AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Sam 1 Sep - 17:41

Un long moment de détente ne peut que me faire du bien. Tête sur les genoux de mon frère, allongé, le regard fixe vers le plafond, je m’efforce de fermer les yeux pour réfléchir mais je m’endors soudainement.
Je suis dans un endroit sombre et sinistre, mon frère est la à cote de moi mais… toujours vivant ? Soudain quelque chose transperce Koru sous mes yeux ce qui me réveille en sursaut. Ce cauchemar ! Je fais toujours le même ! Je suis encore sous le choc mais mon frère met sa main sur mon front. Je me rallonge, tête sur ses genoux.

"Encore un cauchemar ? "

Je le regarde sans rien dire et me calme peu à peu. Mon frère sait très bien que je fais des cauchemars tout le temps et que c’est pour cela que je ne veux plus dormir. Mais je ne lui ai jamais dit ce qu’il s’y passait et que c’était toujours le même. Pourtant je ne comprends pas, mon frère n’a jamais été transpercé, il est mort à cause d’une blessure grave crée par l’abysse.

"Oui Koru… "

Il n’insiste pas et se contente de continuer d’affuter ses lames. Je ne veux pas lui dire ce que je vois dans ce rêve… il va s’inquiéter pour moi ! J’entends soudain un bruit de pas dans le rez-de-chaussée de la maison où je suis actuellement. Comme il n’y a aucun meuble, et que je suis toujours au premier étage, chaque bruit résonne ce qui me permet de tout entendre et de ne jamais me faire prendre par surprise. Mon frère entend aussi et arrête d’affuter ses lames. Je me relève doucement, prend mes gant à côté de moi et les enfile pour pourvoir me préparer à tuer cet intrus ! Je l’entends monter les escaliers et vois une silhouette se rapprochant de la pièce où nous sommes. Il entre et je baisse mes lames. C’est un jeune garçon un peu plus jeune que moi qui nous regarde assez apeuré mais qui ne bouge pas du cadre de la porte. Mon frère n’a pas bougé d’un pouce et le regarde en souriant. Le gamin ne bouge plus il est comme paralysé. Mais qu’est ce qu’il nous veut ?

"Êtes-vous…Kurai ? Le …tueur en série ? "

Je le regarde et confirme d’un signe de la tête.

"Oui gamin je suis Kurai ! Mais dis-moi comment tu nous as trouvé ?"

"C’est une long histoire…je vous ai cherché partout ! Mais Je voudrais que vous tuiez quelqu’un pour moi… "

"Quel âge a tu ? Tu n’es pas un peu jeune pour vouloir tuer quelqu’un ? "

"Je vous retourne la question… »

Cette réponse m’avait fort étonné. Je m’assois et lui souris.

"Tu n’as pas tort !"

" J’ai de quoi payer s’il le faut !! Mais dites oui s’il vous plait !!"

"Combiens me donnerais tu gamin ? "

"50 pièces ! Je n’ai pas plus à vous donner."

Je regarde mon frère et retourne mon regard dans la direction du môme.

"25 pièces ça suffira !"

Le garçon me regarde étonné. Il me tend l’argent mais je le refuse.

"Je tus d’abord ! Les finances ensuite !!"

Il m’explique tout en détaille. Apparemment c’est un professeur d’un Lycée de noble. Le nom, je ne vais pas le retenir mais il me montre son emplacement sur une carte qu’il avait emmenée dans sa poche. Il sort ensuite une photo de classe où la femme est dessus. Une femme assez ravissante d’ailleurs. Pourquoi veut-il la tuer ? Je ne pose pas la question et accepte. Mon frère se levé et nous voilà presque en route pour ce lycée.

" Retrouve moi ici même à 00:00 je serais là et la femme sera morte !"

" Très bien !! Merci !"

Il partit par l'endroit où il étais rentré et moi je sort par l'endroit habituel : La fenêtre.
Il ne fallut pas énormément de temps pour le trouver. Il est bien visible surtout des toits ou je me déplace. Je m’approche du bâtiment luxueux et entre comme à mon habitude par le toit. Les couloirs son plutôt grand et d’une propreté incomparable. Je me déplace discrètement et ne vois aucun élève passer. Étrange … à moins que ce ne soit plus une heure de passage. Je reste tout de même vigilent. Je repère facilement la femme en question. Elle n’a pas d’élèves dans sa classe et tri ses papiers. Surement des copies faites récemment ou à rendre pour le lendemain. J’entre doucement dans la salle de cour. La femme me repère également tout de suite. Je ne cherche pas à me cacher.

"Qui êtes-vous ? Que faite vous ici ? Vous n’êtes pas dans… "

Au moment où je sortis mes griffes elle s’arrêta net. Je leur clou le bec à chaque fois et cela m’amuse toujours autant. Je lui souris en m’approchant d’elle.

"Non je ne suis pas dans cette école ! Mais vous vous n’allez plus l’être ! "

Son regard change tout a coup. Et au moment où elle allait crier de l’aide, Koru lui traverse le crâne avec ses griffes. Le sang gicle sur mon visage. Elle est morte. Il retire avec brutalité ses lames tout en regardant le corps tombé sur moi. Je la rattrape et la porte sur l'épaule gauche. Tout en léchant le sang près de mes lèvres et en l'essuyant aussi avec ma manche, j'ouvre l'armoire qui se trouve dans la salle et met le cadavre a l'intérieur. J'observe le meuble et apercois un cadenas ouvert. C'est surment pour éviter les vol. Mais il m'arrange ! Je le prend, ferme l'armoire et ensuite le cadenas. Ce spectacle était...splendide ! Je me met à sourire et je fais demi tour. Le travaille étant terminé, on peut rentrer en attendant que le môme revienne avec l'argent. Je remonte sur le toit avec Koru et m'apprête à partir quand quelque chose attira mon attention. De l'extérieur (il fait déjà plus sombre que tout à l'heure) je vois une lumière dans une salle me fit tourner la tête. Elle est la seule allumé dans cette portion de l'école...pourquoi ? La curiosité m'emporte et je reviens sur mes pas. Mon frère ne comprend pas mais me suit tout de même. Je m'approche sur le côté de la fenêtre et regarde. Mon coeur fit un bon ! Je vois pleins d'instruments dont un piano. Et celui qui y jou...LEO !!!! Il fait partit de ce lycée ? Il jou du piano ?? Je le regarde et mon coeur bat à toute vitesse. Mon frère me prend le bras.

"Kuro allons y !!"

"Non ! Pas question je rentre !"

"Quoi ?"

Je ne lui lasse pas le choix et m'introduis encore une fois dans le lycée. Si je me balade ainsi dans les couloirs longtemps je ne peux pas rester habiller comme ça. On me répéterait tout de suite. Quelqu'un approche tout à coup et comme dans un couloir, je n'ai aucun endroit pour me cacher, c'est mon frère qui le fait. Il m'entoure de son pouvoir de l'ombre et nous rend comme invisible. On le regarde passer et je trouve une idée. Quand il fut passé, je me mis discrètement derrière lui et l'assomme. Il n'est vraiment pas robuste celui là. Je l'embarque et l'emmène dans une salle vide ou je ferme la porte. Je lui enlève ses vêtement et les met. Maintenant habillé tel un noble je prend mes griffes pour le tuer mais Koru sans charge avant moi.

"Le blanc c'est salissant !" me dit il en souriant

Je lui souris à mon tour et mon frère cache le corp. Je n'aime pas le blanc, le noir me convient mieux et en plus sur le noir, le sang ne se voit pas ! C'est fort agréable ! Je sort de la pièce accompagné de mon frère et me dirige vers l'autre salle ou j'ai aperçu Léo. Je ne savais pas qu'il jouait d'un instrument. Et la classe ou il était, était sans doute la salle de musique ! Je suis presque arriver et le son harmonieux du piano commence à ce faire entendre. Il jou merveilleusement bien. Je m'approche....oui c'est bien lui. Il est la, dos à moi, jouant du piano presque comme un maître. Je m'appuie contre le cadre de la porte et l'observe. Je pourrais rester là, à l'écouter durant des heures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Lun 3 Sep - 3:26


Léo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


C'est une journée comme une autre au lycée Lutwidge. Les derniers cours de l'après-midi s'étant terminés, je me dirige comme d'habitude machinalement vers la bibliothèque, tout en étant plongé dans ma lecture, Elliot à mes côtés qui s'y rends également. Nous croisons sur notre chemin bon nombre d'élèves dont la plupart se rendent aux dortoirs, mais quelques-uns se rendent soit comme nous à la bibliothèque, que ce soit pour étudier ou se plonger dans diverses lectures, soit dans d'autres parties du lycée selon les activités qu'ils y pratiquent. Le fait que cet établissement soit le plus luxueux et renommé de Réveil (c'est ici que viennent faire leurs études tous ceux issus de familles nobles, ou de conditions suffisantes pour pouvoir se le permettre) a cet avantage, on peut y pratiquer un grand nombre d'activités.

Une fois arrivés à la bibliothèque, je m'y installe un moment tout comme Elliot (dans mon cas plutôt par terre à l'écart qu'à une table, les habitudes ont la vie dure), et me replonge dans la lecture du livre que j'avais avec moi. Au bout d'un petit moment, Elliot quitte la bibliothèque pour rejoindre à son tour les dortoirs, où il a l'intention de réviser en vue de l'examen qui doit avoir lieu demain. Pour ma part les révisions ont déjà été faites depuis hier, je reste donc seul dans la bibliothèque, qui se vide progressivement. Le jour commence à décliner, je vois de moins en moins clair ce que je lis mais parvient tout de même à finir mon livre. Une fois celui-ci remis à sa place dans les étagères, je quitte à mon tour la pièce.

Il est déjà une heure un peu avancée car il commence à faire sombre au dehors, les chandeliers dans les couloirs ont été allumés et je ne croise qu'une personne sur mon chemin. J'apprécie ce moment de la journée, car c'est le plus tranquille et je ne croise que très peu de personne, hors je n'ai jamais aimé la foule... Tout le brouhaha des gens qui discutent entre eux et s'interpellent, et ceux qui parfois me dévisagent et dont je dois faire attention à cacher mes yeux, très peu pour moi. Je préfère de loin le calme et la tranquilité, comme ceux qu'on trouve dans une bibliothèque, par exemple. Malgrès tout je ne me plains pas du grand nombre d'élèves fréquentant cet endroit, je préfère tout de même de loin être ici qu'au manoir, où l'ambiance est lourde et pesante, et où je ne suis véritablement pas apprécié. Et ici j'ai également le plaisir de pouvoir suivre des cours et accéder à des connaissances que je n'aurai pas eu ailleurs.

Plutôt que de rentrer directement au dortoir, je décide de profiter de ce moment de calme et prends la direction de la salle de musique. La musique est, avec la lecture, ce que j'aime le plus. Pendant que je joue du piano, je me laisse emporté et j'oublie pour un temps tous mes problèmes. J'arrive donc à la salle de musique, ne croisant qu'une ou deux personnes de plus, et y allume les chandeliers. Je m'installe au piano et commence donc à jouer. Je m'échauffe d'abord en jouant des morceaux que je connais bien, profitant de la musique. Puis je décide de m'attaquer aux morceaux appris plus récemmment, sort des partitions que j'installe sur le piano et recommence à jouer.

Je joue depuis un bon moment maintenant, il m'a semblé à un moment avoir entendu un peu de bruit à l'entrée de la pièce, mais rien n'est venu ensuite, je n'y ai donc pas prêté attention plus que ça. Sans doutes un élève qui est passé et qui éventuellement a jeté un coup d'oeil dans la pièce pour voir qui était là. Il fait de plus en plus sombre, je pense qu'il est temps que je regagne moi aussi les dortoirs, qui plus est il ne va certainement pas tardé à être l'heure du repas. Je m'arrête donc de jouer et range les partitions. En me tournant vers l'entrée de la pièce, je vois qu'il y a quelqu'un dans l'encadrure de la porte, et je sursaute en le reconnaissant.


