bonjour Leo ! Professeur Vesper et Docteur Break, bien le bonjour.
- Bonjour Elliot ! Tu t'étais perdu en chemin ?


Son ami était certes plutôt en retard, ce qui lui avait valu de se retrouver ainsi encerclé, alors qu'il l'attendait.

- Sans vouloir vous importuner, vous ne travaillez pas à une telle heure ?

Elliot ne manquait pas, lui aussi, de relever le problème. Mais le professeur ne répondit pas tout de suite à la question.


- Bonjour Mister ! Que nous vaut cet éradiant sourire ? Ho pardon, je voulais dire radieux, ma langue à fourché !


Un sourire éradiant ? Leo se demanda bien ce que ce mot pouvait signifier. Heureusement que ce professeur enseignait les maths et pas autre chose, car sinon, l'éducation irait bien mal. A moins qu'il ne se soit agi d'un jeux de mots douteux ?

- Bien sûr que nous travaillons, d'ailleurs il va falloir que je regagne ma classe ! Mais je pense avoir avoir encore quelques minutes pour finir de discuter avec notre cher infirmier !


Il ne semblait décidément pas pressé. Enfin... Elliot et Leo avait du travail avec l'organisation des conseils de classe, et bien qu'il aurait préféré sans nulle doute continuer à se plonger dans ses livres, il savait se montrer plus sérieux que le professeur. Et ainsi, ils laisseraient les deux adultes continuaient leur conversation... particulière.
Dans un soupir, il se redressa et commença à rassembler sa vaisselle sur le plateau, qu'il allait devoir ramener avant de pouvoir partir.


- Nous allons y aller, Elliot ? On a de quoi s'occuper.

Debout et le plateau en main, il aperçu le bonbon au papier violacé que l'infirmier avait déposé plus tôt, et le mit dans sa poche.

- Merci, docteur !




-----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Famille Nightray

Messages : 2161
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 20
Personnages préférés : Elliot, Leo, Reim, Break et Echo :D
Phrase du jour : En a marre de tout ! Sauf du fofo CX


Carte d'identité
Chain:
Pouvoir:


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Lun 9 Juin - 22:18

- Bonjour Elliot ! Tu t'étais perdu en chemin ?

Je porta mon attention sur Léo qui se moquait légèrement de mon retard.

"J'aurais préféré ! Non quelques contretemps avec ce fichu dossier !"

Je lui montra du regard le dossier que je tenais sous le bras. Fichu dossier je vous jure...
Entre temps le professeur Vesper me répliqua:

- Bonjour Mister ! Que nous vaut cet éradiant sourire ? Ho pardon, je voulais dire radieux, ma langue  fourché !

Je haussa un sourcil.

"Je ne dirais pas radieux, mais plutôt sarcastique quant à votre excursion au réfectoire alors que vous devriez enseigner les mathématiques à vos élèves. N'est-ce-pas professeur ?"

- Bien sur que nous travaillons, d'ailleurs il va falloir que je regagne ma classe ! Mais je pense avoir encore quelques minutes à discuter avec notre cher infirmier !

Je secoua la tête et souffla.

"Si vous le dites... J'espère juste pour vous que vous n'aurez pas de problèmes avec le proviseur."

Léo me dit par la suite:

- Nous allons y aller, Elliot ? On a de quoi s'occuper.

"En effet ! Si vous voulez bien nous excuser messieurs ! Bonne journée à vous !"

Je tourna les talons et attendis Léo un peu plus loin. J'espère que rien d'autre ne va nous mettre encore plus en retard que nous ne le sommes déjà avec Léo, à propos des conseils de classe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Chapelier Fou

Messages : 788
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Là où il y a des gâteaux!
Personnages préférés : Oz, Break, Lacie, Oswald, Echo
Phrase du jour : J'espère qu'à la fin de leur histoire, l'espoir saura briller sur eux... comme le soleil de ces jours passés.



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Lun 9 Juin - 22:59

Hm, mais quel professeur irresponsable. Abandonner sa classe pour venir se préparer un thé, quand même! Même Xerxes ne ferait pas cela s'il avait un étudiant à l'infirmerie! Le docteur sortit un autre bonbon et se mit à le croquer bruyamment; il n'avait pas la patience de le laisser fondre.
Le jeune brun lança une question très pertinente au professeur mais un blondinet arriva avant que Vesper ne puisse répondre. Dommage.
À bien regarder... Break réalisa qu'il connaissait le blond, si seulement de visage. N'était-il pas dans le conseil étudiant? Il le salua d'un geste de la main et allait répondre à la question, mais le professeur fut plus rapide que lui. L'homme à l'oeil rouge tiqua visiblement aux paroles de Lucifer - il lui jeta un regard noir, oubliant de maintenir son masque de politesse, et sa voix était tendue lorsqu'il prit la parole à son tour :


- Les élèves se blessent rarement si tôt dans la journée. De toute façon, je peux entendre leurs hurlements d'ici... ils ne sont jamais très discrets. Break s'était tourné pour regarder Elliot; il se retourna vers Lucifer. Je vous prie de faire attention aux titres que vous employez, professeur.

Break avait un grand respect pour les infirmiers et infirmières, mais il était docteur, pas infirmier! Il avait passé de longues années sur les bancs de l'université pour obtenir ce titre! Il n'avait peut-être pas des années d'expériences de travail, vu son jeune âge, mais il était doué dans ce qu'il faisait et avait beaucoup plus de connaissances acquises qu'un infirmier.
Et il se demandait si Vesper ne faisait pas exprès pour lui tomber sur les nerfs.

Les deux étudiants se parlèrent un peu avant d'annoncer qu'ils s'en allaient.


