AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une belle nuit d'hivers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Une belle nuit d'hivers   Mar 5 Mar - 16:43

Cela faisait maintenant deux ans que Léo, jeune garçon orphelin de seize ans, travaillait en temps que valet pour le fils du Duc Nightray. Prénommé Elliot, ce jeune homme haut placé du même âge avait rencontré Léo à l'orphelinat de Fianna, plus précisément dans la bibliothèque de celui-ci, là où Léo venait lire contes et romans pour se distraire et s'évader du monde réel. Orphelinat dont cette famille s'occupait depuis déjà deux générations. Malgré quelques désaccords entre les deux jeunes gens, une entente plutôt amicale s'était formée au fur et à mesure du temps où Elliot venait rendre visite à l'orphelin. Tous deux avaient un goût fort prononcé pour la musique et plus encore pour le son apaisant et délicat du piano. A Fianna tout comme au manoir Nightray, un piano était installé et cette grande passion occupait une grande partie de leur temps libre. Voyant le talent que montrait son valet, le jeune duc l'inscrivit à des enseignements de solfège auxquels lui-même participait. Assis au piano de la salle de musique, Léo attendait son maître, son cours étant achevé. On entendait sa douce mélodie jusqu'à l'extérieur de l'école, et de nombreux passants ou élèves venaient l'écouter. Parmi eux il y avait deux jeunes garçons, l'un plus jeune et l'autre plus âgé, émerveillés par la compagnie instrumentale. Le plus jeune dont la qualité du frotté avait la capacité de faire pleurer son violon, accompagnait toujours le premier dans ses morceaux, créant ainsi un duo splendide. Contrairement aux deux Nightray, le petit Oz Vessalius, ne considérait pas la musique comme un merveilleux passe-temps. Il s'y forçait plutôt par contrainte de sa famille aussi bien placée que celle d'Elliot. Le deuxième dont la famille n'était guère d'une place aussi méritante que les deux précédentes était plus âgé. "Sa capacité à souffler est la meilleure" disait-on de lui. Meilleur élève de la classe des flûtistes, William Benjamin Egarth admirait de près le jeune valet. Il savait très clairement qu'il était autodidacte, tout comme lui. Mais comme à chaque fois il les rejoignait en jouant de son instrument, un trio pouvait alors se faire entendre dans l'école de musique.
"Léo ! Nous devons y aller ! Miss Rainsworth nous attend !"
Le jeune valet se retourna.
"Oui ! Tout de suite !"
Rangeant ses affaires pour rejoindre son maître, il se rendit compte au bout d'un certain temps qu'un regard insistant était posé sur lui. Le plus âgé du trio le fixait des yeux, ce qui créa chez lui une gène sans précédent. Faisant comme si de rien était, il boucla son sac et rejoignit Elliot en accélérant le pas au fur et à mesure qu'il s'avançait vers lui
"Qu'as-tu Léo ?" "Rien Messire Elliot."
Le duc n'insista pas et lui donna à porter ses affaires. William les arrêta dans leur élan :
"S'il vous plait ! Laissez-moi l'honneur de vous raccompagner ! Je passe par votre demeure. Messire Oz se joint également à moi."
Une courte réflexion se fit chez Elliot Nigthray, puis il donna sa réponse :
"Et bien soit ! Je vous ferai cet honneur mon brave"
La joie du jeune flûtiste se montra d'un simple sourire.
"Nous vous attendons à l'extérieur. Tâchez de ne pas nous faire trop patienter ou nous rentrerons à pied ! Viens Léo !"
Dehors, le froid de l'hiver faisait frissonner les deux jeunes hommes. Ils durent attendre quelques minutes avant d'apercevoir enfin William muni d'un grand manteau presque aussi beau que celui du fils Nigthray. Ils le regardèrent descendre les marches de granit rose de l'école jusqu'à eux en compagnie du jeune Vessalius dont la différence de taille était impressionnante
"Et bien ! Vous en avez mis du temps ! Un peu plus et nous prenions froid !"
"La patience est une chose essentielle. Mais prenez en compte aussi que la prévoyance de la température qu'il fera le lendemain est une sorte d'intelligence. Tâchez de mieux vous couvrir la prochaine fois !"
Un léger sourire se forma sur le visage du valet. Il connaissait maintenant parfaitement bien Elliot et le fait qu'il ne se couvrait jamais assez n'était, pour Léo, pas une nouveauté.
"Veuillez me suivre messires."
William les conduisit jusqu'au coin de la rue, là où une voiture à laquelle deux magnifiques chevaux blancs étaient harnachés les attendait.
"Vous appartient-elle ?" demanda le duc Nigthray dont le regard et le touché admiraient les bêtes.
"Oui messire Elliot, ils sont à moi. Je les soigne et les brosse tous les jours. Ils m'appartiennent."
Elliot détourna son regard pour mieux le voir.
"Je ne peux que vous envier mon ami"
"Trêve de discussion ! Faire attendre une milady n'est pas digne d'un duc" lui dit-il en ouvrant la porte de la voiture.
Le duc entra suivi de Oz Vessalius.
"Êtes-vous confortablement installé messire Elliot ?"
Comprenant le côté moqueur des paroles de son portier, celui-ci ne répondit pas et la porte se referma. Il avançait vers les sièges du cocher, là où Léo l'attendait déjà, frissonnant au vent frais du soir.