- Kuro ?!

C'est bien lui que je vois, je le reconnais tout de suite maintenant. Mais que fait-il ici ?? Et il porte l'uniforme du lycée, mais je suis bien sûr que même s'il doit en avoir encore l'âge, il ne fait pas partie des étudiants. Je ne l'ai jamais vu ici et surtout, il est totalement impossible qu'un tueur et contractant illégal ardemment recherché par Pandora suive tranquillement des études ici... Il s'est donc introduit et a subtilisé un uniforme... à qui et comment ? Je ne suis pas sûr de vouloir y penser... Pourquoi quelqu'un comme lui est ici ? Est-ce qu'il a l'intention de tuer quelqu'un ? Si ce n'est pas déjà fait... Et pourquoi est-il ici devant moi ? Le fait que je sache qu'il s'est introduit ici ne le dérange pas ? Ou alors il a l'intention de me faire taire... Il a beau la dernière fois avoir dit qu'il ne me voulait pas de mal, il semble d'avis changeant, et je me méfie...

- Que fais-tu ici ?




-----------------------------------------


Dernière édition par Léo B.Nightray le Ven 28 Sep - 20:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Mar 4 Sep - 16:03

Je n’entends plus de musique. Il a arrêté de jouer et je me demande bien pourquoi. Comme lui est dans cette école il doit surement avoir l’autre noble de la dernière fois avec qui il est ami. C’est marrant mais cet Elliot m’énerve beaucoup. Il me fait penser à mon oncle qui est décéder quand moi et Koru avions 6 ans. Je regarde Leo fixement entrain de ranger ces partitions de musique. Il se retourne et me vois en sursautant. Je ne bouge pas et le regarde.

"Kuro ?!"

Il me regarde fixement à son tour. Il regarde surement mon accoutrement et réfléchit sans doute au pourquoi de ma venue ici. Il ne garde d’ailleurs pas la question pour lui.

"Que fais-tu ici ?"

Je le regarde en souriant gentiment. Ça me fait plaisir de le revoir et d’en savoir un peu plus sur lui a chaque fois que je le rencontre. A chaque fois que je le vois et que je lui parle, tout mes problèmes sont comme effacé de ma mémoire. Je n’y pense vraiment plus. Il me fait tout oublier et je ne sais pas vraiment pourquoi. Je lui sourit toujours gentiment.

"Je voulais juste te passer un petit bonjour."


Je ne mens qu’à moitié. Certes je n’étais pas venu pour lui a la base comme je ne savais pas qui étudiait ici mais quand je l’ai vu, je n’ai pas hésité à faire demi-tour. Donc c’est comme si c’était la vérité en soit.

Tu joues drôlement bien. Je suis pose que tu as appris tout seul. Mais tu as juste fais une noir au lieu d’une blanche au niveau de la troisième ligne de la clef de sol. Mais sinon je vois que tu es quelqu’un très autonome ; Dis-moi il est la Elliot ? Il doit être dans le coin non ?

Je regarde dans la salle de musique rapidement. Apparemment il n’était pas là. Ça tombe bien je ne veux pas le voir. Je me retourne vers Léo et en le regardant mon cœur bas a tout vitesse. Je souris toujours et d’un coup je comprends ! Oui ma façon de lui parler avec difficulté la deuxième fois qu’on s’est vu, le faite que maintenant à chaque fois que je le vois je viens vers lui et que mon cœur bas vite à chaque fois… je crois…Oui, j’en suis même sur maintenant ! Je l’aime… Oui, j’aime Léo depuis que j’ai vu ses yeux ! Je comprends maintenant parfaitement mon comportement ! Je veux le protéger… Je le regarde et me le confirme…Oui, je l’aime…et je me sens bizarre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Mar 4 Sep - 18:49


Léo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


Il me regarde en souriant. Pour le moment il a l'air très calme, c'est déjà ça. Mais je sais qu'il ne faut pas trop s'y fier, d'après ce que j'ai vu jusqu'ici, il peut changer radicalement d'attitude en deux minutes. Je ne sais pas si ça vient de lui réellement ou de sa chain en fait, je sais que dans les cas de contrats illégaux, au fur et à mesure du temps la chain prends de plus en plus le contrôle de leurs contractants, les poussant à tuer pour les nourrir et perdant leur raison. ça dépends de l'avancée de l'aiguille sur leur sceau, je crois. Est-ce que c'est le cas pour lui, je ne sais vraiment pas, mais même alors ce n'est absolument pas une raison pour ne pas me méfier. S'il est là, c'est sûrement le cas de sa chain également.

- Je voulais juste te passer un petit bonjour.

Hum... Il se moque de moi là, non ? Il ne serait pas venu jusqu'ici, en prenant la peine de subtiliser un uniforme, juste pour me voir, à moins éventuellement qu'il ait une bonne raison, qu'il me veuille quelque chose de précis. Quoique il est bien venu au manoir alors qu'il me cherchait, et je n'ai jamais réussi à comprendre pourquoi d'ailleurs... Quoiqu'il en soit, même s'il est là juste pour ça, comment a-t-il su que j'étudiais ici ? J'espère que ce n'est pas encore de ma faute s'il est là, si il arrive quelque chose, je serais en partie responsable...

- Tu joues drôlement bien. Je suppose que tu as appris tout seul. Mais tu as juste fais une noire au lieu d’une blanche au niveau de la troisième ligne de la clef de sol. Mais sinon je vois que tu es quelqu’un de très autonome.

Je le regarde étonné. Je n'aurais pas pensé qu'il s'intéressait à la musique et qu'il s'y connaissait autant... mais après tout pourquoi pas ? Il a bien du avoir une vie avant de devenir contractant... Je suis étonné également qu'il vienne me faire des compliments.

- Heu... merci...

A sa remarque je ne peux m'empêcher de vérifier sur mes partitions. Il a raison, j'ai bien fait l'erreur qu'il m'a indiqué. C'est une des dernières musiques que j'ai apprises, je ne la maîtrise pas encore entièrement.

- Dis-moi il est là Elliot ? Il doit être dans le coin non ?

Je le vois qui jette un coup d'oeil à l'intérieur de la pièce, sans doutes pour vérifier que je suis seul. Il cherche Elliot ? Que lui veut-il ? En tous cas, il est hors de question que je lui dise où le trouver ! Je range à nouveau mes partitions et le regarde à nouveau. Il est toujours en train de me fixer, et semble pensif.

La surprise que j'ai eu en le voyant ici commence à être passée, et je retrouve pour le moment mon calme. Je dois rester prudent, s'il change d'attitude et devient menaçant, je n'aurais pas la possibilité de faire grand chose... Qui plus est à cette heure il n'y a pas grand monde dans cette partie de l'établissement. Je ne pourrais pas facilement donner l'alerte.


- Non il n'est pas là. Pourquoi, qu'est-ce que tu lui veut ?

Je marque une pause, réfléchissant à ce qu'il m'a dit un peu avant.

- Si tu es vraiment ici sans autres raisons, comment as-tu su que tu m'y trouverais ?




-----------------------------------------


Dernière édition par Léo B.Nightray le Ven 28 Sep - 20:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Mar 4 Sep - 21:07

" Non il n'est pas là. Pourquoi, qu'est-ce que tu lui veut ?"

« Rien du tout ! Je ne voulais pas le voir c’est pour ça que je te demande s’il est dans le coin ! »


Je lui dis ça presque a la rigolade mais au moins je ne lui mens pas.

- Si tu es vraiment ici sans autres raisons, comment as-tu su que tu m'y trouverais ?

Je redoutais cette question. Et cette fois je ne peux pas lui dire la vérité. C’est vrai quoi ! Si je lui dis que j’ai tué quelqu’un et que c’est ma raison exacte de ma venue ici, je vais empirer mon cas. Surtout que contrairement à mon frère, je ne suis pas un bon menteur, je suis même très mauvais. Je vais donc lui dire que la deuxième partie de la vérité.

"Je me baladais sur les toits quand j’ai vu une lumière allumer dans cette portion du bâtiment. Comme c’était la seule, j’ai été curieux et je suis allé voir. Puis je t’ai vu et comme je te disais tout a l’heure, je suis venu te dire bonjour seulement."


Je sais très bien que même en tant que cachotier je suis très mauvais. Il doit surement le lire sur mon visage. Quoi que je trouve que je me débrouille mieux que la dernière fois. Je lui souris toujours et reste dans le cadre de la porte voyant qu’il est sur le point de partir. Je ne veux pas qu’il s’en aille. Je ne veux pas le perdre de vu encore une fois ! L’image de ses yeux me revient tout à coup à l’esprit. Je ne pourrais jamais déterminer leur couleur exacte, mais ils sont tellement magnifique… Je reste toujours à ma place et le regarde. Que pourrais-je faire d’autre ? Maintenant que j’ai compris…Je ressens tout à coup mon frère derrière moi mais je ne réagis pas. Il est apparu seulement et il le fait souvent derrière mon dos. Il me regarde d’un air bizarre… Oui, Koru a compris aussi ! Avant même qu’il n’est eu le temps de faire quoi que ce soit ou même prononce quelque chose je lui balance méchamment sans crié mais froidement.

"Koru tu le touche, je fais en sorte que tu retournes seul dans l’abysse !"

Certes je ne pourrais jamais le faire mais si je ne le disais pas, il allait s’en prendre à Léo encore une fois.

"Je vois que tu t’améliore de mieux en mieux pour les mensonges mon frère."


Je le regarde sans sourire. Il recule d’un pas montrant qu’il m’obéit sans faire d’histoire.

"Je comprends mieux maintenant ton comportement bizarre depuis quelques temps"


Il se téléporte tout à coup juste devant Léo.

"KORU ESPECE DE ……………. !!!!!!!"


Je me rends compte qu’il ne bouge pas. Léo est devant lui et semble impressionné de le voir d’aussi près. Koru le regarde sans rien dire et fait demi-tour en s’arrêtant à cotes de moi pour me chuchoter quelques mots à l’oreille.

"Amour…sais-tu vraiment ce que sais… ?"


Je reste à regarder Léo tandis que mon frère, dos à celui que je suis maintenant presque certain d’aimer, attend la réponse en regardant de l’autre côté. Que lui répondre ? Il s’éloigne de moi et cette fois parle assez fort pour que Léo aussi entende.

"Kuro...je n’aime pas ce mot…. et à contre cœur mais surtout pour toi, je vais le respecter…"


Je regarde Léo et ne sais plus quoi dire. Va-t-il partir et me laisser la ? Comme je disais toute à l’heure, pas question que je le perde !!
Mon frère ne dit plus rien non plus et nous regarde tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Mer 5 Sep - 14:36


Léo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


- Rien du tout ! Je ne voulais pas le voir c’est pour ça que je te demande s’il est dans le coin !

Je suis déjà un peu rassuré de savoir qu'il n'a pas l'intention de faire quoi que ce soit à Elliot. Je n'ai plus qu'à espérer maintenant que ce n'est pas lui qui va nous rejoindre, surtout avec son tempérament, ça pourrait très vite dégénérer comme la dernière fois au manoir. Et qui sait ce qu'il pourrait arriver cette fois... Pour le moment ça devrait aller mais si je perds trop de temps et arrive en retard, il pourrait très bien vouloir me chercher. Il ne sait pas que je suis venu ici et irait sans doutes voir d'abord à la bibliothèque, mais ne m'y trouvant pas il finirait sans doutes par venir voir ici aussi.

- Je me baladais sur les toits quand j’ai vu une lumière allumée dans cette portion du bâtiment. Comme c’était la seule, j’ai été curieux et je suis allé voir. Puis je t’ai vu et comme je te disais tout à l’heure, je suis venu te dire bonjour seulement.