- Bonne journée~

Xerxes se leva à son tour et s'étira en levant les bras au dessus de sa tête.

- Je ne crois pas qu'il y ait de "discussion à terminer", alors retournons simplement à nos postes respectifs. Qu'en dites-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crepusculedupendu.tumblr.com/


Rose Noire Schizophrène

Messages : 1029
Date d'inscription : 23/07/2013
Age : 18
Localisation : Partout où tu ne seras pas ^^
Personnages préférés : Lacie, Alice, la Volonté de l'Abyss, Cheshire, Echo/Zwei, Break
Phrase du jour : Bouh ?



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Mar 10 Juin - 1:29

Histoire d'Anna:
 

- ...Et donc le cosinus de l'angle BÂC est égal au carré de l'hypoténuse de CAB divisé par le côté adjacent de ce même triangle ! Vous avez compris ?

Un gros silence s’instale dans la classe. En même temps, le cours n’est pas vraiment passionnant… Mais, à son expression, on dirait que le prof a encore une dernière carte à jouer.

- Bon... Le premier qui réussit à résoudre cette équation aura le privilège de pouvoir aller à l'infirmerie !

Radical. J’attends qu’il finisse d’écrire au tableau.

- Commencez !

Il n’avait même pas ouvert la bouche que les élèves avaient déjà commencé à griffonner sur leurs feuilles. Irrécupérables. Je peux vous assurer que si seulement quelques uns d’entre eux étaient déjà allés à l’infirmerie pour de bonnes raisons, ils ne se presseraient pas comme ça pour y retourner. Surtout avec ce taré de docteur.

- J’ai terminé… ! annonce fièrement une voix dans la classe immédiatement coupée par un fracas épouventable.

On dirait que ça vient du réfectoire. Mr Vesper se dépêche d’écrire encore quelques précisions au tableau avant de lancer dans l’encadrement de la porte.

- Celui qui finit tout ces exercices va toute la semaine à l'infirmerie !

Ainsi, il peut s’éclipser sans qu’un bordel monstre ne se déclenche immédiatement après son départ. Je continue de fixer la porte que le prof avait fermée derrière lui d’un air indifférent, presque blasé. Ce prof est vraiment irrésponsable. Enfin…

Je décide de me remettre à mes exercices lorsque la migraine que j’avais depuis ce matin se fait de plus en plus forte, dans ma tête. Je me penche donc sur mon sac et cherche frénétiquement mes médicaments mais… Aucune trace d’eux ! J’étais persuadée de les avoir pris avec moi, ce matin. A moins que ce ne soit hier ?

Je n’ai pas le choix, il faut que j’aille à l’infirmerie sinon, j’ai peur de déraper ! Je me lève donc sous les chuchotements de mes camarades de classe. Il y en a même un qui me lance.


- On a pas le droit de sortir de cours sans l’autorisation du prof !

Mais je ne lui réponds pas et pars dans les couloirs en direction de l’infirmerie. Seulement, quelques minutes après ma sortie, la migraine devient insoutenable et je pars, comme si je m’évanouissais…

*C’est Lyssa qui a pris la place d’Anna*

Héhéhé… Enfin libre ! Une chance que cette idiote ait oublié ce fichu traitement ! Mais… Tiens ? Où suis-je ? Surement dans son lycée. Il faut que je trouve quelque chose pour m’amuser…

Je continue donc ma marche un peu au hasard dans l’établissement. Je descends des escaliers, traverse des couloirs et passe devant des salles de classe avant de tomber nez à nez avec une porte… Je lis sur un petit panneau :
« Je suis absent ~ Si c'est une urgence, hurlez! »

Tiens, ça a l’air amusant, ça~ Ni une ni deux, j’obéis à la pancarte – ce qui n’est pas vraiment dans mes habitudes – et hurle de toutes mes forces :

- IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIH !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilishfeather.ek.la/


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Mer 11 Juin - 22:16

Petite histoire:
 

Il est tôt, trop tôt pour moi mais je ne peux pas me permettre de le rater !! Je baille un coup avant de secouer la tête vigoureusement pour me donner un peu plus de pêche.
Je n’ai pas vraiment l’habitude de me lever aussi tôt mais pour Leo je ferais n’importe quoi ! Je regarde ma montre. Ça va je ne suis pas trop en retard. Cela fait maintenant un bon quart d’heure que je marche, voir cours, vers le lycée. Quand je pense qu’au début de l’année, j’arrivais vers 14h, 15h. Maintenant je ne peux plus me le permettre ! Il faut que je voie Leo ! J’ai tellement envie de le serrer dans mes bras !! Cette fois, je ne peux plus m’en empêcher et je cours aussi vite que je peux. Moi qui ai une bonne endurance, je peux me le permettre. Quand je pense que ce misérable d’Elliot n’est pas capable de tenir aussi longtemps que moi !! Oui celui-là je ne peux pas le saquer !! Il traine toujours avec Leo sans me demander mon accord !! Soit disant qu’ils sont amis… Mon œil !En plus ils sont machin chose des élèves !! Président et vice président… Tss ?! Comment peut-on être ami avec un crétin pareil !!! De toutes façons, quand Leo dévoilera son amour pour moi, Elliot l’aura bien mauvaise et Leo sera rien qu’à moi !!! Un jour Leo comprendra enfin ce que je ressens pour lui et ressentira la même chose !!! Oui, je suis sûr qu’au fond de lui, Leo m’apprécie beaucoup, ou même qu’il m’aime !!
Au moment où je me mets à sourire, J’arrive devant l’établissement et entre sans dire bonjour au gardien, ce qu’il me fait remarquer en haussant la voix. Mais ce n’est pas parce qu’il me gueule dessus que je vais lui dire quoi que ce soit ! Il n’y a que Leo qui mérite un bonjour de ma part !!!
Je regarde autour de moi. Maintenant, où peut-il être ?? J’ai pris l’habitude de l’observer et je sais qu’il n’a pas cours à cette heure-ci, et qu’il ne sort généralement pas du lycée, de plus, il est interne. Je me dirige alors vers la bibliothèque dans l’espoir de le voir, mais le regard de la documentaliste en me voyant me fait bien comprendre que je ne suis pas le bienvenu ici. Ça doit remonter au jour au j’ai voulu me mettre à côté de Leo alors qu’il y avait Elliot dans les parages, et ça a tourné au vinaigre. Est-ce que c’était nos injures qui lui ont pas plu ou le fait qu’en se battant nous avions fait tomber l’étagère des romans ?
Je jette un coup d’œil mais ne vois pas mon bien aimé en train de lire comme à son habitude. Je referme la porte sous le soulagement de la documentaliste. Mais alors, où peut-il être ? Est-ce qu’il a pas du tout cours et donc il est dans sa chambre? Ou pire… Dans celle d’Elliot ????
Je secoue la tête d’énervement et entends un hurlement du côté de l’infirmerie. Ce n’est pas la voix de Leo, alors je m’en fiche.
Non, Je suis sûr que Leo est ici !! Je réfléchis un instant pour laisser parler mon instinct et mon radar Leo, puis me dirige vers la cafeteria avec espoir. Peut-être qu’il avait un petit creux ? Quand je regarde à travers le hublot de la cafet’, Je le vois enfin !!! J’ouvre alors la porte battante avec tellement de force que je percute quelqu’un avec celle-ci.

