AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Unknown -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Vous commencez à me connaitre, nan?

Messages : 2518
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 17
Localisation : Lol.
Personnages préférés : Elliot et Léo
Phrase du jour : Lol.


Carte d'identité
Chain: Crocodile Tic Tac
Pouvoir: Faire vivre à ses victimes leurs morts futures ; Tic Tac est aussi anthropophage et se nourrit de mains humaines pour garder ses pouvoirs.


MessageSujet: - Unknown -   Mer 16 Avr - 12:42

Arden était seul, Mev lui manquait terriblement. Ah ! Comme il détestait être séparé d'elle ! Est-ce qu'elle allait bien ? Il avait dû partir tôt et n'avait pas eu le temps de l'aider à s'habiller, ce matin ! Elle devait sûrement lui en vouloir ! Oui, elle lui en voulait toujours ! Même s'il la prévenait, s'il lui expliquait qu'il n'avait pas le choix... Elle trouvait toujours le moyen de lui reprocher quelque chose !

En temps normal, cela ne le dérangeait pas. Au contraire, il en était presque amusé... Mais là, c'était différent. Il était en mission pour Pandora, et la perspective de rentrer au manoir, tué de fatigue, peut-être même plein de blessures, ne l'enchantait guère. Alors devoir en plus supporter les charmants sermons de son amie...

Mais que voulez-vous ? C'était ainsi. Et puis, pourquoi pensait-il encore à Mev ? Ce n'était pas elle qu'il attendait ! Bien sûr, il n'aurait pas été contre l'idée de la croiser au détour d'un chemin, afin qu'elle l'accompagne dans sa mission... Mais son esprit devait arrêter de divaguer ! Alors plus de Mev, plus de Denfrost, plus que sa mission et son partenaire qu'il attendait depuis maintenant dix minutes !

Tiens, c'est vrai, Arden avait un partenaire. Comment s'appelait-il, déjà ?... L-quelque chose. Hmn... Le jeune homme sortit de sa poche une fine feuille de papier, où étaient écrits ( en sa langue ) les détails de sa mission. Dedans était mentionnée la personne avec qui il devait l'exécuter, un certain Laster Answer.

Le Lunien ne l'avait jamais vu, mais avait pris ses précautions en arrivant dix minutes en avance et en soignant son uniforme au maximum. On ne sait jamais, que ce noble soit un peu pointilleux...

Soudain, la porte s'ouvrit, face aux grands escaliers du manoir où Arden se trouvait. Une silhouette se dessina dans la lumière extérieure qui pénétra la pièce avec violence.

Enfin, il était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Chien chien de Leo

Messages : 1249
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 17
Personnages préférés : Vincent(Evidemment x3),Gil,Break,Elliot & Revis
Phrase du jour : Ancien Vincouille. e_e *Travelo is watching you. Vincou or not Vincou.*


Carte d'identité
Chain: Yamane & Demios
Pouvoir: Endort ses adversaires(son contractant y compris =_=)& Décapite les têtes


MessageSujet: Re: - Unknown -   Ven 18 Avr - 20:40

" A...A... A... A-Atchoum!"

Ah, le printemps, une si belle saison. Ce beau temps, cette douce fraîcheur qui vous accompagne tout le long de votre matinée et surtout... Ce pollen. Par cette magnifique période de l'année, les marchandes de fleurs trouvaient facilement leur bonheur avec la floraison des jonquilles. Leurs affaires qui marchaient si bien était une véritable torture pour le nombre 12.

Le pollen= une souffrance. Si seulement cela avait été un simple nombre, un véritable jouet qui ne pouvait pas ressentir ce que n'importe quel humain pouvait ressentir... Pour ne faire preuve d'aucun sentiment, l'humanité ne venait pas l'emmerder, mais pour les allergies... Bien sûr, lorsque l'être humain peut avoir un moment de faiblesse, il fallait qu'il l'ait aussi! Où sont les points positifs dans tout ça? Où!?

Enfin, revenons au pourquoi du comment Laster devait supporter tout ce pollen qui l'avait accueillit dés qu'il avait mit les pieds dehors alors qu'il aurait pu rester tranquillement cloîtré dans sa maison comme il le faisait toujours quand son père daignait le laissait se repose. Pratiquement jamais en gros.