Il n'a pas l'air très à l'aise et il est bien probable qu'il ne me dise pas toute la vérité. Déjà, pourquoi se promenait-il sur les toits du lycée ? Je doute que ce soit sans aucune raisons, il devait bien au moins y cherchait quelque chose. Ensuite s'il n'avait pas prévu d'avance d'y entrer, où a-t-il donc pu avoir si rapidement cet uniforme... ? J'ai une idée de ce que pourrait être la réponse, et ça ne me rassure vraiment pas... Il reste devant moi dans l'encadrure de la porte, me regardant en souriant, sans bouger et sans rien dire de plus. Placé ainsi, il me barre le passage. A-t-il l'intention de me retenir ici ? Dans ce cas c'est bien qu'il me veut quelque chose de plus, non ?

Soudain, j'aperçois une silhouette noire apparaître derrière lui. Il s'agit bien de celle de la dernière fois, donc de sa chain, Koru. Je me doutais bien que si Kuro était là, il en était de même pour sa chain, même si évidemment j'aurais préféré me tromper... Je ne pense pas que son apparition puisse être un bon signe, sachant qu'il est apparemment plus dangereux que son contractant, c'est lui qui a voulu nous attaquer la dernière fois au manoir et c'est Kuro qui l'en a empêché. Pour le moment il reste sans bouger derrière lui.


- Koru tu le touches, je fais en sorte que tu retournes seul dans l’abysse !

C'est bien ce que je pensais alors, apparemment il pense que sa chain pourrait vouloir m'attaquer. J'espère maintenant qu'il la contrôle suffisemment pour que ça n'arrive pas... Je me demande toujours pourquoi lui par contre semble tellement vouloir me garder en vie... après tout d'après ce que j'ai compris c'est un tueur recherché par Pandora, ça ne le dérange donc pas habituellement de tuer les gens... Pourquoi est-ce qu'Elliot et moi avons eu le droit à un traitement de faveur ?

- Je vois que tu t’améliores de mieux en mieux pour les mensonges, mon frère.

De quoi parle-t-il ? De la menace qu'il vient de lui faire, ou de ce qu'il m'a répondu tout à l'heure ? Les deux sont facilement possibles... après tout, Koru étant apparemment son frère d'après ce que j'ai entendu la dernière fois, je doute qu'il fasse en sorte de le réexpédier dans l'Abysse... d'ailleurs je ne sais même pas si c'est possible. Quant à ce qu'il m'a répondu, je n'ai pas eu l'impression qu'il mentait pour Elliot déjà, mais son explication sur sa précense ici était vaseuse...

- Je comprends mieux maintenant ton comportement bizarre depuis quelques temps.

Ha bon ? J'aimerai bien le comprendre aussi.

D'un seul coup, Koru disparait de là où il se tenait et réapparait juste devant moi, me faisant sursauter et reculer un peu sur le coup.


- KORU ESPECE DE ……………. !!!!!!!

Mais Koru ne bouge pas... Il reste devant moi sans bouger et sans rien dire, semblant me fixer. ça fait vraiment bizarre de voit cette silhouette entièrement noire juste devant moi comme ça, et pas rassurant du tout ! Que me veut-il ??? Au bout d'un moment, il fait demi-tour et retourne auprès de son frère. Il lui dit quelque chose j'ai l'impression mais d'ici je n'entends pas, et Kuro continue de me regarder un peu bizarrement. Que vient-il de se passer ? Pourquoi s'est-il approché de moi comme ça ? Après un silence, Koru s'éloigne finalement de son frère et parle, cette fois-ci plus fort.

- Kuro... je n’aime pas ce mot…. et à contre cœur mais surtout pour toi, je vais le respecter…

Quoi, de quel mot parlent-ils ? Je ne comprends vraiment pas grand chose à ce qu'il se passe ici, ni au rapport que ça a avec moi. Kuro est encore et toujours en train de me fixer, mais que me veulent-ils à la fin ?

- Si tu n'as rien de particulier à me demander, est-ce que je peux sortir maintenant ? Ou alors dis-moi ce que tu veux.




-----------------------------------------


Dernière édition par Léo B.Nightray le Ven 28 Sep - 20:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Mer 5 Sep - 18:40

"Si tu n'as rien de particulier à me demander, est-ce que je peux sortir maintenant ? Ou alors dis-moi ce que tu veux."

Ce que je veux ? Oui c’est vrai qu’il doit ce le demander. Mais je ne lui veux rien et à ce que je vois il veut absolument partir. Je ne veux pas qu’il parte ! Cela fait environs 3 semaines que je ne l’ai pas vu et je trouve que c’est beaucoup trop !! Je ferais mieux de continuer de lui parler.

"Tu veux déjà partir ? Pourquoi tu ne continuerais pas de jouer ? J’aime bien tes mélodies ! Mais dis-moi ça fait combien de temps que tu joues ?"


Question sans intérêt mais qui m’intéresse fortement. Certes nous avons toujours vécu dans les bas quartiers parce que nos parent n’avait pas beaucoup d’argent mais je suis loin d’être un inculte dans le domaine de la musique. Je m’en souviens encore comme si c’était hier. Cette usine…la plus grande et magnifique que j’avais pu voir lors de nos 15 ans avec mon frère. Notre père y avait travaillé quelque temps et elle en était remplie de divers instrument de collection. Oui notre père les fabriquait et pour notre anniversaire il nous en a offert un à chacun. Un instrument que je garde maintenant toujours sur moi. Koru l’avait perdu à l’époque et je suis le seul a en posséder un… avec nos pendentif qui nous vient de notre mère c’est la dernière chose qui nous reste de notre père…
Je tâte doucement la poche droite de mon pantalon et je le sens… il y est toujours.

"Tu les composes toi-même ?"

Moi c'est ce que je faisais...à l'époque...Je lui souris normalement et ne bouffée de nostalgie m’envahi tout à coup. Je me rappelle du sourire de notre mère quand nous avions joué Koru et moi pour elle et la fierté de notre père qui nous a vus nous entrainer pour obtenir ce résultat. Leur sourire si chaleureux… ils me manquent… ils me manquent tous les deux…si seulement je pouvais les revoir encore une fois…

"Kuro ! Ça va ?"


Une larme coule sur ma joue et je reviens sur terre. C’était mon frère qui avait parlé. Je suis resté pensif durant quelques secondes mais en regardant Léo je me rends compte qu’il n’a toujours pas répondu à ma question. Koru remarque ce que j’essaye de cacher en m’essuyant les yeux avec la manche. Pleurer… je déteste ça ! Je me sens faible et ça n’a aucun intérêt !

"Bien sûr je vais très bien !"

Gros mensonges éhonté et il se voyait surement dans mon sourire. Je suis nul pour ça contrairement mon frère, mais la seule chose que je fais mieux que lui… c’est la musique. Et avec ça, je pense pouvoir m’entendre avec Léo ne serais ce qu’un petit peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Jeu 6 Sep - 2:30


Léo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


- Tu veux déjà partir ? Pourquoi tu ne continuerais pas de jouer ? J’aime bien tes mélodies ! Mais dis-moi ça fait combien de temps que tu joues ?

Je le regarde un peu surpris. J'ai compris qu'il s'intéressait à la musique mais tout de même... Il veut simplement que je reste à jouer du piano ? ça ne me dérangerait pas tellement s'il n'était pas déjà cette heure-là... la nuit est en train de tomber, et les autres élèves doivent déjà la plupart être en train de prendre leur repas. Et si ceux qui m'écoutaient n'étaient pas des tueurs aussi... mais je peux déjà répondre à sa question.

- Je joue du piano depuis 4 ans environs...

Je ne sais pas trop en quoi ça l'intéresse de savoir ça, mais bon... A moins que ce ne soit peut-être pour évaluer mon niveau. Je vois qu'il semble pensif... Il semble chercher quelque chose dans sa poche mais n'en sort rien.

- Tu les composes toi-même ?

Je le vois qui sourit, mais un sourire plutôt triste, ou nostalgique. Il a l'air perdu dans ses pensées, j'ai l'impression qu'il est parti même très loin. Il commence même à pleurer silencieusement. Je ne sais pas trop comment réagir ou quoi penser. ça fait bizarre de voir quelqu'un comme lui réagir de cette façon soudainement... Après tout il s'agit d'un tueur, donc pas vraiment de quelqu'un de sensible à priori ! Et là on dirait quelqu'un d'autre...

- Kuro ! Ça va ?

En entendant son frère il semble revenir à lui et s'empresse de s'essuyer les yeux.

- Bien sûr je vais très bien !

Je doute que ce soit vrai, mais ça ne doit pas être le genre de personne à aimer se laisser aller comme ça. Je réponds à sa question de tout à l'heure, après tout, ce ne sont pas des choses que j'ai besoin de cacher.

- J'en compose certaines, oui. Mais j'en joue également d'autres.

J'essaie de rester calme, et je réflechis à la situation. Je peux toujours lui expliquer pourquoi je ne peux pas vraiment rester ici.

- Je ne peux pas rester longtemps ici, car il n'y a déjà plus personne presque et il est l'heure du repas. Elliot va certainement finir par me chercher. C'est pour ça que j'ai arrêté de jouer et que je partais tout à l'heure. Tu ne devrais pas rester non plus, à cette heure-ci il n'y a peut-être plus grand monde, mais même avec cet uniforme tu peux te faire remarquer, tu es tout de même recherché et il y a des agents de Pandora parmis les élèves.




-----------------------------------------


Dernière édition par Léo B.Nightray le Ven 28 Sep - 20:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Ven 7 Sep - 0:56

"J'en compose certaines, oui. Mais j'en joue également d'autres."

Je ne répond pas et continu à le regarder. Mon frère fait de même mais méchamment. Je vois Léo qui me semble analyser la situation.

"Je ne peux pas rester longtemps ici, car il n'y a déjà plus personne presque et il est l'heure du repas. Elliot va certainement finir par me chercher. C'est pour ça que j'ai arrêté de jouer et que je partais tout à l'heure. Tu ne devrais pas rester non plus, à cette heure-ci il n'y a peut-être plus grand monde, mais même avec cet uniforme tu peux te faire remarquer, tu es tout de même recherché et il y a des agents de Pandora parmis les élèves."

C'est bien ce que je pensais. Même s'il ne le montre pas tout à fait, Léo à très envie de nous fosser compagnie et dans ce qu'il vient de nous annoncer, il ne fait que le confirmer ! Koru commence à ce balader dans l'ensemble de la pièce, examinant chaque instruments et chaque recoins de la pièce. Mais j'ai plutôt l'imprécision qu'il tourne autour de Léo tel un vautour attendant la mort de sa proie.

"Koru !!"

A son nom, mon frère revient doucement vers moi et se rapproche de plus en plus.

"Oui oui je suis la ! Je ne vais pas lui faire de mal a ton protégé !"

Je le regarde méchamment a mon tour. Je ne veux en aucun cas qu'il le touche !! Les mots de Léo me reviennent soudains à l'esprit. Je suis toujours dans le cadre de la porte légèrement sur le côté gauche pour m'y appuyer mais en y repensant, je me m'y met bien devant, les bras croisé pour l'empêcher de sortir. Je lui souris normalement.

"Je crois que tu n'as bien compris. Je me fiche de Elliot, du faite d'être repéré en tant qu'intru dans ce lycée de noble et de Pandora ! Je n'en ai pas peur ! Tout ce qui m'importe c'est toi et je ne te laissera pas partir !"

C'était claire, net, mais en aucun cas dit sur un ton méchant. Mais je dois avouer que je l'avais prononcé un peu trop franchement. Le faite qu'il me parle de ce Elliot ne m'avait pas enchanté plus que ça. Certes, Je ne lui veux aucun mal au risque de perdre Léo, mais bon... Il ne pense qu'a lui ! A chaque fois, je ne peux pas voir une fois Léo sans qu'il y ai Elliot ou qu'il en parle. Il m'énerve ce noble à être tout le temps collé à Léo ! À moins que ce ne soit l'inverse... Je le regarde toujours en bloquant la sortie.