« LEEEEOOOOOO !!!!! »

Je me précipite sur lui et le sert contre moi.

« Tu m’as trop manqué !!! »

Tout en tenant Leo contre moi avec douceur mais assez fermement tout de même pour ne pas qu’il s’enfuit, je jette un léger coup d’œil vers la porte pour avoir une idée de qui j’avais percuté mais c’était une bonne pioche : Elliot

« hé ! hé ! hé ! »

Les autres adultes qui sont dans la salle ne me dérangent pas le moins du monde. De plus je ne connais que le médecin. Je l’ai vu plusieurs fois alors qu’un prof ramenait une de mes victimes dans sa salle. Et puis je m’en fou ! Le principal c’est que Leo soit dans mes bras !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Famille Nightray

Messages : 2161
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 20
Personnages préférés : Elliot, Leo, Reim, Break et Echo :D
Phrase du jour : En a marre de tout ! Sauf du fofo CX


Carte d'identité
Chain:
Pouvoir:


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Jeu 12 Juin - 16:01

Je regardais le petit groupe continuer de parler quand j'entendis un cri strident retentir dans les couloirs. Au moment où je voulus me tourner et pousser la porte de la cafétéria pour voir ce qu'il se passait, je me reçus cette même porte dans la figure: ce qui me fit basculer en arrière et tomber sur le dos, mon classeur et ses feuilles qui le composait éparpillées un peu partout. 

 
« LEEEEOOOOOO !!!!! Tu m’as trop manqué !!! »

J'entendis l'individu qui venait d'entrer comme un taré ricaner. A ce moment je cru reconnaître la voix de ce gars là...
Je tenta de me redresser tant bien que mal et me mis en position assise, ma tête entre mes deux mains et légèrement sonné par le choc que je venais de recevoir. Après deux trois secondes d'attente, je me releva en titubant et me tourna pour voir qui venait de me balancer la porte en pleine tronche.
J'ouvris de grands yeux et commença à froncer les sourcils et à serrer les dents.


"TOI ?!..."

Je récupéra mon classeur et lui jeta à la figure:

"NAN MAIS CA VA PAS ?! T'ES TARE OU QUOI ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Ven 13 Juin - 0:56


Leo Baskerville NightrayÉmoi au lycée Pandora


Après avoir ramené son plateau, et souhaité une bonne journée aux deux adultes au moment où il repassa à côté de la table où il s'était trouvé un peu plus tôt, Leo se dirigea vers la sortie du self, à la suite d'Elliot qui était déjà presque arrivé à la porte. Il n'était pas mécontent d'échapper à l'échange de "politesses" du docteur et du professeur, mais malheureusement il n'allait pas à la place pouvoir se détendre en continuant sa lecture interrompue. Il fallait continuer de travailler à la préparation des conseils de classe.
Avant qu'il n'ait rejoint Elliot, ils entendirent un cri, fort et aigu. Celui d'une femme, ou plutôt jeune fille, à l'évidence. De là d'où il semblait venir, Leo devina facilement ce dont il s'agit, et ne broncha donc pas. Apparemment, le docteur allait lui aussi devoir retourner à ses obligations. Elliot réagit en se retournant brusquement vers la porte, aussi Leo préféra préciser, pour répondre aux interrogations qu'il devait se poser :


- Ça vient de l'infirmerie, semble-t-il...

Mais avant que son ami n'ait eu le temps d'atteindre la porte, celle-ci s'ouvrit brusquement d'elle-même, de façon à ce qu'il se la prenne de plein fouet. Elliot tomba en arrière, son classeur lui échappant des mains et éparpillant son contenu de papiers.

- Elli... !!
- LEEEEOOOOOO !!!!!


Il n'eut absolument pas le temps de réaliser ce qu'il se passait, car il eut l'impression que lui aussi venait de se prendre la porte de plein fouet... Quelque chose était entré, et tel un taureau en charge lui avait foncé dessus et le maintenait maintenant enserré. Leo se figea et resta immobile, le temps de réaliser...