Pandora, bien sûr. Un de ses supérieurs lui avait demander de mener une petite enquête au manoir Ritas. C'est à dire trouver le plus d'informations possibles sur les Baskerville parce que oui, dés qu'un bâtiment semblait un peu trop louche, les propriétaires étaient aussitôt suspectés d'être de mèche avec les faucheurs pourpres ce que le jeune contractant trouvait parfaitement ridicule. Ne disait-on pas de ne pas se fier aux apparences?
Qui dit qu'une famille qui semble n'avoir rien à se reprocher au premier regard était plus innocente que celle qui avait l'air étrange? Un sourire hypocrite au visage, une attitude irréprochable, les vêtements non négligés... Ne serait-ce pas ce genre d'homme qui aurait quelque chose à cacher? Ce genre de personne tellement parfaite qu'elle en devienne effrayante.

Cela est sûrement dû au fait que la plupart des contractants illégaux soient des pauvres qui veulent retourner dans le passé, avoir une vie meilleure, semblable à celle des nobles qui les regarde avec mépris... Mais les Baskerville batifolaient plus avec les nobles qu'avec les clochards, non!? Et si tout homme qui avait du pognon était forcément sain d'esprit, ce serait un peu trop facile.

12 a une façon différente de voir les choses que celle de son supérieur. Mais il est de son devoir d'accepter cette mission. Alors autant le faire et vite, on ne sait jamais quand Alexander aura besoin de son chien.

"A ce qu'il parait j'ai un partenaire du nom d'Arden... J'espère qu'il est plus compétent que toutes les autres vieilles chochottes que j'ai dû supporter, on perdra moins de temps."

Espérons que ses prières ne soient pas veines. La main, recouvert par un gant blanc, posé sur sa canne, le pied gauche en avant, l'autre main tenant la poignée, le voilà sur le point d'entrer.

Il essuya son monocle une énième fois. La porte se referma. Il était déjà présent. Laster avait-il du retard? Le pion regardait sa montre. Pile à l'heure. Au moins il n'avait pas à attendre. C'était bien partie.
Il jeta un coup d'oeil à son coéquipier. Cheveux noirs, tatouage étrange qui retint son attention l'espace d'un instant, les yeux d'une couleur magnifique. Ce dénommé Arden ne ressemblait pas à n'importe qui.
En voulant se baisser pour saluer son interlocuteur, il fit tomber son chapeau.

Il réussit heureusement à le rattraper avant que celui-ci ne touche le tapis. Histoire de masquer sa gêne, il prit la parole:

- Je suppose que tu es Arden? Si tu ne l'es pas, ce n'est pas grave! Je pense que dans tout les cas, tu vas pouvoir m'aider. Bon, tu es prêt? On peut y aller? Oui, je sais, tu es arrivé ici avant moi mais tu voudrais peut être encore faire quelque chose avant de commencer. Dépêche-toi, je n'ai pas que ça à faire!

Ca a le mérite d'être clair. Espérons que le valet ne le prenne pas mal.


Dernière édition par Laster Answer le Sam 19 Avr - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Vous commencez à me connaitre, nan?

Messages : 2518
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 17
Localisation : Lol.
Personnages préférés : Elliot et Léo
Phrase du jour : Lol.


Carte d'identité
Chain: Crocodile Tic Tac
Pouvoir: Faire vivre à ses victimes leurs morts futures ; Tic Tac est aussi anthropophage et se nourrit de mains humaines pour garder ses pouvoirs.


MessageSujet: Re: - Unknown -   Ven 18 Avr - 22:59

L'homme baigné de lumière s'avança lentement vers Arden. Il avait une allure étrange, mais néanmoins fascinante. Physiquement dix-sept ans, un haut chapeau... Un air froid, discipliné. Plus les minutes avançaient, plus le Lunien se demandait qui il était. Quel âge avait-il réellement ? Quel était le son de sa voix ? Qu'y avait-il à découvrir sur lui ?

Laster, maintenant face au jeune homme, se pencha en avant pour une courbette. Puis, rattrapant son chapeau, fraîchement tombé en l'air, entama la discussion d'une manière plus ou moins délicate.