Ps : j'édite si y'a des chose qui ne sont pas bien pour continuer je ne sais plus bien si je devais écrire quelque chose en particulier dans ce poste XD mais je reconnais que c'est cour x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Ven 7 Sep - 19:53


Léo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


Il continue de me fixer, sans rien répondre à ce que je viens de lui dire. Koru s'éloigne de lui et se mets à faire tout le tour de la pièce, examinant les instruments et tout ce qui s'y trouve. Je reste sans bouger au milieu de la pièce, tourné vers Kuro et donc la sortie, essayant de ne pas trop prêter attention à ce que fait sa chain. Le voir en train de rôder autour de moi ainsi est plutôt inquiétant et rends le silence encore plus pesant. Je ne sais pas s'il fait cela tout simplement parce qu'il s'ennuie, ou autre... Kuro reste dans l'entrée, observant apparemment ce que fait son frère. Cela dure ainsi un moment, certainement quelque minutes, et il n'a pas réagi donc à ce que je viens de lui dire. Je suppose que s'il s'est introduit ici pour commencer, il n'a probablement pas vraiment peur de se faire repérer, surtout que ça ne l'a pas dérangé déjà de se montrer devant moi. Il ne savait peut-être pas que parmis les élèves de l'établissement il y a des membres de Pandora, mais il faut croire que ça ne l'inquiète pas vraiment non plus, tout comme le fait qu'Elliot risque d'arriver au bout d'un moment. Moi par contre ça m'inquiète... Je ne sais pas quoi faire de plus... Au bout d'un moment à le regarder faire, il finit par rappeler son frère.

- Koru !!

Entendant Kuro l'appeler, il se redirige lentement vers lui.

- Oui oui, je suis là ! Je ne vais pas lui faire de mal à ton protégé !

Kuro le regarde d'un oeil noir, avant de se plonger à nouveau dans ses pensées j'ai l'impression. Puis il finit par se déplacer légérement. Il était dans l'encadrure de la porte appuyé sur un des côté, et là il redresse se placé bien au milieu, les bras croisés. j'ai l'impression qu'ainsi il veut me barrer mieux encore le passage... Il a vraiment l'intention de me garder enfermer ici ? Il me regarde en souriant à nouveau.

- Je crois que tu n'as pas bien compris. Je me fiche d'Elliot, du faite d'être repéré en tant qu'intru dans ce lycée de noble et de Pandora ! Je n'en ai pas peur ! Tout ce qui m'importe c'est toi et je ne te laisserai pas partir !

Ca confirme ce que je pensais. Le ton de sa voix est catégorique, il ne peut pas être plus clair que ça. Il ne veut vraiment pas me laisser partir ! Pourtant il ne semble rien vouloir de moi, à part que je continue à jouer... Vouloir me retenir ici, d'une certaine façon prisonnier, et prendre autant de risques, juste pour ça... Je ne comprends vraiment pas. Il n'y a aucune hostilité dans la façon dont il m'a dit ça, je pense donc qu'effectivement il ne me veut pas de mal, mais ça rends cette situation encore bien plus étrange, inquiétante même. Je ne sais vraiment pas quoi faire pour me sortir de là, et de nouveau un silence long et pesant s'installe.

Au bout d'un moment, Je me détourne et me dirige vers le piano. Je pose les partitions que j'avais gardées dans les mains dessus, et m'assois sur le siège, dos tourné vers le piano. La tête un peu baissée, je réfléchis. Je ne peux pas céder à sa demande. A cette heure-ci, cette partie du bâtiment est déserte et silencieuse et si je joue du piano, il va s'entendre de loin et des gens (élèves ou membres du personnel) viendront certainement voir ce qu'il se passe. Après tout à cette heure-ci personne n'est sensé être ici. Hors s'ils arrivent, Kuro étant celui qu'il est, il va certainement les tuer. Et je ne veux pas être responsable de ça ! Mais je ne peux pas rester non plus comme ça à attendre sans rien faire... ça fait déjà longtemps que nous sommes là (nous n'avons certes pas beaucoup parlé, mais il y a eu plusieurs longs silences depuis qu'il est arrivé, dont maintenant), en regardant en direction de la fenêtre, je vois qu'il fait vraiment sombre dehors, la nuit est presque entièrement tombée. Je ne sais pas exactement l'heure qu'il est, mais il est certain que je suis déjà très en retard, et Elliot a probablement commencé à me chercher. A moins qu'il ne se soit endormi en faisant ses révisions, ce qui ne m'étonnerait vraiment pas de lui d'ailleurs ! Ce serait le meilleur qu'il puisse arriver, mais c'est vraiment très loin d'être sûr et je n'ai aucun moyen de le savoir. Et s'il commence à me chercher, il finira par venir voir ici, et même si Kuro a dit la dernière fois qu'il ne lui ferait pas de mal à lui non plus, là il vient bien de me dire qu'il s'en fichait de lui. Comment savoir exactement ce qu'il ferait ? Surtout avec le tempérament d'Elliot, et celui de Koru qui ne semble pas vraiment d'accord avec son frère, non, ça ne pourrait que dégénérer, comme la dernière fois au manoir. Et comment savoir ce qu'il se passerait cette fois ? Non, il est hors de question que je prenne ce risque là !! Je ne peux vraiment pas resté là, je dois trouver un moyen de sortir !!

Tout en réfléchissant, je commence à détailler la pièce, regardant tout autour de moi. Un peu comme Koru tout à l'heure mais bien plus discrètement, ne bougeant pas de là où je suis. Comme je le savais très bien déjà à force de venir ici, il n'y a qu'une seule porte, et la très grande fenêtre. S'il y a un passage secret quelque part, je ne le connais pas, et là je ne peux pas vraiment chercher alors que Kuro m'observe depuis tout à l'heure. Je ne vois donc qu'une seule solution pour sortir d'ici. Mais bien que nous sommes au premier étage, ils sont très grands ici et hauts de plafond. Donc d'ici à l'extérieur il y a tout de même plusieurs mètres. Heureusement en bas dehors je sais qu'il y a de l'herbe, tout de même... Je n'ai pas vraiment le choix de toutes façons, je ne peux pas rester ici et il n'y a pas d'autres issues !

Je me relève et me dirige face à la fenêtre mais de l'autre côté de la pièce, donc à plusieurs mètres. Kuro doit certainement se demander ce que je fais et me suit du regard. Une fois placé, je me concentre un peu, puis m'élance à toute vitesse vers la fenêtre. Si je veux que ça passe du premier coup, il me faut y aller vite et fort ! En quelques secondes, arrivé juste davant la fenêtre, je me protège le visage de mes bras et saute.


XIIIIIIIIING !!!

Ca a marché, je suis passé à travers, le verre m'entaillant tout de même un peu à plusieurs endroits (plutôt aux bras et à la tête), et me retrouve maintenant au dessus du vide, chutant de plusieurs mètres. J'atterris donc sur la pelouse, me réceptionnant comme je peux. Je me redresse le plus rapidement possible. Mon corps me fait mal un peu partout, mais je crois que je n'ai rien de cassé... Mes lunettes ne sont plus là, mais dans l'obscurité je ne vois rien du tout et je n'ai pas non plus le temps de les chercher. Il va certainement me suivre et je dois partir d'ici au plus vite ! Heureusement à la différence de lui je connais très bien ce lycée et je sais par où me diriger. Je cours donc sans attendre, malgré les douleurs, vers une des entrées du bâtiment. Cette partie est presque déserte également à cette heure-ci, mais elle est moins éloignée tout de même que la salle de musique. Et même s'il me poursuit, je connais les couloirs et les raccourcis, je devrais pouvoir le semer.




-----------------------------------------


Dernière édition par Léo B.Nightray le Ven 28 Sep - 20:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Dim 9 Sep - 2:24

Je le vois qui s’assoit au niveau du piano en posant ses partions. Je le regarde toujours et comprend qu’il semble analyser la situation dans laquelle il se trouve. Mon frère qui commence à s’impatienter de plus en plus me donne envie de l’étrangler. Sa manie de de me tourner autour quand il s’ennuie ou qu’il s’impatiente m’énerve plus que tout. Avant d’être Chain il était déjà comme ça. Soudain Léo se relève face à la fenêtre. Ma curiosité me fait le regarder avec davantage d’insistance. Que fait-il ? Il regarde dehors ? Il a vu quelque chose ? Je regarde dans la même direction que lui. Rien. Il s’élance à toute vitesse tout à coup en direction de la fenêtre. Le voyant me fait réagir tout de suite.

"Lééooo !!!"

Un bruit de vitre brisé se fait entendre. Il est passé au travers !! Je cour a travers de la pièce et regarde en dessous. Léo se relève de sa chute durement et commence à courir vers d’autre couloir de l’école. Mon frère me rejoint en trainant les pieds et regarde à son tour Léo. Il se met à sourire.

"Quel crétin celui la quand même !"

Sous cette insulte je n’ai pas pu m’empêcher de le frapper à chacun de mes mots.

"MAIS-TU-VAS-LA-FERMER-A-LA-FIN ??????!!!!!!!!!"

Il rigole de plus en plus. A croire que mes coups ne lui ont strictement rien fait. Je ne m’occupe plus de lui et saute à mon tour dans la nuit. Un atterrissage en douceur sur les genoux grâce à mon frère, je me relève sans grande difficulté. La nuit est fraiche et humide et mes yeux s’habituent au manque de lumière en quelques secondes à peine. Je commence à me diriger la ou a couru Leo mais je percute quelque chose avec mon pied. Je baisse la tête et m’aperçois que ce sont les lunettes de Léo. Il a dû les faire tomber en atterrissant dans l’herbe. On ne peut pas dire qu’il y a été en douceur. Je les ramasse en concluant qu’elles n’ont pas l’aire casser ni trop abimé, et les glisse dans ma poche de pantalon. Cette fois je m’avance d’un pas rapide vers l’entrée du couloir. Je ne me retrouve plus. Il y a trop de couloirs qui se croise dans cette partie du lycée. Léo est surment loin. Mon frère marche derrière moi au même rythme et commence à réciter une comptine à voix basse. Je l'écoute et me rend compte que je ne la connais pas. Pourquoi maintenant ? Pourquoi récite t-il cette comptine inconnue ? Je ne m'occupe plus de ça et continu de chercher Léo ! Je vais le retrouver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Dim 9 Sep - 22:21


Léo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


Je cours le plus rapidement possible dans les couloirs, et ai déjà tourné plusieurs fois. Je ne sais pas vraiment où je me dirige, dans un premier temps je veux m'assurer de l'avoir semer en empruntant le plus de couloirs et raccourcis possibles. Ensuite je me dirigerai certainement vers les dortoirs. C'est par là-bas qu'il y aura le plus de monde, et où l'alerte sera le plus rapidement donnée si finalement il me poursuit jusque là-bas, et j'espère qu'Elliot y est encore. S'il ne me poursuis plus, je verrai là-bas s'il vaut mieux signaler sa présence dans l'établissement ou pas.

Alors que je cours depuis un moment tant bien que mal dans les couloirs, et que tout en continuant après un angle je regarde derrière moi pour surveiller qu'il n'est pas en train de me suivre, je percute quelque chose... ou quelqu'un, et manque de tomber.


BAAAAM !

Un peu déséquilibré et stoppé net dans ma course, je regarde qui je viens de percuter (qui a également manqué de tomber) et constate avec soulagement qu'il ne s'agit pas de Kuro, qui aurait été lancé à ma poursuite, mais d'un élève du lycée que je ne connais que de vue. Il est en dernière année me semble-t-il, et fait au moins une tête de plus que moi (plus grand que Elliot). Je ne dois pas traîner ici, mais ce n'est pas une raison pour percuter des gens sans m'excuser...