- Tu m’as trop manqué !!!

Oh non, pas lui...

La mobilité lui revint bien vite, et ni une ni deux, il se dégagea de l'emprise du nouveau venu (avec un peu de difficulté, il est vrai), le saisit et l'envoya valser quelques mètres plus loin.


- VA VOIR AILLEURS SI J'Y SUIS, DÉGÉNÉRÉ !!

S'il y avait bien quelque chose que Leo détestait, en plus qu'on lui interrompe sa lecture, était qu'on le touche. Il gardait comme un profond reflex, le besoin de dissimuler ses yeux... Si quelqu'un le regardait de trop près ou risquait de les voir, il pouvait devenir violent. Et puis, d'où ce type se permettait d'être si familier, et surtout, aussi collant ?? Quoique fasse Leo, il ne semblait y avoir aucun moyen de se débarrasser de ce type qui le collait plus encore qu'une sangsue.

Mais alors qu'il venait juste de se débarrasser de Kuro, il reçut en pleine tête le classeur qui semble-t-il, lui avait été destiné...


- NAN MAIS CA VA PAS ?! T'ES TARE OU QUOI ?!
- Elliot...


Après un autre instant immobile, observant le classeur retomber tristement au sol, Leo décida de le renvoyer aimablement à son propriétaire, par un nouveau vol plané.

- ... Récupère les papiers, au lieu de faire l'idiot !

Cependant, le projectile humain qu'avait lancé Leo, semblait lui aussi avoir atteint une cible.
Après un grand bruit, des chaises et table qui se renversèrent, Kuro se retrouva là où Leo s'était trouvé quelques minutes plus tôt...




[Xerxes, Lucifer, je vous ai envoyé Kuro xD]




-----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Chapelier Fou

Messages : 788
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Là où il y a des gâteaux!
Personnages préférés : Oz, Break, Lacie, Oswald, Echo
Phrase du jour : J'espère qu'à la fin de leur histoire, l'espoir saura briller sur eux... comme le soleil de ces jours passés.



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Ven 13 Juin - 9:15

Le calme relatif de la matinée fut soudainement brisé par un hurlement féminin qui provenait de l'infirmerie - aucun doute là-dessus. Puisque Break ne savait pas quelle était la situation, il devrait se hâter de se rendre à l'infirmerie. Ses supérieurs n'apprécieraient pas trop qu'il arrive trop tard pour réagir convenablement à une réaction allergique ou une autre urgence dans le genre.
Ah, mais quelle excellente excuse pour planter ce cher professeur!


- Il semblerait que le devoir m'appelle~ chantonna Break en prenant la direction de la porte.

Le jeune Elliot arriva avant lui et se fit percuter par la porte alors qu'un autre garçon entrait avec beaucoup de fougue; les hurlements ne tardèrent pas à démarrer ici aussi. Break resta juste assez longtemps pour voir la réaction agressive de Leo; il marcha à reculons vers la sortie pour regarder les jeunes se malmener et leur lança :


- Ne vous blessez pas trop~!

Avant de sortir de la cafétéria pour aller en direction de l'infirmerie.
Xerxes n'avait pas vraiment envie de voir ces trois garçons débarquer à son bureau parce qu'ils s'étaient battus juste après le départ du docteur... et le nouveau venu, d'après le vacarme qu'il avait fait en atterrissant parmi les tables et les chaises, aurait au mieux de jolies ecchymoses, au pire de quoi se mériter une visite chez le médecin. M'enfin, Vesper était encore là, non? Il saura gérer la situation...
Sûrement. Peut-être. Sûrement pas.
Quoique... peut-être que le cuisinier au balais saura calmer la situation, lui.
... ah, ah. Autant sortir les papiers à remplir tout de suite.
Break arriva à la porte de l'infirmerie, où l'attendait effectivement une jeune fille. Il sortit ses clefs de ses poches et sourit à la brunette tout en l'examinant de son oeil rouge. Elle ne semblait pas blessée, ni même en douleur. Mais Vesper n'était pas dans sa classe, ce qui voulait dire que ce n'était pas lui qui l'avait envoyé là.


- Bon matin! Je peux savoir ton nom et ce qui t'amènes ici? demanda d'une voix légère le jeune médecin en débarrant la porte de son local avant de l'ouvrir et y entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crepusculedupendu.tumblr.com/


Vous commencez à me connaitre, nan?

Messages : 440
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 16
Localisation : Enfin sortis du bout du monde !
Personnages préférés : Xerxes - Duc Barma
Phrase du jour : J'ai bien les yeux et les cheveux violet !!! Achtung !!!


Carte d'identité
Chain: Moi même ! XD
Pouvoir: Téléportation, apparition d'objets, soins, et pleins d'autre...!


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Sam 14 Juin - 0:01

Quand le brun à lunette et son acolyte voulurent partir, un autre élève débarqua. Celui là, ce n'était pas le même genre ! Sa veste était légèrement de travers, sa cravate n'était attaché que d'un simple nœud et ses cheveux hirsute partaient dans tout les sens. Ils commencèrent à se disputer. Ça y est ! Je me souvient, plusieurs conseils de disciplines et de mesures du même genre avaient était organisé pour son cas. Violence à tout vas, crise de nerf à tout moment, aucun contrôle de soit... Le « cas » quoi !
Et c'est après un cris assez effrayant venant des couloirs que l'infirmier décida de prendre la route ! Il avait sûrement deviné que ce cris venait de son infirmerie.

- Il semblerait que le devoir m'appelle~

Décidément, Xerxes avait de « l'humour » aujourd'hui. Je répondit d'un rire faux, et je le montras bien  :

- Ha-Ha-Ha ! Toujours plaisantin même quand le travail vous demande !