"Je suppose que tu es Arden? Si tu ne l'es pas, ce n'est pas grave! Je pense que dans tout les cas, tu vas pouvoir m'aider. Bon, tu es prêt? On peut y aller? Oui, je sais, tu es arrivé ici avant moi mais tu voudrais peut être encore faire quelque chose avant de commencer. Dépêche-toi, je n'ai pas que ça à faire!"

Le garçon n'en croyait pas ses yeux. C'était la première fois qu'il avait un camarade aussi... Original. Aussi, il se contenta de sourire, à la fois poli et amusé, et répondit de la manière la plus calme possible, en masquant comme il pouvait son accent étranger :

"Effectivement, c'est bien moi monsieur... Hmn... Answer ? Non, j'ai déjà réglé mes affaires avant. Ainsi, je propose que nous entamions nos recherches dès maintenant."

Le sourire d'Arden était comme la lune : éclatant au début, on pouvait observer sa décadence, jusqu'à la fermeture totale de sa bouche et le retour de son impassibilité. Il regardait déjà ailleurs, réfléchissant à un endroit où aller, pensant au revolver qu'il gardait, là, dans sa poche, pour combler l'absence de sa chain qui le sécurisait plus qu'il ne lui servait...

Puis un craquement se fit entendre à l'étage supérieur. Le valet tressaillit légèrement, avant de se retourner et de commencer à monter les escaliers, en silence. Le pas rapide et léger comme il en avait l'habitude... Il fit signe à Laster de le suivre, mort de peur, l'adrénaline envahissant ses veines. Qu'y avait-il donc au dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Chien chien de Leo

Messages : 1249
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 17
Personnages préférés : Vincent(Evidemment x3),Gil,Break,Elliot & Revis
Phrase du jour : Ancien Vincouille. e_e *Travelo is watching you. Vincou or not Vincou.*


Carte d'identité
Chain: Yamane & Demios
Pouvoir: Endort ses adversaires(son contractant y compris =_=)& Décapite les têtes


MessageSujet: Re: - Unknown -   Sam 19 Avr - 12:40

Le jeune Arden, si c'était bien lui, semblait à la fois surprit et amusé. Laster, lui, posait sa main sur son chapeau, confus, se demandant si il avait fait ou dit quelque chose qu'il ne fallait pas pour être mérité d'être dévisagé de cette manière. Enfin, son coéquipier s'était abstenu de rire. Il ne fit pas de commentaire désagréable sur son manque de ponctualité, si on pouvait dire ça étant donné que le pion était parfaitement à l'heure, et se contenta de répondre de la manière la plus polie qu'il soit.

"Effectivement, c'est bien moi monsieur... Hmn... Answer ? Non, j'ai déjà réglé mes affaires avant. Ainsi, je propose que nous entamions nos recherches dès maintenant."

12 écarquilla les yeux, le temps d'une seconde, et reprit un air froid. Voilà un personnage bien singulier qui se présentait à lui. L'homme qui se tenait devant lui avait un sourire... Troublant. Un air déconcertant.
Un type bien différent de ceux qu'il côtoyait tous les jours. Cherchant à éviter le regard désorientant ( nan, nan, c'est pas ce que vous croyez... Laster est juste... Il trouve juste ça curieux, hein!) d'Arden, il contempla la pièce dans laquelle ils se trouvaient. Un simple couloir. Au premier abord, cela ressemblait à n'importe quelle pièce qu'on trouvait dans n'importe quelle manoir.
Ces meubles, ces tapis... Que cachaient-ils? Un passage secret? Des archives qui pourrait les mettre sur une piste?

Laster reposa son regard sur son équipier, l'air imperturbable:

- Soit. Faisons comme cela. Ne vous donner pas la peine de retenir mon nom. A partir de maintenant, vous m'appellerez 12. Juste 12.

Un craquement. Curieux. Laster fronça un peu les sourcils. Apparemment, Arden l'avait aussi entendu car voilà qu'il commença à monter les marches de l'escalier, d'une manière assez discrète, en lui faisant signe de le suivre.
Aussi étrange cela pouvait-il paraitre, le jeune noble détestait recevoir des ordres. Pourtant, obéir aux ordres, c'est ce qu'il avait fait toute sa vie. Son père, cela passe encore. Mais un étranger.