"Se couvrir chaudement n'est guère une coutume dans la famille Nightray"
"Je ne pensais guère que la fraîcheur de ce soir serait aussi... difficile à endurer." William sourit et monta près de lui pour rejoindre les rênes et enleva son long manteau pour lui mettre sur les épaules.
"Non je ne peux accepter ! Et vous ? Vous allez attraper mal ! Je refuse de..."
En plein milieu de sa phrase, le Valet avait été arrêté par la main de son voisin.
"Vous en avez plus besoin que moi Léo"
Alors celui-ci s'emmitoufla dedans sans prononcer un mot et les chevaux se mirent à avancer sous le fouet prévu à cet effet. Le bruit des sabots résonnaient dans la rue, on pouvait entendre Messires Elliot et Oz discuter au chaud. William Egarth n'avait guère froid. Il regardait l'horizon tandis que Léo ne regardait rien en particulier, concentré à ne pas prendre froid.
"Ce manteau vous tient-il assez chaud ?"
"S'il vous plait, tutoyez-moi, je ne suis guère de la noblesse"
"Si c'est ainsi, tutoyez-moi vous aussi !"
"Je ne me le permettrai en aucun cas Messire !"
"Vous avez encore froid n'est-ce pas ? Vous tremblez comme une feuille."
Le Valet ne répondit que d'un simple hochement de tête, confirmant ses propos, mais il se tourna vers son voisin d'un air presque énervé :
"Je vous interdis de retirer davantage de vos vêtements chauds pour moi !"
Le jeune flûtiste rit à ses mots :
"Rassurez-vous mon ami, ce n'était pas mon attention"
Celui-ci fut rassuré un bref instant mais une force l'attira à l'aristocrate qui l'entoura de ses bras.
"Que... Que faites-vous ?" demanda-t-il plus que gêné, tout en essayant de se dégager de William qui le serrait davantage contre lui.
"Mais... Mais lâchez moi !"
"Je n'en ai guère envie!" Répondit-il avec son sourire le plus charmeur.
Il ne le regardait cependant pas dans les yeux, seulement devant lui, les rênes en mains.
"Dites-vous que c'est un privilège pour ne pas attraper mal."
A ces mots, Léo ne bougeait plus. Il avait même tellement froid que la chaleur du cocher ne lui déplaisait guère. Il s'y blottit alors davantage sans un mot, plus rouge que jamais. Quelques minutes plus tard, tous les quatre arrivèrent au manoir Vessalius, là où Oz fut déposé, puis au manoir des Nightray. William descendit de la voiture, lâchant ainsi Léo qui recommença à frissonner. Le flûtiste ouvrit la portière au duc qui sortit en disant un léger "merci". Le Valet descendit à son tour pour rejoindre son maître mais le plus grand l'arrêta d'un coup de bras en travers de sa route. Elliot, étonné de son geste, demanda :
"Que faites-vous ?"
"Allons Messire ! Entrez donc, j'aimerais m'entretenir seul avec votre valet.
" Le duc ne bougea guère de sa place et le dévisagea.
"N'ayez crainte je vous le rends dans quelques instants !" insista-t-il. Elliot, toujours aussi étonné, les regarda sans un mot et tourna les talons.
"Soit, mais dépêchez-vous ! J'ai besoin de Léo au plus vite pour miss Rainsworth !! Tâchez de ne pas traîner !!
" Et il entra dans le manoir. Dehors, Léo resta sans bouger, frigorifié et pétrifié par le regard de William.
"Que... que me voulez-vous ?"
Il le regardait toujours autant avec insistance, ce qui fit détourner le regard interrogateur du plus jeune.
"Si... si vous n'avez rien à me dire... je... je dois rejoindre Messire Elli..."
D'un mouvement brusque, Léo se retrouva plaqué contre la voiture, les poignets agrippés fermement par les mains du flûtiste. Le temps de réaction fut bref et il commença à se débattre.
"Lâchez-moi !!! Lâchez-moi !!!"
William ne relâchait sa prise en aucun cas et se blottit tout à coup contre lui en murmurant :
"Je vous aime" Sa surprise le laissa sans voix
"P... Je vous demande pardon ?"
"Vous m'avez très bien compris !"
Ils se regardèrent, l'un paralysé par ce qu'il venait d'entendre, et l'autre continuant de le tenir. William s'approcha soudain et leurs lèvres se touchèrent puis se désirèrent, leurs bras s'enlacèrent comme jamais.
"Je vous aime Léo"
Celui-ci fut gêné de cette répétition et ne répondit pas, mais il continua de ses gestes sensuels.
"Je... aah... je dois y aller... Messire William"
"Will serait plus court !" "Will... Elliot m'attend je devrais déjà..."
Il le lâcha et sourit "Oui, va Léo ! Ton maître doit t'attendre"
Il s'avança comme pour rejoindre la grande porte d'entrée mais il se retourna soudainement :
" Quand pourrais-je vous revoir Will ?"
Comblé, il répondit en l'embrassant
"Je serai à l'école de musique, mon bien aimé"
Léo se dégagea doucement de son emprise pour se diriger vers l'entrée mais, arrivé sur le palier, il s'arrêta. William, lui, avait déjà commencé à monter sur la voiture, quand il entendit :
"Je vous aime aussi William"
Et le valet entra presque honteux de ses paroles. Le noble ne bougea pas et sans un mot, il regarda la porte maintenant fermée du manoir. Il détourna les yeux après quelques minutes et se rendit compte qu'il ne lui avait pas rendu son manteau. Un sourire se forma sur son visage et il partit dans la brume et la fraîcheur de Février.