Il partit d'un pas plutôt rapide, il passa près des trois élèves, toujours entrain de se disputer et il leur marmonna quelque chose, d'assez comique, d'après le sourire qu'il affichait. Il disparut derrière la porte... Et voilà ! Je me retrouvais seul ! C'est malin ça... Je n'avais plus qu'a retourner dans ma classe, pas beaucoup de temps ne s'était écoulé depuis mon départ, cela ne serai pas dérangeant.
Je pris tout de même le temps de me faire un thé, en évitant le personnel de cuisines et je retournais dans ma classe.
Je passa près des jeunes qui n'en avait pas encore finit et je leur dit rapidement de ne pas faire de bétises, comme des enfants. Je n'en pas le temps d'apercevoir leurs réactions car j'étais déjà dans le couloir. En marchant dans les couloirs, je versa les trois dosettes de sucres que j'avais emprunté en passant. Et oui, je déteste le thé sans sucre et j'en met pas mal !
Quand j'entrai dans la salle, les gens retournèrent à leurs places rapidement... Comme si je ne les avais pas vus ! J'alla poser mon thé encore brûlant sur le bureau puis je fis semblant d'examiner les exercices de chacuns, en remarquant surtout que les réponses se répétaient... Logique !

- Ayant constaté le taux de triche, entre nous très élevé, j'ai pris la décision d'annuler la récompense de cet exercice ! Si vous voulez protester, faites le au près de vos camarades !

Et là, quelque chose me traversa l'esprit. J'étais passé à côté d'une table où personne n'était installé... Avant mon absence, il y avait... Anna ! Une fille assez spéciale, atteintes de sérieux problèmes psychologiques mais elle suivait un traitement qui, d'après ce que j'avais remarqué était efficace. J'interrogea la classe :

- Huuummm... Vous pouvez me dire où est passé Anna ?

- Elle est partis, déclara son voisin, elle ne se sentait pas bien je pense. Elle a dut aller à l'infirmerie !

Et bien cette journée s'annonçait forte en entre vus ! Je retourna derrière mon bureau, repris mon thé qui avait eu le temps de devenir buvable et je décida en en buvant une gorgé, d'aller la chercher. La fin du cours était dans cinq minutes. Je nota les devoirs qu'ils à faire pour le cours prochain, en précisant que chaque travail non fait sera sanctionné, et oui, c'est une partie important du programme ! Je les libèrent cinq minutes avant la sonnerie, que j'ai le temps d'aller à l'infirmerie en évitant la sortie des élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Rose Noire Schizophrène

Messages : 1029
Date d'inscription : 23/07/2013
Age : 18
Localisation : Partout où tu ne seras pas ^^
Personnages préférés : Lacie, Alice, la Volonté de l'Abyss, Cheshire, Echo/Zwei, Break
Phrase du jour : Bouh ?



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Ven 20 Juin - 11:26

Fière de moi, j’attends quelques minutes devant la porte pour voir si celui à qui appartient cette pancarte, et donc sûrement ce qu’il y a derrière, viendra. Tiens, je n’avais pas remarqué mais il y avait quelque chose d’autre d’écrit sur la porte, juste au-dessus : « Infirmerie »… L’idée de partir immédiatement me vient à l’esprit. Si jamais ils ont ces foutus médicaments, retour à la case départ ! Mais voir qui va arriver me retient. Peut-être que personne ne viendra ou, avec un peu de chance, ils n’auront pas ce traitement.

J’entends un énorme fracas qui vient de je-ne-sais-où puis, quelques minutes après, des pas dans le couloir. A l’angle apparaît un homme en blouse et aux cheveux blancs. Pourtant, il n’a pas l’air si vieux, il n’a pas de rides. Une longue mèche cache son œil gauche. Je ne vois pas sa couleur mais son œil droit, lui, est rouge. Un albinos ? Etrange mais intéressant ♥ Je n’en avais jamais vu en vrai !
Je lui fais un grand sourire alors qu’il sort ses clés pour déverrouiller la porte.


- Bon matin! Je peux savoir ton nom et ce qui t'amènes ici?

Je ne lui réponds pas tout de suite et attends qu’il entre pour le suivre. Je crois mes mains derrière mon dos en observant la pièce. Les murs sont couverts d’étagères et d’armoires remplies de médicaments et de dossiers. Au centre de la salle se dresse un grand bureau. La pièce n’est pas très grande mais très simple et toute blanche sans aucune décoration. Je me retourne vers l’homme et lui demande en penchant la tête sur le côté avec un grand sourire :

- Tu es l’infirmier ? Comment tu t’appelles ?

En regardant un peu derrière lui, j’aperçois alors une pile de seringues rangées dans un petit carton, sur une étagère. Oh ? Ça, c’est intéressant ♥


Dernière édition par Anna Barma le Lun 7 Juil - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilishfeather.ek.la/


Chapelier Fou

Messages : 788
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Là où il y a des gâteaux!
Personnages préférés : Oz, Break, Lacie, Oswald, Echo
Phrase du jour : J'espère qu'à la fin de leur histoire, l'espoir saura briller sur eux... comme le soleil de ces jours passés.



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Lun 30 Juin - 22:33

Break regarda la jeune femme entrer et examiner la pièce du regard.
Bon, l'infirmerie n'était peut-être pas l'endroit le mieux organisé de l'école, surtout parce que c'était une petite pièce, mais au moins l'albinos avait un tiroir fermé à clef pour contenir les médicaments contrôlés et un petit autoclave personnel pour stériliser ses trucs. La machine était cachée derrière l'un des rideaux qui faisaient office de séparation pour les deux lits disponibles. Il avait déjà visité des infirmeries bien pires que la sienne, alors il ne s'en plaignait pas.
(Pas besoin d'ajouter que le désordre était en partie parce que le médecin n'était lui-même pas très ordonné. Noooon, ce désordre n'était qu'un symptôme de la petitesse de la pièce.)