Enfin, Answer devait bien reconnaitre que découvrir l'origine de ce bruit, n'était pas inutile et suivit son partenaire. Ne serait-ce pas la voix d'un homme qu'on pouvait entendre là-haut? Homme, femme... Impossible de déterminer de quoi il s'agit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Vous commencez à me connaitre, nan?

Messages : 2518
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 17
Localisation : Lol.
Personnages préférés : Elliot et Léo
Phrase du jour : Lol.


Carte d'identité
Chain: Crocodile Tic Tac
Pouvoir: Faire vivre à ses victimes leurs morts futures ; Tic Tac est aussi anthropophage et se nourrit de mains humaines pour garder ses pouvoirs.


MessageSujet: Re: - Unknown -   Sam 19 Avr - 14:22

Laster croisa rapidement le regard d'Arden, qu'il fixa quelques secondes, étonné, avant d'observer la pièce. Il regardait le plafond, le tapis... Même les recoins de pièces auxquels personne n'aurait pensé à regarder ! C'était presque comme s'il cherchait à éviter les yeux du Lunien, leur couleur froide ainsi que leur politesse peut-être trop formelle...

De son côté, le garçon ne faisait rien. Il baladait son regard à son tour, dans chaque endroit qu'inspectait son équipier qui, selon lui, faisait tout pour attiser sa curiosité. Puis, légèrement ennuyé par ce jeu, il attendit. Son esprit s'efforçait de rester concentré sur sa mission, de ne pas divaguer... Mais si vous saviez, oui, si vous saviez comme c'était difficile. Tout dans cette maison était motif de rêveries ou de réminiscences. La richesse déteinte que l'on pouvait contempler, toutes les histoires que l'on pouvait imaginer...

Puis, Laster reprit la parole. Il approuva la proposition d'Arden, tout en faisant, lui aussi, une requête. Plutôt simple, vous me direz. Il lui demandait juste de l'appeler 12. Juste, oui...
Le garçon n'aimait pas cet ordre. Il ne supportait pas l'idée d'associer quelqu'un à un nombre. Un nombre, c'était froid. Ca empêchait tout attachement. Or, une personne, c'est plein d'émotions et de souvenirs, c'est fait pour s'attacher, aimer, en amour ou en amitié, détester...
Arden acquiesça dont froidement, gardant ses pensées pour lui, comme il avait l'habitude de le faire. Ecouter chaque son. Se concentrant un peu plus sur les craquements de l'étage... Et, au fur et à mesure qu'il montait, identifia une voix. C'était un son neutre, qui n'appartenait à aucun genre. Homme ? Femme ? Ou peut-être animal ? Impossible de le déterminer. C'était trop vague, trop flou... Et ce stupide valet qui continuait de monter. Et si c'était un piège ? Y avait-il au moins pensé ? Oui, sûrement... Mais il n'avait pas le choix. Tant pis s'il mourrait au combat.

La pointe de son pied effleura le parquet, toujours discrètement, toujours silencieusement. Il était à l'étage ( enfin ! ). Bien que rapide, l'ascension lui avait paru interminable. Chaque pas qu'il faisait lui semblait lourd, la peur engourdissait ses membres. Bien sûr, il ne devait pas le montrer... La peur, on se la garde. On souffre avec, à condition de rester seul. La peur, c'est comme une plaie : on la soigne ou on la garde, elle se ferme ou elle s'infecte, peu importe les autres, ça ne concerne que nous.

Le son venait d'une pièce, en haut. Sa porte était fermée, mais laissait entrevoir quelques sons étranges... Le grognement d'une bête ? Ou les pleurs d'une veuve ? Tout était confus. Le ciel se couvrit et la lumière se tut... Il ne restait plus rien. Plus que les agents de Pandora, la porte et la bête. Plus de chains, plus de souvenirs. Juste le présent. L'effrayant présent. L'incertitude...

De sa main, Arden effleura la poignée, attendant le feu vert de son ami pour ouvrir la porte. Il pensait à Mev, et saisit son revolver. Que devait-il faire ? Non, il ne devait pas mourir. Il ne devait pas quitter sa maîtresse, pas ainsi, comme un voleur et dans son dos... Non, il ne devait pas faire cela. Il devait se calmer, faire face au danger. Accomplir sa mission.

Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Chien chien de Leo

Messages : 1249
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 17
Personnages préférés : Vincent(Evidemment x3),Gil,Break,Elliot & Revis
Phrase du jour : Ancien Vincouille. e_e *Travelo is watching you. Vincou or not Vincou.*


Carte d'identité
Chain: Yamane & Demios
Pouvoir: Endort ses adversaires(son contractant y compris =_=)& Décapite les têtes


MessageSujet: Re: - Unknown -   Sam 19 Avr - 19:43

Le jeune homme qui l'accompagnait pendant cette mission n'avait pas l'air de trop apprécier le surnom de Laster mais accepta, d'un signe de tête, par politesse. Au moins, ils auront évité une discussion désagréable ou une dispute inutile. Si celui-ci demandait au jeune aristocrate pourquoi il tenait à être appelé de cette façon, il ne saurait quoi lui répondre.

C'est pourquoi le jouet se contenta d'ignorer le regard d'Arden qui s'était assombrit en montant les marches, silencieux lui aussi, attentif au son qu'il avait bien du mal à décrire. Un rire? Un pleur? A première vu, c'était la voix d'un homme. Que disait-il? Laster ne réussit pas à le savoir. Il avait beau se creuser la tête, il ne parvint pas non plus à deviner.

Si ça se trouve ce n'était rien de plus qu'une ruse pour les tromper, porter leur attention sur autre chose que leur mission. Plus le bruit se faisait fort, plus le nombre 12 avait l'impression que le danger se rapprochait. Il n'avait pas spécialement peur. Si il venait à "échouer", Alexander trouvera un remplaçant. La troisième version de Laster Answer. Peut être le nombre 13 ah ah?
Au moins, la deuxième version avait réussit à se rendre un peu utile. Mais était-il heureux pour autant?

Une fois la montée, qu'il pensait interminable, le contractant d'Azwil se retourna vers son interlocuteur. Avait-il peur? Il n'en avait pas l'air. Il attendit un peu afin de ne pas le brusquer son partenaire si celui-ci ne faisait que la cacher.
Malgré la ciel qui prit une couleur bien laide, le silence qui pesait sur la pièce... Rien de plus que le bruit de leur respiration. L'ambiance était tendue.

Ce n'était pas une raison pour rester sans rien faire car on craint ce qui se trouve derrière la porte. Plus un bruit? C'est assez louche. Laster relâcha ses épaules, en soupirant, les yeux fermés. Son coéquipier avait le main posée sur la poignée. Il attendait l'accord du pion. Le pion se contenta de poser ses mains sur ses hanches et fit signe à Arden d'ouvrir la porte. Après tout, on ne saura pas ce qu'il se trouve dans cette pièce, si on y entre pas.

Il n'y avait personne. La porte grinçait. Il n'y avait rien dans la pièce. La fenêtre était ouverte... La personne ne se serait quand même pas...

La marionnette d'Alexander parcourt la pièce du regard, se rapprocha d'un tiroir entre-ouvert.

- Que faites-vous ici?

Le jeune homme retint son souffle, regarda le valet qui n'avait pas lâché son revolver depuis tout à l'heure. Impossible d'avoir une réponse de sa chain. Laster avait sa lance rangée sous son manteau. Mais à qui appartenait cette voix? La personne qui pleurait? Non, c'était une voix de femme. Il faut être courtois avec les femmes. Ne pas faire de geste brusque. Ne pas l'attaquer tout de suite afin de ne pas tâcher son beau visage.

- Heu... Nous sommes les femmes de ménage?, répondit le gentleman excentrique.

Ca n'avait pas l'air de marcher. Ca c'est bizarre.
Le jeune contractant veilla à ce qu'Arden soit prêt à tirer, pour lui laisser le temps de prendre sa lance. Espérons que ce soit un déguisement et qu'il s'agisse de l'homme qu'ils avaient entendu... Il serait malvenu de s'en prendre à une femme.

C'est alors que Laster sentit le regard de la demoiselle sur son arme. Il regarda sa lance, espérant qu'elle ne prenne pas cela pour une tentative d'assassinat:

- Oui, ceci est un balaie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Vous commencez à me connaitre, nan?

Messages : 2518
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 17
Localisation : Lol.
Personnages préférés : Elliot et Léo
Phrase du jour : Lol.