- Je suis vraiment désolé ! Est-ce que ça...

BAM !

Avant d'avoir eu le temps de réaliser, je reçois un violent coup dans la tête, m'assommant à moitié et me projetant vers le mur. Tenant à peine debout, je m'appuie d'un bras contre le mur, et me tiens la tête de ma main libre. Elle me lance maintenant encore plus douloureusement que tout à l'heure, et en regardant ma main je vois du sang, sans doute dû à une des coupures lorsque je suis passé à travers la fenêtre tout à l'heure... Mais que vient-il de se passer ? Je relève la tête. C'est celui dans lequel je suis rentré qui vient de me donner un coup de poing. Mais pourquoi ?? Je ne l'ai pas fait exprès, ça ne justifie pas une telle réaction ! Il a l'air hors de lui.

- Tu ne peux pas faire attention à où tu vas ?!
- Mais je ne l'ai pas fait exprès... J'étais en train de m'excuser... Ce n'était pas nécessaire de réagir ainsi !


Il me regarde un peu mieux, et sa colère commence à laisser place à un air moqueur et méprisant.

- Tiens, mais je te reconnais ! C'est toi qui est entré ici en cours de scolarité en devenant serviteur, celui du fils du Duc Nightray je crois ! J'ai toujours pensé que les domestiques n'avaient pas leur place ici ! ça ne tiendrait qu'à moi...

Il marque une pause et continue de me regarder d'un oeil noir. Il fait donc partie de ces nobles arrogants que je n'ai jamais pu supporter, comme la famille d'Elliot. Et dans ce genre de cas je dois toujours éviter de réagir ou de répondre, car je risque de lui attirer des ennuis. Mais en général au manoir je n'ai que sa soeur Vanessa à supporter et elle évite autant que possible heureusement d'être trop odieuse, pour éviter de se disputer avec lui. Mais là maintenant avec ce garçon, ça risque d'être différent...
Il me saisit alors par le col, me plaquant violemment contre le mur.


- Aïe !
- Tu as des lunettes d'habitude... ça doit être pour ça que je ne t'ai pas reconnu tout de suite ! Je m'étais déjà demandé pourquoi tu te cachais ainsi... Ton visage doit être horrible à voir, non ? En plus d'être d'origine roturière, on peut dire que tu n'es vraiment pas chanceux !


Il sourit, toujours avec mépris... Et je vois qu'il est sur le point de toucher mes cheveux, sans doutes pour essayer de voir ce que je cache. Sans même réfléchir, je réagis immédiatement en lui donnant un coup de poing à mon tour, en pleine tête, le faisant lâcher prise sur moi et l'envoyant valser un peu plus loin. Hors de question que ce type me touche ou voie mes yeux !!!

- NE ME TOUCHE PAS !!!

Sans doutes car il est bien plus robuste que moi, et que mon coup devait être moins fort que d'habitude (je suis toujours un peu sonné, ma tête me lance douloureusement et mon corps entier est endolori suite à ma chute de tout à l'heure), il se remets très vite et se tourne vers moi, avec le regard plein de haine et de colère... Il va sans doutes répliquer, et je ne pense pas être à la hauteur ni en état de rivaliser...

- Tu viens de faire une grave erreur... Qui crois-tu être pour oser ne serait-ce que me toucher ?!! Je vais te remettre à ta place !!

Il se précipite sur moi et commence à essayer de me marteler de coups, dont je me protège comme je peux avec mes bras. J'essaie de les lui rendre comme je peux également. Il représente vraiment tout ce que je déteste chez les nobles ! J'arrive à le toucher plusieurs fois, lui également, mais j'arrive à peine à suivre. Au bout de peu de temps, je reçois un autre coup à la tête, ce qui m'assomme à moitié et m'arrête direct, me déséquilibrant, et il en profite tout de suite pour me redonner un autre violent coup au même endroit, aussi fort qu'il le peut. La violence du coup m'envoit au sol, et je reste allongé sans plus avoir la force de bouger. La douleur me vrille la tête, elle ne m'a jamais fait aussi mal. Je n'arrive plus à réfléchir ou à me concentrer, je reste juste immobile sans pouvoir ou même savoir quoi faire. Je le vois qui se dirige vers moi, le sourire aux lèvres.

- Allez, prends ça !

Il profite que je sois au sol pour me donner des grands coups de pieds, dans le ventre et dans les côtes. J'arrive à peine à bouger pour placer mes bras devant en essayant de me protéger, ce qui n'est pas très efficace... et la douleur est insupportable. Je commence à cracher du sang. Puis il place son pied sur ma tête, et se mets à appuyer, de plus en plus fort. Ma tête me faisait déjà horriblement mal, là la douleur devient atroce. Des cris de douleur m'échappent et j'essaie de me débattre, tentant de lui attraper le pied.

- Aaaaaaaaaaaaaaaah ! Arrête !!!
- Tu as enfin compris à quel niveau est ta place, j'espère !


Il arrête enfin d'appuyer et s'écarte un peu de moi. Je reste totalement immobile, des douleurs insupportables traversant tout mon corps.

- Pfff... J'ai du mal à compendre pourquoi certains d'entre nous vont prendre des roturiers issus de nulle part comme domestiques... Ce Nightray a de bien étranges idées.

Je serre les dents en l'entendant parler d'Elliot ainsi. Alors qu'il est sur le point de s'en aller, j'arrive d'un mouvement de la jambe à lui faire un croche-pied et à le faire tomber au sol. Mais je ne peux guère faire plus. Il se redresse et se tourne à nouveau vers moi, la rage à nouveau dans son regard.

- Non décidemment tu ne comprends vraiment rien !!!

Il me saisit par le cou d'une main, me relève et me plaque à nouveau contre le mur. Ensuite, cette fois avec les deux mains, toujours par le cou il me soulève, mes pieds ne touchent plus le sol. Et il commence à serrer. De plus en plus fort. L'air n'arrive plus à mes poumons. J'essaie de me débattre mais y parvient à peine, et je lutte pour essayer de respirer. J'ai toujours mal partout et ma douleur à la tête est de plus en plus vive. Est-ce que je vais mourrir ainsi ?



(J'en ai peut-être fait un peu plus que prévu XD)




-----------------------------------------


Dernière édition par Léo B.Nightray le Ven 28 Sep - 20:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Jeu 13 Sep - 2:00

"Aaaaaaaaaaaaaaaah ! Arrête !!!"

Je me retourne en sursaut. Oui c'est la voie de Léo !! Il a des problème !! Mon frère soupir comme si c'était une corvée et je le regarde méchamment.

"Ok, ok ! Je te suis de toute façon !"

J'aime mieux ca ! Mon frère peut me toucher, il est donc capable de m'empêcher de dire quelque chose ou même me rendre quelque part. Je commence ma course dans les couloir suivit de Koru qui cette fois me suit de près. Je reste tout de même très prudent, les élèves de cette école connaissent la plupart de ce qui sont inscrit dans ce lycée. Si je me fais voir il remarqueront que je ne fais pas partie de cette école et me dénoncera. Le cri venait de tout les côté. Les couloir sont tellement grand et vaste que le son ou je me dirige n'est peut être qu'un simple écho ! Je m'arrête sur le coup et regarde mon frère. Il a très bien deviné ce que je voulais et soupir encore une fois. Il met ses bras en croix et j'attend. Mon frère a le pouvoir des ombres. Moi je ne peux pas, mais Koru a la capacité de voir l'ombre des être vivant a plusieurs kilomètres a la ronde. Et l'avantage, c'est que la nuit dans ce genre d'endroit, il n'y a personne dans les couloir. Il peut donc très facilement repérer Léo.

"Il n'est pas seul. Quelqu'un est avec lui. Je ne sais pas ce qu'il lui fait mais ton Léo n'a pas l'aire bien."

"QUOI ?? COMMENT ÇA ??? OU EST T'IL ??"

"Ne parle pas aussi fort voyons. Tu veux attirer tout les mioches ?"

"Dis moi ou il est Koru !"

Il me pointe du doigt un couloir perpendiculaire au notre et je m'y aventure en courant.

"Kuro ! Au bout du couloir !"

Je m'en rend compte aussi. Léo est bien là mais comme disait mon frère il y a quelqu'un avec lui ! Je ralenti le pas mais l'acélère encore plus quand je comprend ce qu'il fait à Leo. Il est entrain de l'étrangler ! J'arrive a quelques mètres à côté d'eux et le garçon me remarque.

"Qui es tu toi ? Va t'en !!!"

Il doit sûrement être un des plus âgé de l'école pour me parler de cette manière ! Déjà qu'il touche à Léo, mais en plus il me parle mal ! Je crois que je vais lui faire passer un sale quart d'heure !!! Voyant que je ne bouge pas, il decide enfin à lacher Léo.

"Qu'est ce que je viens de te dire ? Tu es sourd ma parole !"

"La ferme espèce de sale noble !!"


Je le regarde d'un oeil noir. Il m'a particulièrement énervé et je vais lui faire payer ce qu'il a fait a Léo.

"Tu peux répéter ce que tu veux de dire !?"

"Tu m'a très bien entendu enfoiré, je t'ai dis dis de la fermer !

"Ha ! Ha ! Ha ! Je vois ! si tu prend sa defence c'est que dois être au même niveau que lui. Dis moi qui est ton maître ?"

Il se met a rire de plus en plus. Je sert les dents de haine ! Il s'approche de moi et je remarque qu'il est, de taille, légèrement plus grand que moi. Il commence à me toucher et me bousculer.

"Alors ? Répond ! Aurais tu perdu ta langue ?"

"Ne me touche pas !"

"Pardon ? Ha ! Ha ! Ha ! Excuse moi mais je crois avoir entendu un ordre !"

Il me bouscule encore mais cette fois je lui attrape le bras à une main et lui sert de plus en plus. Des gémissements de sa part parvenait a mes oreilles. Ce doux son... Je le regarde, toujours en serrant son bras.

"Aaah lâche moi !!!"

"Vois tu, tu ne vaut rien même si tu est un noble ! Tu te bas en te faisant passer pour le plus fort mais tu gémis simplement parce que je te sert le pauvre bras de sa seigneurie. Je ne suis ni noble ni serviteur espèce d'enfoiré ! Alors ne compte pas sur moi pour te lecher les bottes !!

Énervé par mes reflections fort déplaisante à son goût, il riposte en me frappant d'un coup de point de l'autre main. Je le lâche et recule de quelques pas comme légèrement propulsé. De nouveaux stable je touche ma lèvres et me rend compte qu'elle saigne. Je relève la tête dans sa direction. Il sourit fière de se qu'il vient de faire puis regarde Léo d'un air de dégoût. Je me lèche la lèvre et attaque. Un seul geste ma suffit pour le mettre à terre. Je suis bien placer pour savoir que le coup est un endroit sensible. Je met mon pied justement à cette endroit pour l'éviter de bouger.

"Tu sera poursuivie par ma famille et par les autorités !!!!

"Je n'ai pas besoin d'insulter un noble pour ça."

Je réfléchis un instant et continue.

"Je suis desole mais j'ai une grand envie de te tuer. Malheureusement je ne peux pas te garder en vie plus longtemps, c'est au dessus de mes forces."

"Q..QUOI ??"

J'appuie davantage mon pied dans son coup

"Chuut...ne t'inquiète pas...ce ne sera pas long...crois moi j'aurais préféré te garder en vie plus longtemps, mais tes crit de souffrance pourrait attirer la totalité des membres de l'école...or ce n'est pas ce que j'ai envie de faire."