La fille ne semblait pas pressée de lui dire pourquoi elle était venue ici. Et elle n'avait pas l'air d'avoir mal; elle était même plutôt calme, si on se fiait seulement à son apparence. Était-ce une blague de mauvais goût qu'elle avait décidé de faire au médecin?
Après la question de la fille, il ferma la porte de l'infirmerie et s'avança jusqu'à son bureau où tapota d'un doigt la plaque porte-nom qui s'y trouvait, sur lequel était inscrit "Dr. Xerxes Break" et lui sourit ensuite en croisant les bras.


- Tu sais, ce n'est pas très poli de répondre à une question par une autre question. Alors, je peux savoir ton nom~?

Disons que c'était beaucoup plus facile de retrouver le dossier d'un élève quand on savait comment il s'appelait; et avec un peu de chance, il apprendrait quelque chose au sujet de la fille pour comprendre ce qu'elle faisait là.
Tout en gardant un oeil sur la jeune femme, Break fit un léger ménage de son bureau, commençant par fermer le dossier sur lequel il travaillait avant de se rendre à la cafétéria - ces documents étaient confidentiels; il ne pouvait pas vraiment les laisser ouverts à la vue de tous alors qu'il y avait quelqu'un dans son local - plaça ses lunettes de lecture sur sa tête en prévision d'une future utilisation et attrapa sa petite peluche bleue, qui reposait sur le coin du bureau, pour l'installer sur son épaule. Il ne l'avouerait jamais mais ce jouet, affectueusement surnommé Emily, avait une valeur sentimentale à ses yeux. Tant qu'elle était avec lui, elle était en sécurité; et si les autres le prenait pour plus fou qu'il n'était parce qu'il se promenait avec une poupée bleue sur l'épaule eh bien, tant pis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crepusculedupendu.tumblr.com/


Vous commencez à me connaitre, nan?

Messages : 440
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 16
Localisation : Enfin sortis du bout du monde !
Personnages préférés : Xerxes - Duc Barma
Phrase du jour : J'ai bien les yeux et les cheveux violet !!! Achtung !!!


Carte d'identité
Chain: Moi même ! XD
Pouvoir: Téléportation, apparition d'objets, soins, et pleins d'autre...!


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Jeu 3 Juil - 15:47



Émoi au lycée Pandora !




Les élèves sortirent, apparemment heureux de finir seulement cinq malheureuses minutes plus tôt. Quand la salle de classe fut vide, moi même, je sortis et je ferma la porte à clés. J'avais pris ce réflexe, car certains élèves s'amusaient à aller dans les classes et y mettre un bazars monstre !

Je me rendais donc d'un pas décidé vers l'infirmerie, « impatient » de revoir ce cher collègue infirmier. Je repassa devant le réfectoire, j'y jette un petit coup d'œil, mais je continua à tracer ma route. J'arrivas près de l'infirmerie, la porte était fermé. Y avait-il quelqu'un ? Je toqua à la porte, en attendant la réponse, j'entendis des voix, celle de l'infirmier et celle, légèrement différente, de Anna. Sur le coup, je fut content qu'elle était là, et non en train de crapatuer dans le lycée, ou pire, à l'extérieur !

Aucune réponse ne se fit entendre, je n'avais peut être pas toqué assez fort... Je frappa donc une deuxième fois, espérant que cette fois ci, une réponse se déclare.




Désolé pour ma courte réponse, mais j'attends de voir ce que vont faire Xerxes et Anna ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Rose Noire Schizophrène

Messages : 1029
Date d'inscription : 23/07/2013
Age : 18
Localisation : Partout où tu ne seras pas ^^
Personnages préférés : Lacie, Alice, la Volonté de l'Abyss, Cheshire, Echo/Zwei, Break
Phrase du jour : Bouh ?



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Lun 7 Juil - 12:11


Emoi au lycée Pandora
 Il me montre du doigt une pancarte posée sur son bureau : "Dr Xerxes Break". Je lui souris et il me dit :

- Tu sais, ce n'est pas très poli de répondre à une question par une autre question. Alors, je peux savoir ton nom~?

En même temps, je ne suis pas née pour être polie. Et ça, Anna le sait parfaitement. C'est peut-être pour cette raison qu'elle n'aime pas me laisser sortir. Mais, généralement, je ne lui laisse pas le choix. Heureusement qu'elle a sa saloperie de traitement ou elle passerait le plus clair de son temps reculée au fond de sa propre tête. Amel essaierait surement de m'en empêcher mais lui non plus n'a pas le choix~
L'albinos commence alors à ranger son bureau. Des dossiers sur lesquels il travaillait ? Il finit par s'emparer d'une petite poupée bleue pour la poser sur son épaule.

- Je m'appelle Lyssa mais ce n'est pas son nom~

Je ne vais tout de même pas lui révéler le nom d'Anna ou il finira par me donner ces foutus médicaments ! Tout en continuant à observer la pièce du coin de l'oeil, je m'assois sur une des chaises en face du bureau. Mon regard tombe alors sur la petite poupée sur son épaule.

- Elle est mignonne, votre petite poupée !