J'ai eu 14/20 8D


Dernière édition par Kuro le Mar 5 Mar - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Une belle nuit d'hivers   Dim 5 Jan - 20:10

Je ne me rappelais même pas que tu l'avais postée xD
C'est moi qui l'ai corrigée o/

Qu'en penses-tu si on postait nos fics plus récentes sur le forum ? Genre les premiers chapitres pour voir si ça intéresse quelqu'un ? x) je ne pense pas vraiment mais bon

-----------------------------------------


Dernière édition par Leo Baskerville le Dim 21 Déc - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Une belle nuit d'hivers   Lun 6 Jan - 10:04

Moi j'ai envie de dire pourquoi pas C8 !!!! Je suis sur que ta fic va plaire 8D !!! (Pour la personne qui l'a lira XD)
Sérieux les gens lisez O.o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Une belle nuit d'hivers   Mar 7 Jan - 0:25

La tienne aussi est très bien ♥
Bon je verrais ça alors x3

-----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Une belle nuit d'hivers   Aujourd'hui à 13:08

Revenir en haut Aller en bas
 

Une belle nuit d'hivers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est la belle nuit de noël .... (Sujet chanté..... LIBRE)
» Salut bogosse, t'veux passer une belle nuit ? [Haru]
» Belle nuit, ô nuit d'amour [Thiziri]
» Douce nuit, belle nuit. [FB-PV-Hakon]
» En cette belle et longue nuit sans sommeil... (PV Araya)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Fanfics-