Je souris et appuis encore plus fort sur sa trachée. Il attrape mon pied pour essayer de l'enlever mais je sens sa force diminuer. Je souris et continue. Mon frère apparait derrière moi et le regard de ma victime se transforme en peur. Koru me donne une lame de mon gants qu'il a trouvé dans ma poche de pantalon. Je prend toujours des lames de rechange au cas ou mes gants aurait un petit imprévu. Je la prend et regarde celui qui s'efforse de reprendre de l'air. Je me baisse toujours le pied au même endroit, ce qui lui fait faire un petit crit de douleur fort ridicule. Je met la lame juste devant moi de sort qu'il puisse la voir correctement. Je lui souris et commence à la balader pointe bien éguisé sur la totalité de son visage apeuré. Cependant je ne fais que l'efleurer et le regarde dans les yeux.

"Comme je te disais, je ne peut pas te faire souffrir... Alors...ça va être très bref."

"Je...."

"Pardon ?"

Je décale légèrement mon pied.

"Une dernière volonté ?"Je lui dis amusé

"Je t'en....pris...KOF! Si...si c'est de l'argent que tu veux je te payerais ce que tu veux !!!

"LA FERME !! Je lui dis sèchement je remettant mon pied sur sa trachée. La seule chose que je veux, là, maintenant, c'est ta mort. Alors je ne crois pas qu'on puisse régler cette petite envie avec de l'argent."

Je pointe encore une fois, ma lame juste devant son oeil, toujours baissé, le pied sur sa gorge.

"Dis bonjour !"

Ces deux mots me donnait envie de rire mais je me contente seulement de sourire et de lui trancher la gorge. Je me relève et regarde mon frère m'applaudir et cacher le corps. Je me tourne ensuite vers Léo, à terre, pas bien du tout.

"Léo !!"

Je me précipite vers lui et le tourne de façon que son visage soit face à moi.

"Léo répond moi ! Ça va ?? LÉO !!"

Je met main devant sa bouche. Il ne respire plus vraiment !!

"LÉO !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Ven 14 Sep - 2:11


Léo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


Ma tête me fait atrocement mal, et je n'arrive pratiquement plus à respirer. Ma vue se trouble de plus en plus, et je ne peux presque plus bouger. Je sens ses mains autour de mon cou, serrées si fort que j'ai l'impression d'avoir le cou écrasé, m'empêchant de respirer et me soulevant à une bonne hauteur du sol. Je lutte pour la moindre petite bouffée d'air que j'arrive à obtenir, mais je sens bien que c'est insuffisant, j'étouffe de plus en plus sans rien pouvoir faire... Il me semble entendre du bruit, puis des voix mais c'est comme si je les entendais de très loin.

- Qui es-tu toi ? Va t-en !!!

D'un seul coup, la pression que je sentais sur mon cou disparaît et je retombe sur le sol, totalement inanimé, incapable de bouger. Maintenant libéré, j'essaie d'en profiter pour respirer mais cependant je n'y arrive toujours pas. J'ai beau essayé d'inspirer aussi fort que j'en suis encore capable, des douleurs horribles tiraillant en même temps ma cage toracique, l'air ne parvient pas davantage dans mes poumons... Serait-ce déjà trop tard ? Je suis pourtant encore conscient d'une certaine manière, puisque j'ai toujours aussi mal et entends encore des voix qui semblent comme résonner dans mes oreilles, mais que je n'arrive déjà plus vraiment à comprendre...

- Qu'est-ce que je viens de te dire ? Tu es sourd ma parole !
- La ferme espèce de sale noble !!
- Tu peux répéter ce que tu veux de dire !?
- Tu m'a très bien entendu enfoiré, je t'ai dis dis de la fermer !

Les voix deviennent de plus en plus lointaines et je finis par ne plus les entendre du tout. Je vois également vaguement des formes bouger, mais elles deviennent également de plus en plus sombres et floues, jusqu'à ce que je n'y fasse plus du tout attention. Je reste immobile étendu sur le sol, ne pouvant de toutes façons rien faire d'autre, à tenter encore vainement de respirer. J'ai toujours aussi mal, partout mais surtout dans les côtes et à la tête, dont j'ai l'impression qu'on me l'a broyée tellement la douleur est grande. Je passe la main sur ma tête comme pour vérifier son état, et je sens un liquide chaud et un peu poisseux, certainement du sang... Pourquoi suis-je ici et comment me suis-je retrouvé dans cette situation ? Je n'arrive plus à m'en souvenir et je n'arrive plus non plus à rassembler mes pensées et à réflechir tout simplement... Je me sens comme déconnecté de tout, de l'extérieur mais également de moi-même. Depuis combien de temps suis-je ainsi, immobile et dans cet état ? Je ne sais pas. L'air me manque de plus en plus et je finis finalement par lentement sombrer, ne ressentant plus rien, ni les troubles ni ces douleurs insupportables. Finalement plus rien...





-----------------------------------------


Dernière édition par Léo B.Nightray le Ven 28 Sep - 20:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Dim 16 Sep - 14:27

"Léo !"

Je continu a dire son nom mais pas de réponse. Rien à faire il ne me répondra pas. Je réflechi et hésite. Il ne peut plus respirer, l'air lui manque je le vois bien et je ne peux pas le laisser ainsi ! Je ne peux pas, c'est plus fort que moi !! Je me penche doucement vers lui mais mon frere m'intersepte en me relevant.

"Qu'est ce que tu fais la ?"

"Fiche moi la paix !! Je ne laisserais pas dans cette état !"

Voyant mon esprit déterminé, il me lâche et me regarde comme...bizarrement. je me retourne vers Léo et refais mon geste cette fois plus rapidement. En lui bouchant le nez je porte mes lèvres contre les siennes et m'empresse de lui donne de l'oxygène moi meme. Je souffle trois fois puis me relève et appuis fortement et distinctement sur sa cage torrasic. Je fais cette enchaînement plusieurs fois sous les yeux de mon frère qui ne bouge pas d'un pouce. Cependant je continue. Je continurais autant de fois qu'il le faut !!

"Léo !! Léo repond moi !! Ouvre les yeux !!! Regarde moi !!"

Rien. Léo reste immobile. Koru ne dit rien mais je vois bien que les mots "ça ne sert à rien !" tronne dans sa tete et qu'il souhaite me le répéter avec son sourire moqueur habituel mais à ma plus grande surprise...

"Kuro... il n'est pas mort du moins pas encore"

Je ne comprend pas vraiment le sens de cette phrase. Insignut-il que je dois continuer ou plutôt que je dois le laisser mourir ? Pour Koru je pense qu'il préfère que je le laisse ainsi. Pour lui, nous devrions déjà être rentrer, mais je fais comme si j'avais compris l'inverse et recomence mes gestes. Durant quelques minutes Léo n'a toujours pas bougé, jusqu'à se que par suprise je le vois qui ouvre légèrement les yeux.

"Léo !"

Je lui souris content, mas il n'a pas l'air de comprendre ni de percuter se qu'il lui arrive. Avec ma main, et avec délicatèsse, je dégage ses cheveux de son visage et le regarde. Ses yeux sont magnifique, d'une couleur indéterminer et d'une purtée rare. Je ne connais personne d'autre que lui qui en possède de si beau. Mon frère s'approche et le regarde à son tour mais une surprise le fit reculer.

"Koru ?"

Un sentiment de crainte et de fasination l'avais envahi. Je le voyais bien mais recule de quelques pas encore une fois.

"Je...Je savais que ce mec était pas normal !"

Je le regarde sans rien dire assez etonné de sa réaction. Aurait-il peur de Léo ? Je n'y prête plus attention et me retourne vers celui-ci. Je pose ma main sur son visage, lui carressant la joue, comme un geste de sympathie. j'approche mon visage à mon tour de plus en plus vers le sien. Lui allongé sur le sol et moi au dessus de lui, je l'embrasse. Je t'aime Léo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Lun 17 Sep - 2:14


Léo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


J'ai comme l'impression de dériver... Je ne ressens plus rien, comme coupé de tout. Je ne sais pas où je suis, ne sais pas ce qu'il vient de se passer, je ne me souviens plus. Je suis complètement perdu... Est-ce que je suis mort ? Je ne veux pas mourir...
Alors que je suis depuis un moment dans cet étrange état, me demandant ce que je vais devenir, j'ai comme l'impression d'atterrir d'un seul coup. Et un atterrissage plus que violent. Toutes ces horribles douleurs qui me tiraillaient me reprennent d'un coup, j'ai même l'impression que mes côtes me font davantage mal encore. Je sens que je suis étendu par terre et je vois et entends à nouveau, bien que tout reste trouble et confus encore. Par contre je respire à nouveau ! L'air me manquait énormément, j'étais en train de suffoquer, et là je parviens à nouveau à respirer ! Je reprends donc difficilement ma respiration, toussant un peu.


- Léo !

Quelqu'un m'appelle...mais je ne reconnais pas cette voix... Il ne s'agit pas d'Elliot, mais dans ce cas qui est-ce ? J'ai beau garder les yeux ouverts, je ne discerne pas grand chose encore. Mais surtout ma tête me fait toujours aussi mal et je n'arrive pas à me concentrer, à réfléchir. Comme si je n'étais pas vraiment réveillé, j'ai l'impression que rien n'est réel. Que ce soit ce qu'il vient de m'arriver dont les souvenirs sont flous, ou ce qu'il y a actuellement autour de moi.

Alors que ma respiration commence à redevenir régulière, je sens que quelque chose me touche le visage, je ne sais pas quoi... Et j'entends il me semble des voix à nouveau, à moins que ce ne soit encore dans ma tête... Après un moment ainsi, où je reste immobile reprenant mon souffle et tentant toujours vainement de rassembler mes esprits, je sens encore qu'on me touche le visage. Je n'y prête pas vraiment attention, celle-ci étant bien davantage focalisée sur toutes les douleurs que je ressens et l'énergie que je mets à essayer de les supporter... Jusqu'à ce que je sente une pression étrange sur mes lèvres. De quoi peut-il donc s'agir ? Au bout d'un moment toujours immobile sur le sol, j'essaie de me concentrer sur ce que je distingue devant moi, au dessus de moi, et ça commence à se préciser. Je vois alors un visage, face au miens, beaucoup trop près ! Mais... Mais que me fait-il ??? Avec une poussée d'énergie soudaine, je me redresse assis et lui envoie un grand coup de poing, l'envoyant valser un peu plus loin.


- MAIS... MAIS... QU'EST-CE QUE TU... AAAAAAAAAAAAAH !

Je ne sais pas comment j'ai réussi à le frapper, rien que ces quelques mouvements ont ravivés davantage encore les douleurs, me faisant crier sur le coup et retomber au sol. Ma tête et mes côtes me lancent toujours atrocement, je n'arrive plus à le supporter. Je n'arrive de nouveau plus à penser (quoique vu l'état où il est, penser est un bien grand mot) et ne sais déjà plus ce qu'il vient de se passer, ou le peu que j'en avais compris. Quoique si j'arrive à penser à une chose encore, c'est que cela cesse... Cette souffrance est insupportable. Je suis entièrement crispé par la douleur, les dents serrées.

- Aidez-moi... Je vous en pris...




-----------------------------------------


Dernière édition par Léo B.Nightray le Ven 28 Sep - 20:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Tueur en série

Messages : 775
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 19
Localisation : Peu m'importe, du moment que c'est avec mon/ma Léo <3
Personnages préférés : Léo, Elliot, Vincent, Les Baskervilles
Phrase du jour : Leo ? Celui qui le touche je le bouffe Cx



MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Lun 17 Sep - 20:02

Je le sens qui se relève tout a coup et quelque chose me percute le visage en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Quelle puissance ! Je me retrouve quelque mètres plus loin allonger dos au sol. C'est limite si ma mâchoire n'est pas déboité. Je lève la tête et je vois Léo assis devant moi.

"LÉO TU VAS..."

"MAIS... MAIS... QU'EST-CE QUE TU... AAAAAAAAAAAAAH !"

Une douleur le fit crier. Je me précipite vers lui suivi de mon frère qui prend toujours autant ses distances.