Carte d'identité
Chain: Crocodile Tic Tac
Pouvoir: Faire vivre à ses victimes leurs morts futures ; Tic Tac est aussi anthropophage et se nourrit de mains humaines pour garder ses pouvoirs.


MessageSujet: Re: - Unknown -   Dim 20 Avr - 13:28

Arden, suite au feu vert qu'on lui avait accordé, ouvrit la porte. L'incertitude et la crainte lui serraient le coeur, chaque seconde un peu plus, tandis qu'un grincement retentit dans la pièce.
Puis on découvrit la salle : c'était une chambre étrange, sans vraiment de lit, et des fenêtres ouvertes, grands ouvertes... Le Lunien y balada son regard, peinant toujours à garder son calme. Personne, à part lui et 12, n'était dans la salle. Personne n'avait pu émettre ces sons étranges. Personne, peut-être, à part la folie elle-même.

Un tiroir était entre-ouvert, ce que le valet ne remarqua pas tout de suite. Laster s'en approcha donc, déterminé et calme, comme si la tension de la scène ne l'affectait pas. Il avait en main sa lance, arme peu pratique dans des zones de combat aussi petites... Mais cependant moins bruyante qu'un revolver, avec quoi on ne pouvait tuer discrètement.

La salle était toujours vide, lorsqu'une voix féminine retentit. "Que faîtes-vous ici ?", demandait-elle d'un ton grave, creusant la peur dans le coeur du jeune homme, qui prit une profonde inspiration afin d'en évacuer au maximum.

"Euh... Nous sommes les femmes de ménage ?, rétorqua instantanément 12 lui aussi pris de court par l'inconnue, Oui, ceci est un balai, poursuivit-il en montrant sa lance."

Arden, quant à lui, ne savait trop que faire. Ce n'était pas un pro de la communication, et voulait à tout prix éviter une offensive vers une personne qui n'était pas clairement dangereuse. Aussi, il se détendit un petit peu, cherchant du regard la jeune femme qui l'effrayait tant. "Peut-être est-ce une illusion", espéra-t-il tout bas...

Mais si les illusions ont une voix ou une apparence, elles n'en ont pas pour autant un parfum ou une odeur, une peau douce, comme peut en avoir une femme, faîte de chair et d'os.

"Difficile de vous croire, mes poussins !"

On entendait un bruit bizarre, comme un fauteuil roulant, et, quand on se retournait, voyait une jeune femme aux grands yeux et à la peau pâle, les cheveux parés de fines anglaises... Elle se tenait dans encastelure de la porte, une vieille scie à la main. Son regard était, lui aussi étrange, tellement il en était froid. Et son visage, presque heureux, semblait imprégné d'une folie morbide, comme si elle se réjouissait d'avance des vies qu'elle allait soutirer.

Arden voulut d'abord reculer, en la voyant, mais celle-ci fût plus rapide, et réussi à lui asséner un léger coup de scie sur le torse. Le Lunien, désorienté, mais pas mortellement blessé, perdit un peu l'équilibre, avant de se rattraper à l'un des rares meubles de la pièce.

Son sang était rouge, comme les gens de ce pays, mais sa peau, à teinte olive, lui rendait un autre éclat. Un éclat rubis ou pourpre, plus clair et plus flagrant que chez n'importe quelle autre personne. Un éclat peu ragoûtant que l'inconnue semblait pourtant apprécier.

"Méchants poussins !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Chien chien de Leo

Messages : 1249
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 17
Personnages préférés : Vincent(Evidemment x3),Gil,Break,Elliot & Revis
Phrase du jour : Ancien Vincouille. e_e *Travelo is watching you. Vincou or not Vincou.*


Carte d'identité
Chain: Yamane & Demios
Pouvoir: Endort ses adversaires(son contractant y compris =_=)& Décapite les têtes


MessageSujet: Re: - Unknown -   Dim 20 Avr - 18:16

Arden semblait préférer garder le silence. C'était sûrement mieux que la bêtise que venait de sortir Laster. Des femmes de ménage? Et puis quoi encore? Il ne voulait pas se mettre en robe pendant qu'il y est? L'excuse, comme c'était prévisible, ne semblait pas fonctionner sur la jeune femme que 12 ne parvenait toujours pas à voir.