Et je parle sérieusement, en disant ça. C'est peut-être un peu étrange pour un adulte mais je m'en fiche éperdumment ! La peluche a un air un peu effrayant mais ça ne me dérange absolument pas, au contraire, ça me plaît ♥
Alors, quelqu'un frappe à la porte une première fois. Je tourne la tête vers elle pour voir la personne qui allait entrer mais le docteur ne réagit pas et personne n'ouvrit. La personne frappe une deuxième fois avec plus d'insistance. Cette fois, je regarde de nouveau le docteur et je lui demande en souriant.

- Vous n'allez pas ouvrir ?


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Désolée pour le post court, je ne suis pas très inspirée, en ce moment >.< J'espère juste t'avoir donner matière à répondre, Break :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilishfeather.ek.la/


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Lun 7 Juil - 17:42

Je regarde Leo déçu de son comportement. Rien qu’à en voir sa tête je peux clairement voir que ça ne lui plait pas de me voir. Comment ça ??Qu’est-ce que j’ai fait de mal encore ?? J’ai rien fais !!

« Comment ça ?? Tu n’avais pas envie de me voir ?? » Je lui fais une tête de chat poté tout en le serrant très fort conte moi pour ne pas qu’il s’échappe. Nan je ne le laisserais pas partir nan mais ! Mais je sens la main de Leo me saisir et je me sens comme voler à travers la pièce. C’est une sensation plutôt agréable, par contre, je ne parle pas de l’atterrissage…

« AAAH !! »

- VA VOIR AILLEURS SI J'Y SUIS, DÉGÉNÉRÉ !!

BLAM !!! BLAM !!! BLAM !!!!

J’ai entendu la voix du docteur, mais savoir ce qu’il a dit, c’est autre chose…Pour être précis, je ne suis pas très bien installé, et le dossier des chaises sur lequel je suis tombé me rentre dans la colonne vertébrale. La table ? haha ! Je me simplement exploser l’arrière de la tête dessus avant de me reprendre une autre chaise et de tomber au sol, en faisant tomber la table à son tour sur toute la totalité de mon corps. Wouaw Je savais que Leo avait de la force mais de la a m’envoyer valser comme ça. Je me relève de ma chute, en poussant la table qui m’écrase à moitié, et regarde mon bien aimé avec des yeux pétillant. Il doit être un vrai tigre au lit ! Je me sens tout excité !!! Mais quelques choses de chaud coulent sur ma nuque. Je touche avec mes doigts : c’est du sang… Je me suis fait plus mal que je ne le pensais. Peu importe !!

- NAN MAIS CA VA PAS ?! T'ES TARE OU QUOI ?!

- Elliot...


Je ne comprends pourquoi cet imbécile gueule tout à coup mais en regardant mieux, je remarque qu’il a balancé son classeur sur Leo. QUOI ???? COMMENT OSE-T-IL ?????? Mais Leo ne se laisse heureusement pas faire et le revois sur Elliot avec puissance. Je leve les bras en l’air en guise de triomphe.

« Wouai !! VAS-Y !!! DETRUIT LE !!! » En levant les bras, je suis de nouveau déséquilibré par mégarde et je retombe sur la table qui se renverse à nouveau. Mais cette fois je me relève sur le champ.

- ... Récupère les papiers, au lieu de faire l'idiot !

« Oh non Leo me laisse pas !!! Je suis venu exprès pour toi aujourd’hui !! »

Avant même que Leo n’ai le temps d’avancer, je me jette sur lui pour lui attraper la taille. Je suis à genoux sur le sol. Je le tien fermement et je peux sentir sa bonne odeur a plein poumon. Est-ce qu’il se met du parfum ? Ou encore mieux !! Est-ce que c’est son odeur naturelle ?? Mon cœur bat la chamade et je deviens rouge pivoine. Je ne peux pas résister à son charme.

« Leo ! Leeo !! Leooo !! Leeeoooo !! »

Nan ne pars pas avec cet imbécile ! Je pourrais t’offrir mille fois mieux que lui !! Je lève la tête pour le regarder.

« Vient chez moi ce soir ! Il n’y aura personne chez moi ! » Je lui dis en lui faisait un sourire charmeur.

On m’a toujours dis que on ne pouvait rien me refuser, quand je faisais cette tête mais bon Leo il y arrive et ça ne m’empêche pas de recommencer. Je sens tout de même que la plupart du temps, il se radoucit. Je me révèle et je suis maintenant beaucoup plus grand que lui. C’est à Leo maintenant de lever la tête. Je ne fais plus l’imbécile et je le regarde sérieusement en le tenant par la taille délicatement. Je lui caresse le visage doucement  avec l’autre main et m’approche pour l’embrasser… est ce que cette fois il va me le rendre ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Chapelier Fou

Messages : 788
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Là où il y a des gâteaux!
Personnages préférés : Oz, Break, Lacie, Oswald, Echo
Phrase du jour : J'espère qu'à la fin de leur histoire, l'espoir saura briller sur eux... comme le soleil de ces jours passés.



MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Lun 7 Juil - 18:15

La jeune fille répondit enfin à la question de Break, cependant que celui-ci trouva sa façon de se présenter plutôt étrange. Pas son nom? Tiens tiens, avons-nous un cas psychologique dans la salle? Il la regarda avec un petit sourire, une main à son menton; la situation était déjà plus intéressante que tous les cas qu'il avait reçu ces deux dernières semaines.
Avant que Xerxes ne puisse parler, Lyssa fit un commentaire sur la petite poupée bleue, ce qui mérita un ricanement étonné de la part du médecin.


- J'avoue, c'est la première fois que quelqu'un complimente Emily!