"Aidez-moi... Je vous en prie..."

Je me tourne vers mon frère qui le regarde et fini par me conclure.

"Cotes fracturée, tête endommagé, cervicale décalé et diverse coupures...on peut comprendre pourquoi il a mal ce pauvre chou !"

Il commence à rire. Je regarde mon frère méchamment. Il n'a pas le droit de rire de Léo comme ca !! En aucun cas !

"Moi si j'avais eu ca tu te serais empressé de me guérir ou de me porter secours !!!"

"Oui mais lui ce n'est pas toi !! Lui je ne le connais pas et en plus il est bizarre !!"

Je continue a le fixer d'un oeil noir. Il détourne les yeux comme si il voulait y échapper.

"Nan Kuro je ne ferais pas !!"

Il a apparemment compris. Le pouvoir de mon frère, est pour lui, la destruction ! Les ombres ne devrait pas être quelque chose de positif d'après Koru. Mais pourtant il en ai capable ! Il a la capacité de contrôler l'ombre d'un être vivant tel qu'il soit, de le faire souffrir indirectement ou le tuer de l'intérieur. Mais s'il peut faire ça, c'est qu'il peut aussi faire l'inverse !Comme guérir indirectement en passant par l'ombre de la personne !! Je l'ai compris il y a quelque jour et il s'est bien gardé de me le dire !!

"Nan nan nan et nan !! Hors de question !! Et puis je ne suis pas assez puissant voila !!"

Je m'assois sur le sol et prend Léo de telle façon qu'il soit toujours allonger et que je puisse le porter dans mes bras si je me lève en lui tenant la tête avec ma jambe. Je le sens trembler et souffrir. J'ai l'impression de me voir quelques semaines avant dans le manoir des Nightray. Je regarde de nouveau mon frère qui soupir.

"C'est vraiment ce que tu veux ? Tu veux vraiment le...sauver ?"

"Sans aucune hésitation !!"

"Je n'ai pas assez de puissance il fau..."

"Alors tu ne mentais pas ?"

Il me regarde d'une façon bien particulière. À croire que j'avais prononcé une débilité dont j'étais le seul à rire. Mais il fini par répondre.

"Non je ne mentais pas je n'ai pas assez de puissance !!"

"Hors de question que je le laisse comme ca !!"

"Tu me laisse finir oui !!!???

"Tu ne vas pas assez vite dépêche toi, Leo ne va pas bien."

"Mais qu'est ce que ca peut me faire ?? C'est ta faute s'il je ne vais pas assez vite !! Tu me coupe tout le temps !!"

Un silence s'impose tout a coup. Je baisse la tête vers Leo et le regarde. J'ai cru que...Koru allait dire que c'était de ma faute s'il est dans cette état... Et c'est vrai... Si je n'étais pas rentrée dans la salle... Léo n'aurait jamais eu l'idée de sauter par la fenêtre et percuter le faiblard de tout a l'heure. Oui tout est de ma faute !! Mon frère comprend ce que j'ai dans la tête et le met une giffle. Je suis étonné et reste tête sur le côté a regarde le vide les yeux grand ouvert.

"Tu sais très bien que tu n'y ai pour rien alors arrêté de te culpabiliser pour des conneries !!"

"Des conneries ?? JE SUIS LOIN DE CONSIDÉRER LÉO COMME UNE CONNERIE KO...!!!

Il me met sa main devant la bouche. Je suis privée de son et je le regarde méchamment.

"Chut !!! Crétin tu vas attirer tout les mioches !! T'as oublier qu'on est dans une école ou quoi ???"

Je dégage sa main de ma bouche.

"Sauve le Koru s'il te plaît !"

Quelques secondes passèrent avant qu'il fasse son soupir qui signifie qu'il accepte même s'il n'en a pas du tout envie. Je lui souris mais il continue.

"Alors cette fois, ne me coupe pas ! Je ne peux pas le guerir ici ! Il y a trop de lumière ! Et comme je te l'ai dis je ne suis pas assez puissant...seul !"

Seul ? Il a besoin de mon corps ? Oui c'est logique...pour utiliser rien que le pouvoir de l'ombre, Koru a besoin de devenir Kurai ! Donc c'est pareil pour ce genre de situation.

"Kuro ? Tu en ai contient ? Il ne fait pas que tu ne me contre !!! Tu as compris ??? Ton seau pourrait avancer davantage !!"

Je le regarde avec méfience... Certes je n'ai pas envie que mon seau avance et c'est pour cela que je me laisserais faire mais je me rappelle très bien au manoir de Elliot qu'il avait réussi à me faire dire ce que qu'il voulait... Je m'approche légèrement de lui.

"Koru sauve le c'est tout ce qui m'importe !!"

Je me lève avec Léo dans les bras. Bras gauche lui tenant sous les genoux et bras droit le tenant au niveau des épaule de telle façon que sa tête soit posé sur moi. Faisant ainsi en sorte de ne pas pouvoir le lâcher quoi qu'il arrive et le serrant fermement contre moi. Je regarde Koru et Hoche la tête lui montrant que je suis près a partir. Léo n'est vraiment pas lourd, il est même très Legé et pour courir et sauté au dessus des toits c'est plus pratique. Je me dirige donc vers l'endroit par lequel je suis entrée deux fois de suite cette fois devancé de mon frère. Arrivé sur le toit, je sens la fraîcheur de la nuit et vu dans lequel Léo est il ne peut que attraper froid. Je le pose quelque seconde le temps d'enlever ma veste blanche volé quelques heures avant et je la pose sur celui que j'aime comme tu sorte couverture. Le reprennant dans mes bras je me dirige vers la bordure du toit de l'école. Je prend mon élan et saute.

"Tiens bon Léo !"


(suite dans les bas quartier de Reveil) x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Ven 21 Sep - 1:53

Léo se fait donc embarquer, pas inconscient mais presque, et dans les vapes x), par Kuro qui se dirige donc vers les bas quartiers de Réveil, où il habite, en se déplaçant comme à son habitude par les toits (aidé de sa chain pour se déplacer).

Donc suite ici : Shadows and Heal


Ce RP ici n'est par contre pas terminé, car Elliot va poster. Et oui il est logique que la disparition de Léo ne soit pas passée inaperçue, et il y a 3 cadavres dans l'école.

Ensuite, Léo va revenir ^^ Donc ce RP va continuer après son retour.

-----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Famille Nightray

Messages : 2161
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 20
Personnages préférés : Elliot, Leo, Reim, Break et Echo :D
Phrase du jour : En a marre de tout ! Sauf du fofo CX


Carte d'identité
Chain:
Pouvoir:


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Sam 22 Sep - 0:59

C'étais une journée de cours habituel, et les derniers cours de la journée étant terminés, moi et Léo nous dirigeons vers la bibliothèque. Il y avait pas mal de monde certainement pour lire ou bien pour réviser.

Je me met à une table et commence à lire, Léo quant à lui il se met à l'écart, s'assoie par terre et commence à lire également.

La bibliothèque se vide peu à peu et au bout d'un moment je me lève, récupère mon étui et dit à Léo que je retournais au dortoir pour réviser car nous avons un contrôle le lendemain. Lui reste un peu pour terminer son livre.
Je quitte donc la bibliothèque direction les dortoirs.

Je m’installe sur le canapé, prends mes cahiers et mes livres pour mes révisions et me met à la tâche.
La nuit tombe peu à peu et je suis obligé d’allumer la lumière pour y voir quelque chose. Je crois bien qu’au bout du moment j’ai dut m’endormir… Ba quoi ça arrive ! J’étais fatigué en même temps. Mais bon, bref ! Je me suis réveillé ensuite en sursaut car j’avais encore fait un cauchemar (pour changer…). Je sort ma montre de ma poche de veste: 22h16.
Ba… Ou est Léo ? À cette heure-ci il est avec moi logiquement… Il s’est peut être attardé, lui qui lit tout le temps. Ayant finit mes révisions je range mes bouquins et attrape un livre qui était sur la table basse. Je commence à lire.
Au bout d’une heure toujours rien. Aucuns signes de Léo.

« Mais qu’est-ce-qu’il fabrique enfin ?! »

Soudain j’entends du bruit dans le couloir, comme si des gens courraient et en même temps j’entends des voix.
Je me lève et ouvre la porte pour voir ce qu’il se passait. A peine ai-je mit le nez dans le couloir que je vois deux agents de Pandora courir. J’aperçois un élève et me dirige vers lui.

"Eh ! Tu sais ce qu’ils se passe là ?"

"Je ne sais pas. Apparemment ils auraient trouver le cadavre de William Chensy dans un des couloirs du lycée."

"Ce n’est pas que c’est bien fait pour lui mais je ne l’aimais pas !"

"Haha ! Moi non plus, mais bon c’est triste pour lui tout de même ! Et je crois bien qu’en recomptant les élèves de ce bâtiment ils auraient trouvé quelqu’un manquant à l’appel."

"Ah…."

"C’est ton valet Elliot…"

Je crois que j’étais resté figé à ce moment là par ce que je venais d’entendre. Je n’attendis même pas qu’il me parle que je partis en courant dans la direction opposé à la recherche d’un agent de Pandora qui pourrais m’éclairer sur ce qu’il se passe.
En courant, j’aperçus une personne portant l’uniforme et je me dirigea dans cette direction. En arrivant, et bien je crois que je lui est parlé sèchement au gars..

"Ou il est ?! Dites moi ou il est ?!"

"Oh messire Elliot, vous voulez parler de votre valet ? Nous ne savons pas ou il se trouve, veuillez nous excuser. Mais nous travaillons là-dessus ne vous inquiétez pas !"

"Ok ! Donc je vais m’en occuper moi-même alors !"

Au moment ou je voulais partir il me barrais la route et un de ses collègue l’aidait.

"Non certainement pas ! Vous restez ici, nous on s’en occupe !"

"Non je pars à sa recherche ! Je le trouverais surement avant vous, laissez moi passer !"

"NON ! Vous restez ici ! Si jamais il vous arrivait quelque chose, vous auriez de gros problèmes et nous avec !"

"Vous avez intérêt à faire le maximum ! Sinon gare à vous et je ne rigole pas là-dessus !"

"Bien messire Elliot ! Nous ferons notre possible ! Pour le moment veuillez aller vous reposer dans votre dortoir."


Je rentrais donc dans mon dortoir seul. Comme j’étais frustré à l’idée que je ne savais pas où était Léo ni ce qu’il lui est arrivé, j’attrapa un livre et commença à lire. Au bout d’un moment, et ayant finit le livre, je le jette contre le mur en face de mon lit.
Si seulement j’étais resté avec lui à la bibliothèque ça ne se serais pas passé !
Je n’ai rien dormis de la nuit, culpabilisant un peu.

Le lendemain je ne bougeais pas de ma chambre. Je me fichais du contrôle que nous avions et des révisions que j’avais faite la veille. Je me fichais de ce que mon père ou encore Vanessa diraient en apprenant que j’avais louper une interro. J’attendais patiemment dans ma chambre en attendant qu’un agent de Pandora vienne m’apporter une bonne nouvelle, mais ce qui me préoccupait le plus et ce auquel j'étais entrain de réfléchir, c'est que si il ne trouve pas Léo je serais bien obligé d'aller le chercher moi même ! J'élaborais un plan dans ma tête à savoir ou il pourrait être exactement. Certainement à Réveil.... Mais ça pouvait très bien être ailleurs...
Je regardais ma montre: 15h17. Et toujours rien…
J’avais décidé de bouger un peu, car rester dans ma chambre toute la journée… C’est pas terrible quoi… Et surtout mon cerveau bouillonait !

Je marchais dans les couloirs au hasard, mais je voulais sortir du lycée pour prendre l’air. En empruntant un couloir, j’aperçus une personne plus petite que moi, aux cheveux ébouriffés noir.