"Difficile de vous croire, mes poussins !"

Il regardait attentivement la pièce dans laquelle il se trouvait. Déjà qu'il n'avait pas de chain, à part mettre la pagaille dans le bureau, si c'en était un, il n'arriverait à rien.
Attention, ce n'est pas comme si il voulait endommager le doux visage d'une lady en la blessant comme un sauvage qui n'avait aucun respect pour la vie d'autrui. Attendez... Laster n'avait aucun respect pour la vie d'autrui. Il faudrait déjà qu'il en ait pour la sienne. Mais ce n'était pas un sauvage. Son objectif n'était pas d'avoir recours à la violence contre une jeune femme. Ah ça, non.

Tout en se demandant, vu l'état pitoyable des meubles et l'absence des domestiques, si quelqu'un vivait vraiment ici à part leur nouvelle amie, il lui répondit, non sans qu'on puisse entendre l'ironie qu'il avait dans la voix.

" Ah bon? Je ne vois vraiment pas pourquoi! "

Enfin au lieu de commencer un long débat sur l'état du manoir, il se retourna vers leur interlocutrice. C'était un personnage bien original qui venait de faire son apparition. Une femme aux grands yeux tombant qui lui donnait un air triste, ce qui était vraiment contradictoire au grand sourire qui se trouvait sur son visage, le teint livide. Wouah... Même Bess semblait moins folle et désespérée que cela. Et pourtant, Laster était persuadé que personne ne pouvait faire autant pitié que son cher amour défunt.

L'arme de cette étrange personne fit hésiter le jeune homme. Elle semblait savoir ce qu'elle faisait. Il y avait de quoi. Un manoir où l'utilisation des chains n'était même pas envisageable, avec la force normale d'un être humain, faire partie de Pandora ou pas n'y changerait rien.
Cette demoiselle avait déjà son arme toute prête, et la folie pour aller avec, donc, l'avantage sur eux. Mais qu'en était-il d'Arden?

Le jouet jeta un coup d'oeil au valet. Celui-ci avait voulut s'éloigner mais elle lui avait déjà infligé un coup. Comment avait-il laisser ça passer? Comment avait-il pu ne rien voir?

" Ard-..."

Laster se stoppa. Il n'était pas encore le temps de s'inquiéter. Comment un simple objet comme lui pouvait s'inquiéter de l'état d'une personne d'ailleurs?

Son associé avait juste un peu perdu l'équilibre. Il allait bien. Si cela avait été une blessure mortelle, en revanche, il l'aurait mal prit, et aurait dû se débrouiller tout seul pour sa mission. Une fois qu'il eut vérifier qu'Arden pouvait tenir le coup, il reporta son regard sur la jeune femme, cherchant l'arme à feu qu'il avait prit le temps de charger avant de partir, dans sa poche arrière.

"Méchants poussins !"

Tout semblait prouver dans ses propos incohérents et la manière dont elle se déplaçait légèrement vers les deux jeunes hommes, armée de sa scie, qu'elle n'avait plus toute sa raison.
Laster ne pu s'empêcher de soupirer. Le simple fait de bousculer une femme était une humiliation pour lui mais si on perdait du temps à la raisonner, des têtes allaient tomber.

La voilà qui se dirigeait à une vitesse considérable vers le nombre 12, qui riposta en plaçant sa canne devant lui, bloquant le coup que voulait lui donner son adversaire. Il la repoussa un peu plus loin à l'aide d'un bon coup de pied au ventre.

Pas assez violent en tout cas pour empêcher leur invitée d'éclater de rire, sans grimacer de douleur. Mais cela lui fit gagner un peu de temps pour récupérer son arme à feu, si jamais il devait avoir recours à deux armes, et de vérifier qu'Arden était prêt à réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: - Unknown -   Aujourd'hui à 0:11

Revenir en haut Aller en bas
 

- Unknown -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Evie ? I walk alone in the unknown
» Battaille du chateau de merac
» Invitation guilde
» Ré-ouverture du forum "Centre de Recrutement"
» buff des mobs dans la pyra...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RPG :: Le monde de Pandora Hearts :: Toll :: Le manoir de Ritas :: Le hall-