Excepté la personne qui la lui avait donné, mais ça, c'est une toute autre histoire~
La rencontre fut interrompue par un frappement à la porte. Le docteur venait d'ouvrir l'ordinateur portable sur son bureau et continuait de taper sur les touches pour ouvrir le programme qu'il utilisait pour chercher les dossiers des élèves.
Break n'avait pas vraiment envie d'aller ouvrir - un, il était en consultation avec une élève et deux, il croyait savoir qui allait se trouver de l'autre côté de la porte. Il soupira quand le frappement recommença avec plus d'insistance et que la jeune fille lui demanda s'il n'allait pas ouvrir...


- J'arrive, j'arrive!

Il ouvrit la porte et vit le professeur Vesper.

- Ah, professeur, quelle surprise, dit-il d'une voix qui était tout sauf surprise. Que me vaut cette visite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crepusculedupendu.tumblr.com/


Vous commencez à me connaitre, nan?

Messages : 440
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 16
Localisation : Enfin sortis du bout du monde !
Personnages préférés : Xerxes - Duc Barma
Phrase du jour : J'ai bien les yeux et les cheveux violet !!! Achtung !!!


Carte d'identité
Chain: Moi même ! XD
Pouvoir: Téléportation, apparition d'objets, soins, et pleins d'autre...!


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Lun 7 Juil - 19:10



Émoi au lycée Pandora !




Je n'eus pas longtemps à attendre avant que l'infirmier vienne ouvrir. Il n'avait pas vraiment l'air enchanté de me revoir, et il devait sans aucun doute être en train de s'occuper de Anna. Avant de répondre à sa question, je me faufila entre la porte et l'encadrement pour pouvoir entrer dans l'infirmerie. Mon cher collègue n'avait pas ouvert la porte toute grande, essayant d'empêcher ce qui venait de ce passer : que j'entre dans son infirmerie. Je vus Anna, bonne nouvelle ! Je lui fit un léger sourire et avant de lui adresser la parole, je me retourna vers Break et lui répondu :

- Haha ! Il faut bien des imprévus dans la vie ! Et pourquoi cette visite ? Hé bien, l'élève qui est assise ici vient de mon cours, je suis venu voir si elle allait bien !

Je n'allait pas lui avoir qu'elle s'était éclipsé quand moi même je l'était, sinon je pense que l'infirmier n'hésitera pas à aller raconter cette petite escapade au réfectoire au proviseur ! Je me retourna à nouveau vers l'élève et en même temps que je lui parlais, je lui faisait le mime des actions que je décrivait avec mes mains :

- Et bien alors, qu'est ce qui t'a pris ? ( Je mettais mes point sur mes anches ). Pour aller à l'infirmerie... ( Je faisais marcher deux doigts sur mon autre main ).... Il faut avoir terminé ses exercices ! Je dis cette phrase assez bas pour que l'infirmier ne m'entends pas, puis je m'éclaircis la gorge et continua. Humm ! Enfin je veux dire avoir vraiment mal ! Ça vas mieux ?



Haha ! Vous allez me prendre pour un fou ! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Famille Nightray

Messages : 2161
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 20
Personnages préférés : Elliot, Leo, Reim, Break et Echo :D
Phrase du jour : En a marre de tout ! Sauf du fofo CX


Carte d'identité
Chain:
Pouvoir:


MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Jeu 31 Juil - 19:43

- Elliot...

Pensant envoyer le classeur à la tête de son agresseur, Elliot l'envoya dans la tête de Leo qui, une seconde plus tôt jeta Kuro à travers la pièce. Il fut très gêné de voir que son valet s'était prit son classeur et ne su quoi dire à la bêtise qu'il venait de faire. Non pas qu'il en comptait déjà beaucoup à son actif, mais quand même... Le classeur quant à lui retomba mollement au sol, le dernières feuilles qui n'étaient pas attacher dans le classeur tombant en virevoltant et les autres bien éparpillés par-ci par-là !

« Wouai !! VAS-Y !!! DETRUIT LE !!! »

"Tsss..."

Elliot se demandait ce qu'il fabriquait ici celui-là. Il ne pouvait pas le supporter et à vrai dire c'était réciproque. Mauvais élève avec un taux d'absentéisme important, mais surtout ! Il venait toujours rabaisser Elliot, que ce soit pour n'importe quoi. Me direz-vous, deux caractère fort qui se rencontre soit cela fait comme avec Léo, soit c'est la guerre !


- ... Récupère les papiers, au lieu de faire l'idiot !

Elliot regarda les feuilles et se mit à la tâche en disant:

"Euh oui... bonne idée..."

Il les ramassa en revanche à la volée, en gardant un œil sur l'abruti qui s'était écrasé un peu plus loin dans le réfectoire.


« Oh non Leo me laisse pas !!! Je suis venu exprès pour toi aujourd’hui !! »

Kuro s'accrocha à la taille de Léo.

« Leo ! Leeo !! Leooo !! Leeeoooo !! Vient chez moi ce soir ! Il n’y aura personne chez moi ! »

Elliot leva les yeux au ciel tout en secouant la tête. Il finit de rassembler ses feuilles, de les remettre dans le classeur et de se relever. Ce qu'il vit devant lui l'énerva... Kuro se releva et enlaça Léo par la taille avant de lui caresser son visage et de se rapprocher lentement. Il n'allait tout de même pas ?...

"WOOOOOH !! ESPECE DE COUILLON !! Je peux savoir ce que tu fais là ??!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Émoi au Lycée Pandora   Aujourd'hui à 9:44

Revenir en haut Aller en bas
 

Émoi au Lycée Pandora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Émoi au Lycée Pandora
» Tremblez, jeunes gens ! Le lycée Pandora ne devient plus très sûr... | Horror fic
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Yume No Pandora ~
» [MAJ] Pandora No Kokoro...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RPG :: Mondes alternatifs-