"Léo ??!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Mar 13 Nov - 13:43


Léo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


Arrivé enfin au lycée, j'arrive à y entrer sans me faire remarquer. Je n'ai pas tellement envie que tout le monde vienne me poser tout un tas de questions par rapport à mon absence ou l'état dans lequel je suis pour le moment... Je n'aperçois aucun élève dans les couloirs, je ne sais pas quelle heure il est mais c'est certainement encore les cours, ce qui m'arrange. Certains doivent bien savoir que j'ai disparu et surtout, dans l'état dans lequel je suis je ne risque pas de passer inaperçu. Au moins ainsi je devrais pouvoir sans trop de soucis, avant toute chose, passer à l'infirmerie commencer à soigner ce qu'il reste de mes blessures (surtout quelques coupures) que Kuro et sa chain n'ont pas guéries, et récupérer de quoi les recouvrir. Ensuite il faut que je puisse aller à la chambre, récupérer un uniforme propre et en bon état, celui-ci est couvert de sang (en plus l'uniforme étant blanc, ce n'est pas discret) et me laver. Je resterai bien me reposer également (tant pis pour le reste des cours de la journée...), je ne tiens pour ainsi dire plus debout et ma tête me fait vraiment mal, mais il faut que je trouve Elliot. Depuis hier soir, il a dû s'inquiéter... Je me demande où il se trouve, s'il est allé en cours comme les autres ou s'il est ailleurs dans le lycée, avec les agents de Pandora. Tout en marchant discrètement dans les couloirs prenant la direction avec quelques détours de l'infirmerie, j'en ai aperçu quelques uns plus loin. Le corps de William a certainement été découvert (et avec Kuro je ne serais pas étonné que ce ne soit pas le seul) et ma disparition signalée, ce qui explique aisément leur présence. Mais je préférerais les éviter pour le moment. Je préférerais arranger ces blessures et changer cet uniforme avant de tomber sur Elliot, je l'ai déjà certainement bien ainsi inquiéter...

Alors que je continue de m'avancer comme je peux dans les couloirs, toujours en direction de l'infirmerie qui ne doit plus être bien loin, un peu chancelant et longeant les murs, j'entends une voix m'interpeller derrière moi.


- Leo ??!!!

Je me fige en l'entendant, plutôt surpris. C'est la voix d'Elliot. Je me retourne lentement, et regarde dans la direction où je l'ai entendu. Evidemment c'est bien lui. J'aurais tout de même préféré tomber sur lui que après...

- Elliot...




-----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Famille Nightray

Messages : 2161
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 20
Personnages préférés : Elliot, Leo, Reim, Break et Echo :D
Phrase du jour : En a marre de tout ! Sauf du fofo CX


Carte d'identité
Chain:
Pouvoir:


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Mer 14 Nov - 1:27

C'est bien lui je n'ai pas rêvé ?!
Il se tourna lentement mais je vis bien que c'était lui.

-Elliot...

En arrivant à sa hauteur je le détailla de haut en bas. Il était en piteux état. Je le regarda dans les yeux.

"Ca va Léo ? Tu n'as rien ? Tu as mal quelque part ?"

Je baissa les yeux et vit qu'il était couvert de sang. Il avait encore quelques cicatrices par ci par là... J'ouvris de grands yeux et lui dit:

"Dit moi que ce n'est pas ton sang sur ton costume ?...." lui dis-je paniqué.


(court... très court même... désolé ><')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Mer 14 Nov - 3:01


Léo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


Il s'avance vers moi et arrivé juste devant moi, il me détaille de haut en bas. Il ne risquait pas vraiment de ne rien remarquer, j'aurais du passer par ailleurs... J'aurais préféré ne voir Elliot qu'après avoir pu m'occuper de me changer et nettoyer tout ça. Apparemment il a manqué les cours, ça ne m'étonne pas bien sûr même si j'aurai préféré qu'il y aille. Je vois bien dans son regard qu'il est inquiet, et ce certainement depuis hier soir... Les premières questions ne traînent pas à arriver.

- ça va Leo ? Tu n'as rien ? Tu as mal quelque part ?

Je réfléchis à ce que je pourrais lui répondre. Je ne veux pas l'inquiéter davantage, et ne veut pas non plus lui mentir en lui cachant quelque chose... Mais de toutes façons, je n'ai plus rien de grave, ce n'est pas grand chose, j'aurai surtout besoin de repos et dès demain ça devrait aller mieux, je l'espère.

- Oui ça va, ne t'inquiète pas. Je suis surtout fatigué et ait mal à la tête. ça ira vite mieux. Je suis désolé de t'avoir inquiété... Tu as manqué les cours ?

Malgré ce que je lui dit, je le vois qui continue de m'examiner et paniquer.

- Dis-moi que ce n'est pas ton sang sur ton costume ?....

Je réfléchis à nouveau. Le sang sur mon costume... Que s'est-il passé depuis hier soir ? Dans la salle de musique, rien de particulier à part l'arrivée de Kuro. Ensuite je suis passé par la fenêtre, donc oui du sang, et le miens. Et c'est sûrement là aussi que l'uniforme s'est le plus abîmé. Puis la bagarre avec William Chensy... J'ai pris des coups, donc surement un peu de sang aussi. Surement du sien aussi un peu mais vraiment pas beaucoup donc... Ensuite d'après ce qu'a dit Kuro, il l'a tué... Bref après je me suis retrouvé dans les bas quartiers chez Kuro, et jusqu'à ce qu'on en soit parti, il n'y a pas eu davantage de sang sur mon uniforme... Et après je ne pense pas tellement non plus, mis à part ce qui a pu couler des blessures restantes que Koru n'a pas guéries. Donc j'ai la réponse à sa question...

- Eh bien... si... Mais ne t'en fait pas, ça va mieux maintenant.

Les blessures les plus graves ont toutes été guéries, heureusement. Il va très certainement me demander ce qu'il s'est passé, ça ne va pas être évident à expliquer, mais on s'est promis de rien cacher de ce genre de chose... Je me demande maintenant si des corps, dont celui de William Chensy, ont été retrouvés.

- j'ai aperçu pas mal d'agents de Pandora... Quelqu'un a été retrouvé mort, n'est-ce pas ?




-----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Famille Nightray

Messages : 2161
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 20
Personnages préférés : Elliot, Leo, Reim, Break et Echo :D
Phrase du jour : En a marre de tout ! Sauf du fofo CX


Carte d'identité
Chain:
Pouvoir:


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Dim 18 Nov - 12:44

- Oui ça va, ne t'inquiète pas. Je suis surtout fatigué et ait mal à la tête. ça ira vite mieux. Je suis désolé de t'avoir inquiété... Tu as manqué les cours ?

"Et bien si tu me vois devant toi en ce moment même c'est que oui j'ai manqué les cours !"

Je le vois réfléchir un moment, puis il me dit:

- Eh bien... si... Mais ne t'en fait pas, ça va mieux maintenant.

"Si je m'en fais ! Tu as disparus de toute la nuit et je ne savais pas ce qui s'était passé ni où tu étais passé !! Et je devrais pas m'en faire ??!"

Je m'arrêta un moment puis lui dit:

"Au moins tu es là devant moi, donc je suis soulagé tout de même !"

-J'ai aperçu pas mal d'agents de Pandora... Quelqu'un a été retrouvé mort, n'est-ce-pas ?

Je le regarda avec étonnement puis lui dit:

"Euh oui... Ils ont retrouvés le cadavre de William Chensy dans un couloir... Mais comment es-tu au courant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Admin BlackRose

Messages : 4299
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Quelque part
Personnages préférés : Léo, Elliot et Xerxes
Phrase du jour : Kuro est à moi ! Pas toucher !


Carte d'identité
Chain: Aucune pour le moment
Pouvoir: Je vous bouffe avec mes roses noires quand je veux


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Lun 19 Nov - 2:18


Leo Baskerville NightrayMurders in Lutwidge


- Et bien si tu me vois devant toi en ce moment même c'est que oui j'ai manqué les cours !
- Je n'ai pas la moindre idée de l'heure qu'il est, Elliot...


- Si je m'en fais ! Tu as disparu de toute la nuit et je ne savais pas ce qui s'était passé ni où tu étais passé !! Et je devrais pas m'en faire ??!

Je le regarde un peu surpris de ce haussement de voix soudain. Aïe ma tête... Venant d'Elliot les haussements de voix n'ont rien d'étonnant, mais si là il pouvait éviter ça m'arrangerait... Je sais bien qu'il a raison et qu'il doit être très inquiet depuis hier... Je remarque que je lui cause souvent du soucis...

- Je suis vraiment désolé... Je parlais de mes blessures, je sais bien que j'ai dû t'inquiéter. Mais si tu pouvais essayer de ne pas crier, je t'avoue que ça m'arrangerait.

Demander à Elliot de rester calme ? Ha ha... On voit que je suis fatigué.

- Au moins tu es là devant moi, donc je suis soulagé tout de même !

Tout en me tenant un peu la tête espérant que la douleur se calme un peu, je lui souris.

- J'ai aperçu pas mal d'agents de Pandora... Quelqu'un a été retrouvé mort, n'est-ce-pas ?
- Euh oui... Ils ont retrouvé le cadavre de William Chensy dans un couloir... Mais comment es-tu au courant ?


Je vois bien qu'il a l'air surpris. Je me doutais bien qu'il était mort, même si Kuro ne me l'a pas clairement avoué, c'était assez évident. Maintenant il faut que je m'explique un peu. Mais il s'est passé tellement de choses, je ne sais pas par où commencer... ça risque d'être un peu long, je vais commencer par répondre à sa question. Me concentrant un moment, je cherche mes mots.

- Eh bien, je ne l'ai pas vu se faire tuer, mais j'étais présent juste avant. Kuro était présent dans l'établissement hier soir. Et même s'il ne m'a pas clairement dit l'avoir tué, vu ce qu'il a dit et tout ce qu'il s'est passé, ça me paraissait évident...




-----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Famille Nightray

Messages : 2161
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 20
Personnages préférés : Elliot, Leo, Reim, Break et Echo :D
Phrase du jour : En a marre de tout ! Sauf du fofo CX


Carte d'identité
Chain:
Pouvoir:


MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Mer 28 Nov - 0:40

- Je suis vraiment désolé... Je parlais de mes blessures, je sais bien que j'ai dû t'inquiéter. Mais si tu pouvais essayer de ne pas crier, je t'avoue que ça m'arrangerait.

Je le regarde un peu surpris.

"Tssssss.... Comme tu veux !"

Il se tenait la tête. Il doit surement avoir mal.

- Eh bien, je ne l'ai pas vu se faire tuer, mais j'étais présent juste avant. Kuro était présent dans l'établissement hier soir. Et même s'il ne m'a pas clairement dit l'avoir tué, vu ce qu'il a dit et tout ce qu'il s'est passé, ça me paraissait évident...

Là j'ouvris de grands yeux. Qu'est-ce-que...

"Qu'est-ce-qu'il faisait au lycée lui ??!!!"

Je crois bien que j'ai pensé à voix haute...

"Il n'aurait pas du être là ! Il ne t'as rien fait au moins ?! Et pourquoi est-ce-qu'il a tué William ??!!! Pas que ça me dérange mais quand même !"

C'est vrai, je ne l'aimais pas ! Mais dans l'enceinte du lycée c'est intolérable !
Et puis pourquoi est-il venu ici au juste ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)   Aujourd'hui à 1:16

Revenir en haut Aller en bas
 

Murders in Lutwidge (PV:Léo, Kuro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Validée]Myoshi Tetsuo As Ten'shi Kuro
» Les techniques à Kuro!
» Renom et honneur de Kuro
» Kuro Makkura Tensei
» Kuro Baby's House

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RPG :: Le monde de Pandora Hearts :: Le lycée Lutwidge :: La salle de musique-